Aide et conseils pour récupérer ton ex !

Si le coeur vous en dit, racontez-nous votre histoire en détails
par Mélencolia
#1293502
Bonjour à tous,



Je vous remercie d'avance pour vos visions, avis, conseils...


Je suis assez chamboulée. Je suis dans l'incompréhension.




J'étais venue sur ce site l'année dernière avec le même pseudo, je m'étais livrée sur une histoire d'amour brève mais intense qui avait capoté à cause de mes crises liées à ma dépendance affective. J'avais beau être chère à son coeur, et être particulière à ses yeux depuis x années, il avait pris peur. C'est donc avec un grand sang froid que ce jeune homme a coupé tout contact.

Je n'ai plus eu de ses nouvelles depuis, ca a été très douloureux, mais j'ai fini par totalement m'en remettre. J'ai connu d'autres histoires depuis.
Ma dépendance affective s'est pas mal atténuée (introspection, rdv chez le psy) mais n'a pas encore été totalement éradiquée (le sera t'elle un jour ?). Mon impulsion a également diminuée, mais si elle est toujours présente.




Si je poste à nouveau ici, c'est que j'ai pu y trouver par le passé du réconfort ainsi que des avis éclairés et neutres. J'ai reçu beaucoup d'aide.


Je ne suis pas au 36 éme dessous, (la relation a été bien trop courte pour que de réels sentiments germent en moi), mais je suis partagée entre la colère, la tristesse et l'ecoeurement .



Je vous explique,



Il y a de cela environ 4/5 mois, un jeune homme (R) est venu travailler sur mon site. Depuis son arrivée, il me regardait avec beaucoup d'insistance, comme j'étais réceptive, un jeu de regards et de sourires s'est installé entre nous. Je pensais à lui, tout en gardant la tête froide. J'avais beau avoir du plaisir à le croiser, je gardais en tête que ce n'était sans doute qu'un jeu pour lui, et qu'il y avait de fortes chances pour que ca n'aille pas plus loin.


Aout arrive, je pars tout le mois. Je pense un peu à lui, mais la distance ne me pèse pas. Un soir je rêve de lui...

Je reviens début Septembre, il est toujours présent, mais cette fois-ci, il cherche des prétextes bidons pour pouvoir me parler (nous n'étions pas du même service, on ne se croisait que de loin) du style "Ah j'ai mon nouveau badge magnétique, est ce que j'ai encore besoin de mon laissez-passer ?" et j'en passe.

Après plusieurs semaines de ce jeu, un jour où il prend à nouveau le prétexte d'avoir oublié son badge en question pour quitter le site, il en profite cette fois-ci pour me demander mon prénom et pour engager la conversation sur un sujet d'actualité. A la fin de cet échange, il me demande mon numéro.

Il m'avoue ensuite m'observer depuis de longs moins, de partir à chaque fois un peu plus tard le soir, dans l'espoir que nous nous retrouvions un jour à partir en même temps, il me pose beaucoup de questions sur ma vie, sur moi, se confie beaucoup sur lui, il m'informe également que c'est sa dernière semaine dans notre entreprise, qu'il est stagiaire, et que c'est pour cette raison qu'il a finalement osé m'aborder.

A deux reprises, il m'attend pour que nous rentrions ensemble, nos échanges sont beaux, c'est fluide. Nous discutons avec beaucoup de facilité, il y a beaucoup d'humour, il continue de me poser des questions sur moi.

Le deuxième soir nous nous embrassons, il me montre son immeuble. Il me tient par la main dans la rue lors de ces deux soirées.

Lorsque nous nous quittons, je constate en me retournant, qu'il me regarde à chaque fois partir, et ce pendant plusieurs minutes.



La fin de son stage arrive, il m'écrit avant de partir plusieurs jours en voyage, qu'il a déjà hâte de me retrouver, qu'il va fortement penser à moi, qu'il m'embrasse tendrement ect.


A son retour il m'écrit pour me demander qu'on se voit le samedi. Le lendemain de ce retour, comme il passait près de notre entreprise pour faire une activité, il demande à me voir, pour m'embrasser, il ne reste que quelques secondes mais m'enlace contre lui.

Le samedi arrive... Que dire, j'ai connu quelques hommes. La majorité d'entre eux ont été prévenants, et tendres. Jamais ca n'avait atteint ce point. Des heures à marcher dans les rues lors cette soirée. Toujours aussi curieux de ma vie, respectueux, c'est fluide, facile, des rires, des gestes, des mots. Une belle complicité.


On prend un taxi, il pose sa tête sur mes jambes.


On va chez lui, une nuit magnifique. Toujours aussi prévenant, tendre, c'est simple, évident.



Le lendemain matin, encore et toujours prévenant, attentionné et j'en passe. Nous nous quittons, il demande ce que je lui envoie mes disponibilités pour la semaine qui arrive . Nous continuons d'échanger par texto, il écrit peu et pas forcément tous les jours, des fois se montres amical, des fois très tendre. Je n'ai pas l'habitude, mais m'y adapte.


Nous convenons de faire une expo en fin de semaine. Nous continuons de nous écrire assez régulièrement mais pas excessivement. Je fais des fois le premier pas, je partage avec lui les activités intéressantes que je peux faire et réciproquement.


Le vendredi arrive, nous n'avons toujours pas convenu d'un jour ou d'un horaire concernant l'expo. Je lui écris, il me répond, nous échangeons, jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de réponse de son coté.
Le lendemain, il ne m'a toujours pas répondu, le dimanche, je lui envoie un msg un peu sec, mais non teinté d'humour où en gros, je lui explique qu'on n'est plus à l'aire des pigeons voyageurs, que si on veut s'organiser ou décliner quelque chose ca prend deux secondes.
Qu'il soit occupé je comprends, mais qu'il y a une manière de faire.

Il me répond qu'il maintient sa proposition de sortie, qu'il sait très bien ce qu'il veut, qu'il serait ravi de continuer à faire ma connaissance, qu'il était juste débordé. Il me propose le mardi soir et que "la balle est dans mon camp"

Je lui réponds que je suis d'accord . Il me demande ce que je souhaite avec lui, je lui propose que nous en parlions en face à face.


Nous devions donc nous voir ce soir. Mais il est en est tout autrement maintenant. Il y a eu un revirement de situation.



Echanges de ce matin :



Lui : Coucou, est-ce que tu veux dormir chez moi ce soir ?


Moi : Salut, je ne sais pas encore :) . Ca change quelque chose ?


Lui : Pas vraiment juste si je fais un brin de ménage ;)


Moi : Soyons très francs l'un envers l'autre, je suis prête à tout entendre, tu me vois juste pour ca ou non ?


Lui : Non, je suis bien avec toi. Mais je ne cherche pas forcément une relation. J'aime passer du temps avec toi. Sexe ou pas. Et toi , ton avis ?


Moi : Je vis l'instant présent et j'avise en fonction de ce qui est le mieux pour moi


Lui : Tu sembles hésitante


Moi : Non, je suis dans le même état d'esprit que toi. J'apprécie nos moments, après je ne peux pas ressentir l'envie de m'engager auprès de quelqu'un qui n'en a pas spécialement envie. Si un bon matin je me lève et que j'ai envie de sérieux, je sais vers qui me tourner


Chers lecteurs..... :oops: je sais que j'ai bien merdé en écrivant cette dernière phrase...... C'était nul... Sur le moment, je me suis bêtement dis "hum ah ouais coco, tu veux pas t'engager, bah tiens prends ca dans les dents".


Tout de suite après il envoie: "le plus simple est d'en rester là je crois"


C'est tombé comme un couperet ! Je ne m'y attendais pas !

Le mec me dit clairement qu'il ne veut pas de sérieux, mais annule notre RDV quand j'émets l'hypothèse que si moi je cherche du sérieux, je saurais quoi faire !



Je l'appelle, je suis un peu sous le coup de l'émotion, ce n'est guère fluide, il me reproche ce que je viens de dire, en me déclarant qu'en disant ce genre de choses je ne suis pas encourageante, que quand on est ensemble, c'est merveilleux mais qu'à distance on s'écrit peu blah blah (alors que je prends des initiatives pour lui écrire, et que c'est lui qui a parfois oublié de me répondre, et qui met souvent 4 h au bas mot avant de me répondre , en gros il me reproche ce que lui même fait). Je lui redemande s'il était avec moi que pour le sex, il me répond "Avec toi c'est très bien, mais si j'en ai envie, je n'ai pas besoin d'aller vers toi". Ca coupe. A t'il pensé que je lui ai raccroché à la tronche ?

Je le rappelle, il décroche pas.


Sonnée, et une fois de plus impulsive, j'envoie un pavé de m**** :oops: :oops: :oops: :evil:




"Dernier msg. Je ne sais pas pour qui tu te prends cher R. C'est la première fois que je tombe sur un homme qui m'écrit aussi peu dans un début d'histoire. "On s'écrit pas beaucoup" dixit celui qui met 4 h au bas mot à répondre, ou qui oublie c'est encore mieux. Moi je m'adapte très cher. Je ne m'impose pas. C'était bien la peine de me balancer des "je t'embrasse tendrement", tes "j'ai hâte de te revoir", tes "je t'imagine dans ce contexte", "chouette pour demain" blah blah et tout un tas de phrases bien guimauves, c'était bien beau d'être aussi tendre et aussi prévenant. Ton truc de ce matin qui tombe comme un couperet mouhaha. Fais le ménage pour qui tu veux, je m'en tape. Monsieur est embêté que je puisse projeter l'idée de m'engager ailleurs. Tu ne savais rien de ce que je pouvais espérer de toi. Rien. Alors que ton "Je ne recherche pas forcément une relation" était magistral, et tu es blasé que je puisse me projeter ailleurs ? Si je te fréquentais toi, y avait une raison à ca. Tu sais quoi, je sais ce que je vaux, je ne vais pas me mettre dans des états pas possibles, bonne continuation".


........................


Voilà, personne ne pourra me dire si c'est rattrapable ou non, ni s'il reviendra, mais écrire ici m'a fait du bien. Beaucoup de bien.


Si de bonnes âmes ont un avis sur son comportement, ou sur ce que je pourrais éventuellement tenter pour essayer d'arranger les choses....



Merci à vous.
par Yami
#1293511
Compliqué. Qui veut quoi dans cette relation au final? S il t z devisagee pdt des mois on pourrait imaginer au il voulait plus.
Genre du LG terme Non?
par Selmasultane
#1293515
Bonsoir,

J'ai du mal à te répondre, moi je serais plutôt du genre à suivre mon instinct sans essayer de qualifier une relation ( a fortiori par écrit ) alors même qu'elle a à peine commencé ( d'ailleurs je devrais parfois être moins spontanée mais c'est une autre histoire :mrgreen: )

Que te dire ? Il l'a dit, " il ne cherche pas forcément une relation ". Du coup, tu as du lui sembler un pouce agressive dès l'histoire des pigeons voyageurs ( une semaine après vos débuts si je ne m'abuse ) . Il me semble que tu n'as pas résolu tout à fait cette dépendance affective . Et que lui demander si tu étais juste un plan Q était pour le moins maladroit , le fait de faire jouer une pseudo concurrence aussi ( sans compter tout ce qui a suivi ) .

Il n'a pas envie de se prendre la tête et c'est pour ça qu'il'a rompu .

Je dirais : ne tente rien, ne fais rien, en tout cas certainement pas tant que tu es sous le coup de l'incomprehension er de l'émotion.
par Elieza
#1293516
Melencolia,

Franchement relis ton sujet de l'année dernière.
Tu t'es excitée de la même façon après 2 mois face a je te cite "un homme tiède", pour un résultat identique à aujourd'hui.

Qu'en penses tu?
par sandstorm
#1293530
Bonsoir


en fait l'histoire est simple…

elle se résume à ça:
"je suis bien avec toi. Mais je ne cherche pas forcément une relation. J'aime passer du temps avec toi. Sexe ou pas. Et toi , ton avis ?


il ne cherche pas de relation. tu lui plaisait, il avait sans doute une manière de faire qui t'a fait pensé qu'il serait pas dans cette optique là mais ça c'est pas vrai, chaque personne aborde l'autre à sa manière.. Il voulait surtout passer de bons moments avec toi, et c'est ce qu'il a fait.
Et puis une fois qu'il a compris que toi tu voulait une relation (tu lui l'a dit) il a préféré arrêter. D'un coté c'est plutôt honnete de sa part, parce qu'au moins il n'a pas usé de tes sentiments pour s'amuser en te promettant la lune. D'un autre coté toi tu dois te sentir un peu bizarre parce que tu as probablement du mal à comprendre comment un homme avec une approche aussi tendre etc n'a pas envie de relation. et ben pourtant c'est possible!
par Mélencolia
#1293532
Bonsoir ,


Merci à tous pour vos réponses .


(J’ecris de mon portable, ça ne sera peut-être pas très fluide).


Alors concernant ma dépendance affective, comme je l’ai souligné dans mon post, elle n’est pas partie mais elle s’est considérablement atténuée. Lors de cette histoire , j’ai eu affaire pour la première fois à un homme qui m’ecrivait peu et surtout pas tous les jours. Je l’ai plutôt bien vécu , et ne lui ai pas fait de crises. Je n’ai pas pris sur moi pour lâcher prise , j’ai réussi à me dire « bon je n’ai pas l’habitude, mais si ça démarre lentement , ça donnera peut-être de bonnes bases , il y aura sans doute plus de chances que du solide se créer », il y a peu ça aurait été inconcevable pour moi.



La fois où je lui étais rentrée un peu rentrer dedans de manière sèche et sarcastique (mais non de manière virulente) c’est que je n’avais pas apprécié que durant le week-end je ne sache toujours pas à quoi m’en tenir concernant sa proposition de sortie qu’il avait faite le lundi, il aurait pu avoir le bon sens et surtout le respect de prendre quelques secondes et m’expliquer qu’il devait décliner .




Je ne lui ai mis aucune pression durant notre histoire . Niveau msg , j’étais sur la même cadence comme je l’ai expliqué , je n’étais pas trop après lui. Autant je me suis souvent reprochée de courir après mes copains , autant lui vraiment pas .



Comme je l’ai écrit dans mon post initial , ce matin il m’a demandé à plusieurs reprises ce que moi je souhaitais , et j’ai répondu que je vivais l’instant présent et que j’avisais en fonction de mes besoins , ce qui est vrai , si je m’etais encore plus attachée sans que ce soit réciproque , j’aurais fini par couper contact par peur de souffrir . Nul part , que ce soit durant notre histoire ou ce matin , je lui ai dit que je souhaitais du sérieux.


Ce que je ne comprends pas c’est que ce matin il a annulé notre rdv , après que je lui ai declaré que si j’avais un jour envie de sérieux, je saurais vers qui me tourner . (C’est bas je le sais bien)

Mais pourquoi a t’il annulé notre rdv à cause de cette phrase ?

Quand j’ai réussi à l’avoir au téléphone tout de suite après son annulation , il m’a reproché de ne pas être encourageante , de ne pas écrire souvent et de relire ce que j’en venais d’ecrire . Ce que je comprends pas c’est que s’il ne recherche rien de sérieux avec moi , et que les bons moments lui suffisent , pourquoi a t’il annulé suite à cette phrase ? Pourquoi me l’avoir à nouveau reproché par téléphone ?


Ou alors c’etait un prétexte bidon, monsieur ne se voyait peut-être pas faire une expo ou même prendre un verre avec moi s’il n’avait pas la sûreté que je passe la nuit avec ensuite ...
Ça fait mal...



Le mec s’est souvent montré jaloux , souvent tendre , m’a posé des questions très personnelles , il voulait même se rendre au vernissage d’une amie auquel je m’etais rendue afin de « mieux connaître mon univers ».....

Pffff je suis dégoûtée .....
par sandstorm
#1293534
pour la première fois à un homme qui m’ecrivait peu
il y a effectivement un besoin d'être rassurée par l'écrit. Et cela pointe vers ta dépendance affective.
Tu dis l'avoir bien vécu, mais en fait... non. Parce que si tu veux avancer il faut être honnête avec toi même. Cet homme était doux, romantique avec toi (même si au final il ne voulait rien de sérieux) et pourtant toi t'étais pas rassurée. Et t'as cherché à te rassurer en te disant
, ça donnera peut-être de bonnes bases
Sans doute c'est un progrès par rapport à avant. Mais pourquoi chercher à te rassurer par messages et pas regarder les actes, attendre que l'autre fournisse ses preuves?

La fois où je lui étais rentrée un peu rentrer dedans de manière sèche et sarcastique (mais non de manière virulente) c’est que je n’avais pas apprécié que durant le week-end je ne sache toujours pas à quoi m’en tenir concernant sa proposition de sortie qu’il avait faite le lundi, il aurait pu avoir le bon sens et surtout le respect de prendre quelques secondes et m’expliquer qu’il devait décliner .
C'est probablement le sommet de l'iceberg. on a un homme qui se montre doux et romantique en apparence mais qui en réalité est indifférent. Je pense qu'au fond tu l'a senti.

Et puis si l'autre ne te donne pas de nouvelles, tu n'a qu'a organiser une soirée entre amis. Et s'il te dit au dernier moment que vous allez vous voir tu lui répond "désolée mais au final comme t'a tardé à me répondre j'ai organisé un truc avec des potes". Tu vois le truc? On a l'impression que tu étais complétement scotché sur tél à attendre le moindre signe de sa part. Alors pour toi c'est très mauvais, parce que ça s'accumule alors que l'autre il est pas dans ta tête et ne peut pas savoir…
Je ne lui ai mis aucune pression durant notre histoire . Niveau msg , j’étais sur la même cadence comme je l’ai expliqué , je n’étais pas trop après lui. Autant je me suis souvent reprochée de courir après mes copains , autant lui vraiment pas .
c'est un progrès.
mais pourquoi te justifier?

l'enjeu de cette histoire n'est pas là…


C
omme je l’ai écrit dans mon post initial , ce matin il m’a demandé à plusieurs reprises ce que moi je souhaitais , et j’ai répondu que je vivais l’instant présent et que j’avisais en fonction de mes besoins , ce qui est vrai , si je m’etais encore plus attachée sans que ce soit réciproque , j’aurais fini par couper contact par peur de souffrir . Nul part , que ce soit durant notre histoire ou ce matin , je lui ai dit que je souhaitais du sérieux.
ah bon? parce qu'à lire ton dernier message-pavé que tu lui a envoyé ça sent le "je veux une relation sérieuse".


Et plus fondamentalement, tu le critique parce qu'il n'a pas été respectueux.
Et toi? tu as été respectueuse? Il a eu la sincérité de te dire qu'il ne voulait pas de relation. Et toi ta réaction ça a été de lui parler d'une autre personne (peu importe si elle existe ou pas) avec qui tu sais que tu peux construire une relation au lieu de lui dire" ok je comprends mais moi je cherche à construire une relation. Je te remercie pour les moments passées ensemble; prends soin de toi, et bonne continuation".
[Quand j’ai réussi à l’avoir au téléphone tout de suite après son annulation , il m’a reproché de ne pas être encourageante , de ne pas écrire souvent et de relire ce que j’en venais d’ecrire . Ce que je comprends pas c’est que s’il ne recherche rien de sérieux avec moi , et que les bons moments lui suffisent , pourquoi a t’il annulé suite à cette phrase ? Pourquoi me l’avoir à nouveau reproché par téléphone ?
lui il joue sa partie. "encourageante" ça voudrait dire le laisser faire.
pourquoi a il annulé à cause de cette phrase? parce qu'il a compris que vous n'avez pas les mêmes envies.
Le mec s’est souvent montré jaloux , souvent tendre , m’a posé des questions très personnelles , il voulait même se rendre au vernissage d’une amie auquel je m’etais rendue afin de « mieux connaître mon univers ».....
oui il a joué sa partie.

pourquoi tu l'a laissé faire alors que tu venais juste de le connaitre et ne savait pas à qui tu as à faire, et que vous n'aviez pas encore pris le temps de discuter de ce que vous voulez respectivement?
par Selmasultane
#1293557
Mélencolia a écrit :
30 oct. 2018, 22:46

Ce que je ne comprends pas c’est que ce matin il a annulé notre rdv , après que je lui ai declaré que si j’avais un jour envie de sérieux, je saurais vers qui me tourner . (C’est bas je le sais bien)

Mais pourquoi a t’il annulé notre rdv à cause de cette phrase ?

Quand j’ai réussi à l’avoir au téléphone tout de suite après son annulation , il m’a reproché de ne pas être encourageante , de ne pas écrire souvent et de relire ce que j’en venais d’ecrire . Ce que je comprends pas c’est que s’il ne recherche rien de sérieux avec moi , et que les bons moments lui suffisent , pourquoi a t’il annulé suite à cette phrase ? Pourquoi me l’avoir à nouveau reproché par téléphone ?
J'ai l'impression que tu aimerais qu'on te dise que si le gars a annulé le RV, c'est parce qu'il est attaché à toi, il est jaloux , et qu'il se le cache etc...

Alors qu'en fait je crois qu'il veut juste une relation agréable où on ne se prend pas la tête ( surtout au bout d'une semaine ! )
Et toi dans la meme conversation tu réussis à : l' " accuser" de t'utiliser pour le sexe ET à agiter le spectre d'une pseudo concurrence pour le tester .
C'est réussi pour des débuts simples :mrgreen:
Arrête de tout décortiquer , laisse tomber, au moins pour le moment.
Carrie007 ont aimé ça
par Elieza
#1293560
Ohlala mais j avais meme pas capté qu on parlait d une semaine de relation....
Tu te rends compte de ce que tu dis a ce type apres si peu de temps??
Normal qu il ait fuit en courant...

Par ailleurs, "pas forcement" n est pas synonyme de pas du tout, surtout apres une semaine....faut se calmer un peu...
Carrie007 ont aimé ça
Avatar du membre
par Jo_French
#1293563
Bonjour,

Après une bonne lecture de ton sujet, voilà mon avis sur la situation.

Il y a un jeu de séduction qui se met en place, un certain calibrage à avoir, une envie de te revoir de sa part, il fait les choses correctement.
De ton côté, tu t'emballes vis-à-vis de cette situation et indirectement (voir même directement au travers de tes messages) tu poses un ultimatum quant à l'évolution de votre relation.

Il est normal qu'il se sente prisonnier dans la situation.. En gros c'est soit une relation sérieuse entre nous deux, soit pas de relation.. Mais comme l'évoque Elieza, cela ne faisait qu'une semaine. C'est trop peu pour commencer à savoir si l'on souhaite se projeter ou pas sérieusement dans une relation.

Quoi qu'il en soit, ce qui est fait, est fait. Ce qui m'inquiète le plus (pour toi) c'est que tu ne sembles pas tirer des leçons de tes précédents échecs.. Tu reviens à reproduire un schéma qui fait fuir l'autre personne. Où en es-tu sur ce travail à faire sur toi ?

En tout cas, une belle journée.
Elieza, Carrie007 ont aimé ça
par pieres7
#1293564
Bonjour,

Je me permet de mettre en parallèle mon histoire (que tu peux retrouver ici viewtopic.php?f=3&p=1293561#p1293561) .
Je sors d'une histoire de 3 mois dont j'ai énormément de mal à me remettre car la fille n'avait, visiblement, pas les mêmes attentes que moi.
Pourtant nous venions de passer 2 mois de rêves, c'était sea, sex and sun. Nous sommes partie en Italie (le kiff utlime) et nous avions énormément de points communs ainsi qu'une vraie complicité. Comme j'ai pu l'expliquer, tout se passait pour le mieux, vraiment TOUT (sexe compris).

Pourtant, ça n'a pas fonctionné car Madame ne voulait pas retomber amoureuse... En clair, il y a quelque chose qui ne collait pas mais je ne sais absolument pas quoi.

Tout ça pour te dire quoi ? Simplement que parfois à trop s'emballer on en oubli de se protéger. Donc oui je comprend le côté dépendant affectif mais est-ce que tu ne mets pas trop d'enjeux dans tes rencontres ?
Je te pose cette question car c'est mon problème, je le sais et j'essaie de le corriger.

Et effectivement, une semaine c'est court, trop court pour connaitre un temps soit peu la personne plus en détail.
Joues la soft et laisses le courir un peu. Si il le souhaite il viendra de lui même te chercher pour du sérieux, sinon bah tu connais déjà ma réponse non ?
par Carrie007
#1293594
Bonjour,

Je me rappelle bien de toi, Melancolia.

Mon avis ira sans doute dans le sens des autres qui t'ont été donnés.

Je trouve que tu t'es très vite emballée, à tous points de vue:

- pour la relation, lui demander au bout d'une semaine ce qu'il voulait avec toi;
- lorsqu'il n'a pas eu la réponse que tu espérais, le dernier message que tu lui as envoyé est juste :o :shock: :? ... Et sincèrement, je comprendrais qu'il prenne ses jambes à son cou sans regarder en arrière.

Si tu relis le dernier message que tu lui as envoyé, comprends-tu la violence sous-jacente qu'on peut y voir?

Après, au départ, je trouvais aussi que ça partait bien, de ton côté et du sien: passer de bons moments, se voir de temps en temps, s'écrire régulièrement mais pas trop non plus... Et ta volonté de ne pas, au début, "parler" par textos. Mais c'est ce que tu as finalement fait, Melancolia. Et je trouve qu'il n'y a rien de pire que de "communiquer" par textos (ou si, "communiquer" par post-it :) ).

Mélencolia a écrit :
Lui : Coucou, est-ce que tu veux dormir chez moi ce soir ?


Moi : Salut, je ne sais pas encore :) . Ca change quelque chose ?


Lui : Pas vraiment juste si je fais un brin de ménage ;)


Moi : Soyons très francs l'un envers l'autre, je suis prête à tout entendre, tu me vois juste pour ca ou non ?

Qu'est-ce qui t'a poussée à lui demander ça, de but en blanc?

Parce que, de ma fenêtre, je vois juste un homme qui te demande si tu veux dormir chez lui le soir auquel cas il fera un peu de ménage... Que s'est-il passé à ce moment-là dans ta tête? Etais-tu anxieuse? Angoissée?

Mélencolia a écrit :
La fois où je lui étais rentrée un peu rentrer dedans de manière sèche et sarcastique (mais non de manière virulente) c’est que je n’avais pas apprécié que durant le week-end je ne sache toujours pas à quoi m’en tenir concernant sa proposition de sortie qu’il avait faite le lundi, il aurait pu avoir le bon sens et surtout le respect de prendre quelques secondes et m’expliquer qu’il devait décliner .
Je comprends que le dernier message venait de toi et que tu attendais qu'il rebondisse.

Et c'est là aussi où on en arrive aux limites des textos.

Qu'est-ce qui t'empêchait de prendre ton téléphone et de l'appeler pour convenir du rendez-vous? Et ce message, que tu le veuilles ou non, était aussi un poil agressif. Vous ne vous connaissez pas suffisamment pour faire ce genre "d'humour" car ça vient avec la complicité et la complicité vient avec le temps. A sa place aussi j'aurais été perplexe. Surtout après une semaine de relation

Mélencolia a écrit :

Je ne lui ai mis aucune pression durant notre histoire .
Euh... Quand on demande "soyons francs, tu ne me vois que pour ça ou pas?", si,on met un genre de pression (et la pression, perso, je ne l'aime que dans un verre ;) ).

Une relation se vit et l'engagement, quelle que soit sa forme, est naturel, il n'y a pas besoin de poser de questions.

Mélencolia a écrit :

Mais pourquoi a t’il annulé notre rdv à cause de cette phrase ?
Je ne pense pas que ce soit juste à cause de cette phrase mais de tout ce qui a été dit avant, ta façon aussi de te comporter, notamment avec ton message de dimanche.

Il a dû se dire "oh purée, ça va être compliqué, elle semble prise de tête" , et à moins d'être totalement fêlé, personne ne veut d'une relation prise de tête, encore moins en début de relation.

Il y a quelques années, un homme m'avait aussi paru prise de tête dès le départ, on ne s'était même pas encore embrassés. J'ai coupé court immédiatement car je savais que ça allait être pénible. Et je pense aussi, que pour le moment, tu rentres dans cette catégorie. Tu as fait des progrès, mais tu dois encore en faire selon moi.

Mélencolia a écrit : Le mec s’est souvent montré jaloux , souvent tendre , m’a posé des questions très personnelles , il voulait même se rendre au vernissage d’une amie auquel je m’etais rendue afin de « mieux connaître mon univers ».....

Pffff je suis dégoûtée .....
Ben oui, il vivait au jour le jour, il vivait juste le début d'une relation qui se doit d'être légère et tendre.

Le prêt sur 25 ans, le chien, le mariage et les triplés, ça peut attendre un peu, non?

Et je suis vraiment d'accord avec Jo_French: ce qui m'inquiète aussi pour toi est que tu ne sembles pas tirer de leçons de tes échecs précédents. Et que tu ne te remets pas non plus en question par rapport à ton comportement.

Continues-tu à voir ton thérapeute?

EDIT: je viens d'aller relire ton fil précédent et il y a quand même pas mal de similitudes avec ce que tu vis aujourd'hui.
Je ne doute pas des efforts que tu as fait - et que tu feras encore - mais il reste un point très important à gérer: ton impulsivité.

Prends les messages qu'on te laisse ici comme un avis/des avis extérieur/s, neutres et bienveillants.
Elieza ont aimé ça
par sandstorm
#1293614
Je crois qu'on va tous dans le même sens.

Juste un point que j'avais oublié de mentionner
Mélencolia a écrit : Le mec s’est souvent montré jaloux , souvent tendre , m’a posé des questions très personnelles , il voulait même se rendre au vernissage d’une amie auquel je m’etais rendue afin de « mieux connaître mon univers ».....

Pffff je suis dégoûtée .....
D'abord tu dis qu'il s'est montré jaloux. Concrètement qu'est ce qu'il a fait? parce qu'il se peut que tu interprètes cela comme de la jalousie alors qu'en fait ça n'était pas de la jalousie. il se peut aussi qu'il s'agisse de quelqu'un qui a des comportements de ce type sans pour autant vouloir s'engager. Toi tu interprétais ça (avec son souhait de se rendre au vernissage de l'amie) comme des signes qu'il voulait une relation n'est ce pas?

De mon coté ça m'est déjà arrivé d'avoir quelqu'un qui me demande au bout d'une semaine quelle type de relation je veux avec lui. C'est précoce certes mais ça peut arriver. Je pense que c'est surtout ta façon de mettre la question sur la table qui était assez maladroite et motivée par ton insécurité.
par Mélencolia
#1293637
Bonjour,


Merci pour tous vos messages, ca me fait chaud au coeur. :)
Ce n'est pas la grande forme, mais je vais mieux qu'hier.



Je vais essayer de répondre à chacun et du mieux possible.





Juste avant, j'aimerais apporter une précision. Non on ne s'est pas fréquenté qu'une semaine lui et moi.

Je récapitule le déroulement :

- Tout d'abord des mois de regards (cette partie n'est pas à prendre compte quant à la durée de l'histoire, nous sommes tous bien d'accords).

Ensuite :
- Une semaine à rentrer quelques fois ensemble, avec pas mal d'échanges des deux cotés.
- Il part 10 jours en vacances, on échange un peu.
- Il revient, on se croise le lendemain, on se voit le samedi, soirée et nuits magiques.
- Une semaine passe, des échanges des deux cotés mais peu, il est parfois tendre, parfois amical, parfois long à répondre, msg sec de ma part le samedi, réponse de sa part le soir même pour me proposer qu'on se voit le mardi
- Mardi (hier) annulation de sa part le matin puis tout ce qui s'en suit...

C'est toujours très peu j'en conviens, mais ca n'a pas duré qu'une semaine.





@ sandstorm

"Tu dis l'avoir bien vécu, mais en fait... non. Parce que si tu veux avancer il faut être honnête avec toi même. Cet homme était doux, romantique avec toi (même si au final il ne voulait rien de sérieux) et pourtant toi t'étais pas rassurée."


- C'est certain qu'à choisir, j'aurais préféré quelqu'un de plus présent et de plus porté sur les msg, quand j'ai écrit que je l'avais bien vécu, c'était dans le sens que oui je me suis souvent posée des questions, mais je n'étais pas non plus dans des états pitoyables. Je continuais à faire mes activités et j'ai continué à vivre en essayant d'être la plus sereine possible.


"C'est probablement le sommet de l'iceberg. on a un homme qui se montre doux et romantique en apparence mais qui en réalité est indifférent. Je pense qu'au fond tu l'a senti.

Et puis si l'autre ne te donne pas de nouvelles, tu n'a qu'a organiser une soirée entre amis. Et s'il te dit au dernier moment que vous allez vous voir tu lui répond "désolée mais au final comme t'a tardé à me répondre j'ai organisé un truc avec des potes". Tu vois le truc? On a l'impression que tu étais complétement scotché sur tél à attendre le moindre signe de sa part. Alors pour toi c'est très mauvais, parce que ça s'accumule alors que l'autre il est pas dans ta tête et ne peut pas savoir… "


- C'est ce que j'ai fait. Je suis sortie durant tout le week-end, certes j'ai guetté un msg de sa part, mais je n'ai pas tout mis en suspens pour lui.




"Et plus fondamentalement, tu le critique parce qu'il n'a pas été respectueux.
Et toi? tu as été respectueuse? Il a eu la sincérité de te dire qu'il ne voulait pas de relation. Et toi ta réaction ça a été de lui parler d'une autre personne (peu importe si elle existe ou pas) avec qui tu sais que tu peux construire une relation au lieu de lui dire" ok je comprends mais moi je cherche à construire une relation. Je te remercie pour les moments passées ensemble; prends soin de toi, et bonne continuation". "

- J'ai exprimé en écrivant ici que j'avais honte de moi vis à vis de cette phrase. Et je lui ai présenté mes excuses depuis.


"oui il a joué sa partie.

pourquoi tu l'a laissé faire alors que tu venais juste de le connaitre et ne savait pas à qui tu as à faire, et que vous n'aviez pas encore pris le temps de discuter de ce que vous voulez respectivement?"

- Je me suis un peu trop laissée porter par les événements en fait, tout était si simple, si fluide. J'ai un peu flotté oui.





@ Selmasultane


"J'ai l'impression que tu aimerais qu'on te dise que si le gars a annulé le RV, c'est parce qu'il est attaché à toi, il est jaloux , et qu'il se le cache etc..."

- Oui c'est certain, j'aurais aimé que ce soit l'explication ultime.




@ Elieza

"Ohlala mais j avais meme pas capté qu on parlait d une semaine de relation....
Tu te rends compte de ce que tu dis a ce type apres si peu de temps??
Normal qu il ait fuit en courant...

Par ailleurs, "pas forcement" n est pas synonyme de pas du tout, surtout apres une semaine....faut se calmer un peu..."



Je me souviens de toi :)

Un peu plus d'une semaine du coup. J'ai flippé hier matin. Parfois je trouvais qu'il était un peu trop porté sur le charnel par msg. Il lui était arrivé de m'écrire : "J'ai envie de toi" ou "je te désire".. Et c'est vrai qu'en me demandant si je dormirai chez lui le soir même, bêtement dans ma tête ca a fait tilte "Confronte ce mec, il ne veut que du charnel avec toi", le truc à pas faire, surtout par msg....





@Jo_French

"Quoi qu'il en soit, ce qui est fait, est fait. Ce qui m'inquiète le plus (pour toi) c'est que tu ne sembles pas tirer des leçons de tes précédents échecs.. Tu reviens à reproduire un schéma qui fait fuir l'autre personne. Où en es-tu sur ce travail à faire sur toi ?

En tout cas, une belle journée."


- Je vois toujours une psy.

En fait c'est la première fois que je suis confrontée à un homme qui me dit de but en blanc "je ne recherche pas forcément une histoire", même dans un début. Je joue peut-être sur les mots, mais j'ai été jusqu'alors plus habituée aux "On apprends à se connaitre, et si ca doit devenir sérieux, ca le deviendra". Du coup j'ai un peu déraillé hier oui...

Aussi j'ai eu une pression un peu particulière, c'est très rare qu'un homme me plaise et surtout à ce point (physiquement, moralement, ses activités ect), du coup dans ma panique d'hier, ai tout fait capoter...




@ pieres7

"Tout ça pour te dire quoi ? Simplement que parfois à trop s'emballer on en oubli de se protéger. Donc oui je comprend le côté dépendant affectif mais est-ce que tu ne mets pas trop d'enjeux dans tes rencontres ?
Je te pose cette question car c'est mon problème, je le sais et j'essaie de le corriger."

- Oui j'ai une tendance en effet. Et particulièrement dans cette histoire, car c'est très rare qu'un homme me plaise à ce point.


J'irai faire un tour sur vos différents post :)





@Carrie007 :)


Je me souviens également bien de toi.

"Qu'est-ce qui t'a poussée à lui demander ça, de but en blanc?

Parce que, de ma fenêtre, je vois juste un homme qui te demande si tu veux dormir chez lui le soir auquel cas il fera un peu de ménage... Que s'est-il passé à ce moment-là dans ta tête? Etais-tu anxieuse? Angoissée?"


- Oui très angoissée en effet.... Comme j'ai pu l'écrire un peu plus haut, c'est un homme qui a été à deux ou trois reprises un peu trop porté sur le charnel à mon gout, en m'écrivant certains jours, sans entrée en matière, "j'ai envie de toi" ou "je te désire", du coup oui j'ai eu peur, j'ai été très destabilisée et j'ai perdu les pédales en pensant qu'il n'avait qu'un seul intérêt derrière la tête me concernant.



"Qu'est-ce qui t'empêchait de prendre ton téléphone et de l'appeler pour convenir du rendez-vous? Et ce message, que tu le veuilles ou non, était aussi un poil agressif. Vous ne vous connaissez pas suffisamment pour faire ce genre "d'humour" car ça vient avec la complicité et la complicité vient avec le temps. A sa place aussi j'aurais été perplexe. Surtout après une semaine de relation"

- Je suis d'accord avec toi..




"Je ne pense pas que ce soit juste à cause de cette phrase mais de tout ce qui a été dit avant, ta façon aussi de te comporter, notamment avec ton message de dimanche.

Il a dû se dire "oh purée, ça va être compliqué, elle semble prise de tête" , et à moins d'être totalement fêlé, personne ne veut d'une relation prise de tête, encore moins en début de relation.

Il y a quelques années, un homme m'avait aussi paru prise de tête dès le départ, on ne s'était même pas encore embrassés. J'ai coupé court immédiatement car je savais que ça allait être pénible. Et je pense aussi, que pour le moment, tu rentres dans cette catégorie. Tu as fait des progrès, mais tu dois encore en faire selon moi."


- Tu as raison, 1000 fois raison.



@sandstorm

"Toi tu interprétais ça (avec son souhait de se rendre au vernissage de l'amie) comme des signes qu'il voulait une relation n'est ce pas?"

- Oui de par cet exemple et d'autres, je pensais que je l'intéressais beaucoup.



"Je pense que c'est surtout ta façon de mettre la question sur la table qui était assez maladroite et motivée par ton insécurité."


- Oui c'est tout à fait ca.
par Mélencolia
#1293639
Dans la matinée, je lui ai envoyé un msg :


Bonjour ,


C’est un peu honteuse que je t’écris aujourd’hui.
La dernière fois, je me suis exprimée sous le coup de l’émotion et ce n’est jamais sain d’agir ainsi. Mais c’est fait. Passons. On ne se doit rien, et rien ne m’oblige à me justifier.
Mais je tenais à m’exprimer sur certaines choses.
Tout d’abord je m’excuse d’avoir été si maladroite en te sous entendant la présence d’une pseudo concurrence. Ça n’avait strictement aucun intérêt, et je reconnais avoir été assez sèche dans mon msg de samedi dernier.
Concernant nos échanges à l’écrit , en effet il y en avait peu des deux côtés. Je ne suis pas une femme peu portée sur les msg de base. C’était assez inédit pour moi d’échanger aussi peu surtout dans un début . Mais je n’étais pas fermée à cette nouveauté en me disant que c’était tout aussi intéressant d’échanger peu mais bien.
J’ai passé des moments très agréables avec toi. C’était fluide, facile, et beau .
Notre soirée et notre nuit passées ensemble étaient très belles (je pèse mes mots). Tu as été une très jolie rencontre. Aussi je préfère garder nos bons moments plutôt que nos incompréhensions d’hier.
Je te souhaite le meilleur, prends bien soin de toi
par Mélencolia
#1293644
Non toujours pas de réponse... Je doute fort qu'il m'écrive à nouveau hélas...

Ca m'a fait du bien de lui écrire ce message oui, je me sens un peu plus apaisée
lyreca ont aimé ça
par Carrie007
#1293655
Sincèrement, je ne suis pas sûre du tout que tu auras une réponse.

Désolée si je te blesse, mais à la place de cet homme, je sais que je ne répondrais pas. Parce que je sais que ça ne mènerait nulle part.
Mais s'il répond (ou dans le cadre d'une autre relation), il faut que tu apprennes à gérer tes émotions car actuellement ce sont tes émotions et tes angoisses qui mènent le jeu.
J'ai eu l'impression, comme l'année dernière, que tu jouais ta vie sur cette relation (je sais très bien que c'est exagéré mais on sent à 1000 km que tu mets trop d'enjeu dans la relation, et une nana/un mec qui manque à ce point de confiance, d'estime d'elle-même, qui n'est pas à l'aise dans ses baskets, on a envie de s'en éloigner). Tu as encore des choses à travailler mais tu vas réussir.

S'il ne répond pas, surtout, tu ne relances pas, d'accord?

En as-tu parlé avec ta psy?
par Mélencolia
#1293661
Moi non plus, je ne pense pas que j'aurai une réponse.



"J'ai eu l'impression, comme l'année dernière, que tu jouais ta vie sur cette relation (je sais très bien que c'est exagéré mais on sent à 1000 km que tu mets trop d'enjeu dans la relation, et une nana/un mec qui manque à ce point de confiance, d'estime d'elle-même, qui n'est pas à l'aise dans ses baskets, on a envie de s'en éloigner). Tu as encore des choses à travailler mais tu vas réussir."

- Ca n'a pas été pas au même point que l'année dernière (Dieu merci), que ce soit au niveau de mes ressentis, mon impulsivité ect.. mais je comprends le sens.


Merci pour tes encouragements ;)


Promis, je ne relancerai pas :)


Si jamais, miracle, il répond, je reposte ici

Personnellement je pense qu'il est en effet n&eacu[…]

Relation d’un an

Bonjour, Que tu te sentes mieux c'est très[…]

SR brisé par erreur !

Que sa décision soit celle de la rupture no[…]

Totalement perdu help

Bonjour, Depuis quand est ce terminé ? Car[…]