Aide et conseils pour récupérer ton ex !

Si le coeur vous en dit, racontez-nous votre histoire en détails
#1292046
Alors par le passé (quand on a couché ensemble y a 2 mois), je lui avais dit que je pensais aller parler à sa next, puisque quelques jours après le rapprochement j'étais tombée sur des photos d'eux en couple au milieu de leurs collègues. Il m'avait dit: 'Bah va lui parler, qu' est-ce que tu veux que je te dise ?'. Il avait l'air de s'en foutre... Ptet' un peu de manipulation encore...
#1292047
Albane06 a écrit :
01 oct. 2018, 13:58
moi je ne le ferais pas...
qu'est ce que cela va t'apporter ? tu n'es pas sa mère, tu n'es pas là pour le punir ou le faire progresser.
et dire quoi à la next? il m'a sauté tu sais et puis regarde ce qu'il écrit de toi... sérieusement tu as envie de faire un combat de catch avec miss next pour ce sale type sans aucun courage?
c'est lui donner bien trop d'importance.

les faits sont là et ils sont têtus...
il t'a quitté
il est avec elle
son week end en amoureux était prévu depuis Août et il ne t'a pas prévenu avant...
il ne la quitte pas

le reste c'est de la poudre de perlimpinpin

toi de ton côté
tu ne veux pas comprendre qu'il n'a pas à te répondre dès que tu le siffles oui oui...
même pour le petit... sauf urgence et l'urgence c'est le petit est aux urgences, ma mère est décédée ce qui est par principe très rare ... et non il a un rhume n'est pas une urgence!

ensuite c'est quoi ce droit de visite qu'il exerce ou pas?
un droit de visite doit être convenu à l'avance et fixé, on y déroge en prévenant à l'avance.
soit il l'a le dimanche de 9h à 18h soit il ne l'a pas
ce doit être établi point et s'il ne le prend pas il te prévient à l'avance...

à chaque fois qu'il est avec elle tu lui prends le chou car il t'ignore... On peut savoir pourquoi t u te mets en position de lui écrire les week end où il n'a pas le petit? (ceux où il l'a aussi d'ailleurs?)
J'espère que tu vois bien que cette histoire de week end à discrétion est un moyen pour toi de garder la main et de lui faire comprendre que tu es bien bonne de lui laisser le petit sur ton propre week end et qu'il doit t'en être reconnaissant et que de fait tu t'autorises à vérifier ce qu'il fait quand il ne te répond pas sous couvert c'est pour le petit, je dois savoir!

que veux tu que je te dises, si ce n'est qu'est ce que cela va t'apporter de dire à sa next c'est un connard?
laisse la se planter...

mon fils me racontait ce week end l'état dans lequel la next de mon ex est aujourd'hui après 9 ans de vie commune, et bien c'est exactement mon état à l'époque de la séparation... elle a perdue tout libre arbitre, elle est terrorisée à l'idée de le contrarier car s'il est contrarié c'est un enfer domestique... Au début je me disais que c'était bien fait pour sa gueule et maintenant je la plains...

laisse la se planter et occupe toi de toi
Albane,

En effet, je ne supporte pas qu'il ne soit pas disponible pour moi lorsqu'il est avec elle. C'est tout à fait juste. Mais tout de suite après notre séparation, lorsqu'il n'avait pas encore fait de 'retour' vers moi et que j'avais compris qu'il était en couple avec elle, je ne le contactais pas ainsi, j'acceptais qu'il soit dans une autre histoire et je refusais de me montrer insistante avec lui alors qu'il était avec une autre. Mes soucis ont commencé avec ses 'retours' ou plutôt son 'blabla'. Quand il me dit toutes ces choses (que je suis la femme de sa vie, que l'autre il veut la quitter), j'ai toujours besoin de vérifier qu'il ne se fout pas de moi, j'ai toujours le sentiment qu'il me doit quelque chose, et donc je lui écris le week-end pour savoir ce qu'il fait, etc. Et à chaque fois je vérifie qu'il se fout de moi au fait :lol: il faut que j'intègre que : quand il me donne un peu (de blabla, d'attention, etc.), je considère tout de suite qu'il me doit quelque chose, j'ai besoin de vérifier qu'il ne me prend pas pour une cruche, etc., et je me ramasse systématiquement. La seule solution est donc de ne plus le laisser me donner quoi que ce soit si ce n'est pas 'tout' (façon de parler, mais vous voyez ce que je veux dire). Mais tu as vraiment raison Albane, j'ai beaucoup de peine à supporter ces week-end et de penser qu'il est probablement avec elle alors qu'il me dit qu'il veut être avec personne d'autre que moi :roll:. À moi de lâcher prise...

Pour le petit, on va fixer quelque chose pour ces dimanches, en effet. Soit il le prend, soit non. À la base c'était une demande de sa part pour ne pas avoir 7 jours d'affilée sans voir son fils. Il ne faut plus qu'on ait à discuter ou négocier quoi que ce soit au fait. Ça m'enlèvera tout prétexte pour le contacter. Ainsi qu'à lui.
#1292048
Carmélita tu vas penser que je ne fais rien qu'à te contrarier mais une fois encore je pense que tu prends le problème à l'envers
Mes soucis ont commencé avec ses 'retours' ou plutôt son 'blabla'. Quand il me dit toutes ces choses (que je suis la femme de sa vie, que l'autre il veut la quitter), j'ai toujours besoin de vérifier qu'il ne se fout pas de moi, j'ai toujours le sentiment qu'il me doit quelque chose, et donc je lui écris le week-end pour savoir ce qu'il fait, etc. Et à chaque fois je vérifie qu'il se fout de moi au fait :lol:
tes soucis c'est ta dépendance affective tu as besoin de te rassurer quand il ne t'a pas laissé de porte ouverte tu ne demandais rien... mais dès qu'il est revenu un peu vers toi... youpi les névroses ont rappliqué en chantant en coeur...
il faut que j'intègre que : quand il me donne un peu (de blabla, d'attention, etc.), je considère tout de suite qu'il me doit quelque chose, j'ai besoin de vérifier qu'il ne me prend pas pour une cruche, etc., et je me ramasse systématiquement.
il faut surtout que tu travailles sur toi pour que même s'il te donne du vent (du bla bla) tu intègres que cela ne veut rien dire. les promesses et les paroles n'engagent que ceux qui les croient.
La seule solution est donc de ne plus le laisser me donner quoi que ce soit si ce n'est pas 'tout' (façon de parler, mais vous voyez ce que je veux dire).
Je pense surtout que tu ne dois plus lui laisser la porte ouverte à se permettre de te parler de la sorte. Tu ne vas pas me dire qu'il arrive en venant chercher le petit en te disant c'est toi la femme de ma vie... c'est parce que tu lui laisse la porte ouverte qu'il entre à toi de la fermer.
Pour le petit, on va fixer quelque chose pour ces dimanches, en effet. Soit il le prend, soit non. À la base c'était une demande de sa part pour ne pas avoir 7 jours d'affilée sans voir son fils. Il ne faut plus qu'on ait à discuter ou négocier quoi que ce soit au fait. Ça m'enlèvera tout prétexte pour le contacter. Ainsi qu'à lui.
vous en êtes où du divorce?
Kakahuet ont aimé ça
#1292052
Albane : on n'était pas mariés donc pas de divorce. On ne vit pas en France donc je me sais pas si c'est pareil mais on doit juste faire une convention autour de l'enfant (montant de la pension, garde de l'enfant, droit de visite, etc.), à l'amiable si possible (ce que nous avons fait, sinon il y a convocation chez le juge pour régler cela). Notre convention est chez le juge pour ratification depuis août, on attend. Il n'y a pas d'autre démarche ensuite, 'tout' sera réglé.

Pour le reste, je sais que tu as raison. J'en ai parlé avec mes parents hier. Mon père soutient que je dois mettre en place une stratégie et m'y tenir. Ils sont prêts à ce que les échange de l'enfant se fassent chez eux, si besoin.
#1292068
Ah bon j'avais cru que tu avais parlé de conjoint... et comme je suis très con con juriste un jour juriste toujours pour moi ça veut dire marié... mais autant pour moi... vous n'étiez pas marié...
Mais là encore je vais faire ma juriste de merde... si les époux se doivent mutuellement fidélité secours et assistance les concubins ne se doivent rien... donc que peux tu lui reprocher?

Je précise que c'est une vraie question... Tu peux en vouloir de te tromper parce que ça te blesse mais il ne s'est pas engagé vis à vis de toi...
Vous étiez dans un contrat de type.pacs ou union civile ou rien du tout?
Modifié en dernier par Albane06 le 01 oct. 2018, 21:52, modifié 1 fois.
#1292075
Ben non...
La loi dit que seuls les époux se doivent fidélité..
Après tu peux toujours t y attendre mais si l'autre ne le respecte pas tu peux juste le déplorer...
Oui oui je sais c'est à l'encontre de ce que croient les gens... mais l'engagement en union libre est par définition libre... donc... n'engage pas à grand chose... les promesses n'engagent que ceux qui y croient...
Donc pour en revenir au droit ... désolée mais le domaine de la foi ne relève pas de ma compétence...seul le mariage obligé à la fidélité .
Certains contrats engagent à l'assistance...mais pas à la fidélité...
Le reste c'est de la poésie...ou de la foi... on croit qu'on est engagé... mais en fait... non.

Ça n'aurait rien changé à la tromperie mais si vous aviez été marié tu aurais pu lui reprocher son manquement à ses obligations ... là en fait tu ne pouvais rien exiger de lui... tu ne pouvais qu'espérer.
Pour moi ça change bcp de chose...
Je refuse de me remarier car je refuse de devoir quoi que ce soit De nouveau à qq1 ... Je donne si je veux et reprends quand je veux... Je refuse de devoir quoi que ce soit à quiconque autre que mon fils et mes parents.
#1292078
Mon monde comme tu dis est celui de la loi... Le reste est fluctuant et n'est que poesie.
Il n'y a rien de culturel... en revanche il y a une vraie méconnaissance des droits et devoirs de chacun.
Pour moi c'est ta position qui n'a pas de sens, si je ne passais pas mon temps à expliquer la différence entre ce que les gens pensent ou croient et ce que dit la loi.
#1292083
Un bien long message pour dire ce que je dis... en gros juridiquement seul le mariage permet une sanction juridique de cette obligation "morale" (la fidélité).

Dans les autres cas tu peux te sentir certes bafoué.e mais c'est tout. Et oui c'est aussi douloureux, mais il n'y a pas de faute juridiquement parlant. Comme il n'y a pas de devoir de secours ou autres obligations issues du mariage.
SpoilerAfficher
Et tu verras que tu auras peut être un jour à expliquer à des personnes que tu auras un jour dans ton bureau, que oui certes Monsieur est parti, mais que non il ne lui doit rien pour vivre... et que oui oui il avait une obligation morale mais que non non il n'y a rien d'autre à faire que de le regretter
Et ma remarque initiale concernait l'emploi du mot conjoint qui me donnait à penser que c'était un mariage avec les obligations qui en découlent.

D'autant que Carmelita a un rapport très possessif à son ex qui me faisait penser à un lien matrimonial.
Et je m'étonnais qu'elle lui en veuille autant d'être avec l'autre femme le week end ou de s'afficher en couple sur son FB dans ce cas.
Et si je comprends la douleur, je comprends moins la rancoeur vis à vis d'un engagement qui n'existait pas.
Kakahuet, Paige ont aimé ça
#1292088
Je ne lui en veux pas d'être avec une autre femme ou de s'afficher avec. Bien sûr que ça me fait mal et que c'est difficile à vivre, mais mes réactions excessives (ce rapport très possessif) provient du fait qu'il me tient des discours très éloignés de la réalité et qui ont jusqu'ici entretenu chez moi l'espoir : qu'il la quitte, qu'il revienne. Donc lorsque je constate qu'il se fiche de moi, j'ai des réactions excessives. Je ne sais pas pourquoi jevme remets ensuite à l'écouter et à le croire par contre.

Maintenant je comprends que vraisemblablement il continera à tenir ce genre de discours (si je lui en laisse l'occasion) tout en restant avec sa next et que c'est uniquement à moi de ne plus laisser de place à cela et de ne plus accorder de valeur à ce qu'il raconte.

Bon, bref. Merci pour les différentes interventions. J'aimerais venir vous relater une avancée, la prochaine fois, et non un énième retour en arrière.
#1292091
Carmelita a écrit :Je ne lui en veux pas d'être avec une autre femme ou de s'afficher avec.
Vraiment?? :o (et sache que c'est tout à fait compréhensible et entendable si tu lui en veux, personnellement, je pense que je lui aurais souhaité une chaude-pisse carabinée si ça m'était arrivé :roll: ).
Carmelita a écrit :Bien sûr que ça me fait mal et que c'est difficile à vivre, mais mes réactions excessives (ce rapport très possessif) provient du fait qu'il me tient des discours très éloignés de la réalité et qui ont jusqu'ici entretenu chez moi l'espoir : qu'il la quitte, qu'il revienne. Donc lorsque je constate qu'il se fiche de moi, j'ai des réactions excessives. Je ne sais pas pourquoi jevme remets ensuite à l'écouter et à le croire par contre.
Et pourtant plusieurs pistes t'ont été données ici-même. Et on en revient toujours au même aussi: pour jouer il faut être deux. Si tu le crois c'est que tu veux bien le croire parce que ça t'arrange d'un côté, parce que c'est plus confortable aussi pour toi de le croire.

Je vais faire un parallèle plus que scabreux mais c'est un exemple qui m'a été donné lors d'une formation professionnelle: même dans les cas extrêmes des violences conjugales, il faut être deux. Et si la personne violentée ne part pas c'est qu'il y a aussi un intérêt pour elle. Alors pas qu'elle aime les coups, les brimades, les humiliations et les insultes à répétition - rien ne justifie la violence, encore moins lorsqu'elle est conjugale - mais c'est quelque chose qui se joue ailleurs et qui est propre à la personne (même et surtout inconscient). Je sais que ce n'est pas politiquement correct de dire ça mais il faut aussi pouvoir admettre cette réalité pour tenter de faire bouger les choses.

Donc tu répéteras les mêmes choses encore, encore et encore tant que tu n'admettras pas qu'il te dit ce qu'il a envie de te dire POUR LUI, pour son confort personnel, et que toi tu acceptes cela POUR TOI, pour ton confort - très inconfortable néanmoins - personnel.

J'ai beaucoup aimé les dernières interventions d'Albane et je crois que tu peux t'y fier sans soucis.

Je te souhaite beaucoup de courage.
Albane06, Paige, Kakahuet ont aimé ça
#1292270
Faire "les échanges avec l'enfant" chez des tiers me paraît être une des meilleures solutions ! Car c'est bien parce qu'on a un ou des enfants en commun que dans cette configuration, on s'en sort très mal… il ne s'agit pas juste d'un "au revoir" (ou plutôt "adieu, à jamais") !


Donc bref, ok pour ça, à mon avis !!
#1292608
Bonjour tout le monde,

Voilà où j'en suis.

Je ne me prends plus la tête avec cette histoire de SR strict. Mais j'essaie de penser à moi au max. et de m'épargner de la souffrance évitable. Donc j'essaie de ne plus prendre d'initiatives, de ne pas chercher d'informations (réseaux sociaux, etc.) et de ne rien accepter de déraisonnable (rester manger chez lui, boire des verres avec, etc.) pour ne pas ressentir de rejet ou de déception derrière. Malgré ça, j'essaie de rester détendue, de ne pas agir pour le faire réagir (blocages, questions, explications, retarder mes réponses au max., etc.).

Je ne fais juste rien de spécial au fait, j'essaie d'agir comme si nous étions séparés depuis longtemps et étions cordiaux l'un avec l'autre pour ce qui concerne le petit ou nos autres affaires communes. Je fais comme s'il n'y avait plus d'émotionnel. Bien sûr, c'est faux et je dois me contrôler, mais je crois que c'est l'attitude qui me coûte le moins et qui est la plus adaptée à la situation.

Lui réagit un peu, mais ça va. Il me fait des commentaires de temps en temps sur ma manière d'être (distante selon lui).

Ces derniers temps j'ai de plus en plus de moments où j'ai vraiment envie d'aller de l'avant, où je me dis qu'une nouvelle histoire avec lui ne serait pas vraiment viable, où je réalise que quand on passait du temps ensemble, dernièrement, je ne passais pas vraiment du bon temps (il ne fait que parler, lui, et moi je m'ennuie... alors qu'avant il ne parlait quasiment jamais...), etc. Je me sens donc parfois résignée et résolue à passer à autre chose.

Mais il y a des jours (comme aujourd'hui) où je ressens le manque très fort, où je me sens déprimée, très triste,... et c'est difficile. Ça coïncide souvent avec les jours où lui non plus ne me donne aucune nouvelle et ne prend aucune initiative (ce qui n'est pas si courant...). Je ne sais pas trop quoi mettre en place pour me sentir moins triste et moins seule. Par contre, je suis assez déterminée à tenir et à ne pas le contacter même si je me sens triste et seule. Je ne ressens pas l'envie de lui écrire, je ne suis juste pas bien et je sais que si lui m'écrivais ça irait mieux :roll:

Bonne soirée à tous...
#1292614
Tu me parais sur la bonne voie Carmelita :-Bra

Et c'est normal de se sentir triste et seule. Je pense qu'il ne faut pas à tout prix essayer d'occulter la tristesse, c'est une étape nécessaire du travail de deuil ( dixit ma psy avec qui je déplorais que j'avais encore de gros coups de mou 4 mois après la rupture , que je pleurais encore parfois etc... )

J'ai également passé une sale journée. Pour autant je n'ai ni envie de lui écrire, ni qu'il m'écrive en fait ( je sais que ça crée un espoir fallacieux, que malgré le plaisr qu'il pense à moi, ça va me faire reculer un peu ). Et je me dis que demain ça ira mieux .

Bon courage
Albane06, Carmelita ont aimé ça
  • 1
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
Un SR un peu particulier...

Bien le bonjour, J'aimerai rebondir sur la discus[…]

Ma play list anti-deprime

J’me sens pas belle

n'empêche que la vraie raison de son refus[…]

Je suis amoureuse mais lui ?

Ce soir mon ex m’as appelé pour parle[…]