Rupture de merde. Et je deviens le con du dîner.

Si le coeur vous en dit, racontez-nous votre histoire en détails
ElodiciousLover
Messages : 163
Enregistré le : 16 oct. 2013, 00:53

Re: Rupture de merde. Et je deviens le con du dîner.

Message par ElodiciousLover » 11 oct. 2017, 14:31

Non mais serieux les gars,
Vous me prenez pour un debile, vous me dire que je joue un rôle alors que c'est vous qui souhaiteriez quE j'en joue un!

Vous me dites que je suis une carpette he ho! Carpette si vous voulez mais je l'ai gaule elle et l'autre! Et les prendre en flag c'était plutot bien joué.. j'étais pas non plus en mode tu me fais plaisir continue! Je crois que la elle devait avoir une putzin de grosse boule au ventre! Et je pense qu'elle a deja du se sentir suffisamment comme une merde.


Quoi apres je lui dis vas y tu dégages et blabla et fais un mélodrame? Ben desole j'avais pas le courage... beaucoup d'entre vous n'ont pas compris que je l'a fasse venir.
Ben simplement parce que dans l'état dans lequel on est parfois on fait des erreurs d'interpretations. Par ex le coeur facebook qui avait une explication. Puis le boss Ca aurait pu être à cause d'une grosse galere au boulot dont je me devais lui laisser l'occasion de m'en parler... le date j'aurai pu me tromper mais mon intuition était trop forte.

J'allais pas faire le con sans etre sur à 100% et prendre du recul.


patachou
Messages : 521
Enregistré le : 11 janv. 2016, 01:19

Re: Rupture de merde. Et je deviens le con du dîner.

Message par patachou » 11 oct. 2017, 14:33

Bonjour ElodiciousLover.

Je ne pense pas que ce que je vais te dire te fera particulièrement plaisir et j'en suis désolée. En effet, je pense que tu mises énormément d'ego dans cette histoire, ce qui est bien normal, mais qui me semble démesuré, et très vraisemblablement corrélé à ta très haute opinion de toi-même. Ce n'est pas que ce n'est pas bien d'avoir une bonne estime de soi, bien au contraire, tant qu'on est capable de reconnaître qu'on n'est pas parfait, et de ne pas mésestimer les personnes autour de soi pour y parvenir. Car non, tu n'as pas été parfait, ni dans cette relation, ni dans cette rupture. Pas plus, pas moins qu'elle, qui est tout à fait honnête avec toi, dans la limite de ce qu'elle te doit dans cette nouvelle configuration.

La relation, telle que tu l'as décrit, se délitait depuis des mois sous vos grands yeux non pas ébahis mais totalement spectateurs. Peut-être aurait-elle pu être sauvée. Encore faut-il être deux pour le vouloir je te l'accorde. Mais il ne me semble pas que tu aies tenté grand-chose non plus de ce que tu décris. A part, et ça c'est apparemment une information que tu as délibérément choisi de retirer de ton récit, limiter ta frustration sexuelle en ayant plusieurs plans adultères au cours de ta relation. J'ai bien une idée de pourquoi tu as finalement retiré ce "détail". En dehors du fait qu'il est incroyablement personnel, et en tous les cas, pas forcément énormément plus que ce que tu racontes de votre relation mais également sur elle. Alors non, tu n'as pas été parfait. Et tu ne l'es toujours pas.

Vois-tu, je te trouve incroyablement gonflé au regard de cette information qui plus est, me semblant capitale, et que tu omets délibérément de mentionner, de désormais crier au loup que ton ex semble ne s'impliquer ni plus ni moins dans une démarche de séduction avec un autre homme..., maintenant que la rupture est actée. Au point d'en faire le titre de ton topic. Elle t'aurait pris pour un con. Ma foi, c'est tout à fait "dans l'ordre des choses" et rien ne me choque particulièrement, même si j'entends que ce soit une évolution particulièrement difficile à digérer pour toi. Vous n'êtes plus ensemble, et même si tu as le sentiment d'être grand seigneur dans ta décision de l'héberger, cela n'implique aucunement que tu aies un droit de regard sur sa vie sentimentale désormais, et sur ce qu'elle ferait ou pas de ses fesses. Tu décides tout seul de règles, de principes, que tu n'as aucun droit, aucun, d'imposer. Le tout de présenter cela comme si c'était tout bonnement naturel. Non, ça ne l'est pas.

Et quoi que tu en dises, farfouiner sur les réseaux sociaux, tant bien même elle ne serait pas discrète, si, c'est la fliquer. Et la petite scène d'hier soir me fait bien penser que tu ne te prends pas pour n'importe qui. Tu as été extrêmement intrusif, dans les coulisses préliminaires de cette conversation, et durant tout son déroulement. Tu as posé des questions qui ne te regardent pas. Oui, je pense bien qu'elle ait été particulièrement gênée. Tu as essayé de violer un peu plus son intimité. Et je ne serais effectivement pas surprise, qu'elle abandonne l'idée de cette cohabitation, non pas par lâcheté, mais parce que progressivement ça dérive sur quelque chose de malsain, et qu'elle aurait fort bien raison d'y mettre un terme et de se protéger par la même occasion.

Dernier point, pas forcément hiérarchisé, parce que ça m'interpelle pas mal, et que les camarades diront peut-être (plus pour moi que pour toi, je l'admets) ce qu'ils en pensent :
je lui dis, mais tu sais tu peux tout changer chez un homme, si tu communiques avec lui. Quand est ce que tu m'as dis que tu trouvais que je me levais pas assez tôt, ou que je faisais pas de sport ou autre avant de le remarquer? Tu constates tu juges et c'est tout
Si c'est ça communiquer, bah moi, ça me laisse pantoise. Parce que moi, ne pas faire des remarques à tort et à travers sur des banalités de ce genre, j'appelle juste ça respecter l'autre. Et justement, tout le contraire de le juger. Juste l'accepter. Et dans ce que tu proposes, dans ton "quand est-ce que tu as dit blablabla", bah j'entends juste que le mec en face de moi il attend de moi que je joue le rôle de sa môman. Tu as besoin d'une maman pour te dire de te lever tôt, de bien présenter "pour aller à l'école", et de bouger ton cul le "mercredi après-midi" pour te faire des copains et enrichir ta vie ? C'est très futile, et pour moi, je suis peut-être très naïve, ce n'est pas ce que j'ai compris dans ce qu'on entend par "communication de couple".

En fait, au début, je ne comprenais pas trop pourquoi Oph pensait à l'image d'un père contrôlant, et ce qu'elle entendait par là, mais après avoir écrit ce paragraphe, je la rejoins énormément.

Et toi ? Y a-t-il des choses qui te parlent dans ce que nous te disons et dont tu pourrais tirer profit pour ton avenir ? Ou tu penses te cacher longtemps encore derrière ton masque d'homme parfait qui ne l'est pas ?

Franchement, tu veux être un gentleman ? Laisse-la partir cette femme. Nul besoin d'éparpiller tout autour de toi des miettes de ton ego froissé, et de ta dignité, au passage.

patachou
Messages : 521
Enregistré le : 11 janv. 2016, 01:19

Re: Rupture de merde. Et je deviens le con du dîner.

Message par patachou » 11 oct. 2017, 14:50

Ce que tu n'as pas compris, c'est que tu n'as rien gaulé. Déjà dans la forme, elle ne s'est pas grillée, mais tu l'as effectivement fliquée. Ne le prends pas mal, tu n'es pas le premier et tu ne seras pas le dernier. Et dans le fond, mais gaulé de rien du tout. Réveille-toi, vous avez rompu, elle a droit de jouer tous les jeux de séduction, de flirt, ou de baise qu'elle le veut, sans avoir à t'en informer. Elle ne s'étale pas face à toi. Elle lui écrivait lors de ses moments de solitude que votre cohabitation lui a permis de s'aménager.

Alors non, effectivement, pas la peine de réagir comme un hystéro, la foutre à la porte salement, l'insulter ou que sais-je. Mais entre ça, et ton attitude, ô combien méprisante et hautaine vis-à-vis d'elle, quoi que tu en croies, il y a tout un autre panel de possibilités. En quoi elle a à se sentir merdeuse ou merdique ? Effectivement, je doute que tu ne l'aimes elle, plus que tu ne t'aimes toi, de dire cela.

C'est affligeant. Et tu ne t'en rends même pas compte.

Carrie007
Messages : 6078
Enregistré le : 01 oct. 2013, 14:34

Re: Rupture de merde. Et je deviens le con du dîner.

Message par Carrie007 » 11 oct. 2017, 15:06

Pour en rajouter une couche, ce que tu n'acceptes pas est d'avoir perdu. Perdu quoi, j'en sais rien, mais d'avoir perdu.

Certes, tu as misé beaucoup au début de la relation, tu as voulu bien faire mais si tu regardes la vérité en face, votre relation est bancale depuis le départ (quid de cette "maladie" dont elle te parle sans t'en parler :shock: , par exemple). Et tu t'es néanmoins acharné à garder cette relation coûte que coûte. Jusqu'au moment où...

Et oui, vous êtes séparés, donc elle fait ce qu'elle veut de ses fesses et ne te doit aucun compte. Tu ne le supportes pas, soit. Alors bouge-toi pour que la situation évolue: dis-lui que dans 1 semaine/10 jours/1 mois, bref le laps de temps qui te convient, elle doit avoir trouvé une autre solution (j'ai une question: vous aviez emménagé ensemble, le logement est à vos deux noms ou uniquement au tien?)

Tu as mal, l'impression d'avoir été pris pour un con, OK, c'est ton ressenti mais dans les faits, je ne comprends toujours pas ce qui t'empêche, toi, d'aller roucouler ailleurs. Tu dis ne plus l'aimer, ne plus être amoureux. Alors où se trouve l'enjeu aujourd'hui?

Elieza78
Messages : 11554
Enregistré le : 09 nov. 2012, 17:02

Re: Rupture de merde. Et je deviens le con du dîner.

Message par Elieza78 » 11 oct. 2017, 15:27

Effectivement, comme le souligne Patachou, pour se faire gauler, il faut avoir fait quelque chose de "mal".
Hors vous êtes séparés, elle n'a donc rien à se reprocher, tu n'as donc rien gaulé du tout, tu t'es par contre pas privé de l'espionner. Ce qui n'est pas vraiment la même chose.

J'avais pas compris que tu l'avais trompée, c'est sur que c'est plus reluisant de se faire passer pour la pauvre victime.

Par ailleurs, je ne t'ai jamais dit de la foutre a la porte en mode hystérique, simplement de lui signifier que tu savais, que ca ne te convenait pas, et qu'a ce titre elle avait X jours pour prendre ses affaires et partir. Mais ca, c'est le cas de figure qui en te convient pas trop, parce que du coup tu perdrais le pseudo contrôle que tu penses avoir de la situation.

Pour finir, je ne vois pas ce que tu attends de nous, puisque de toutes façons, tu n'as que faire des différents conseils qui t'ont donné ici, et que visiblement, on ne comprends rien.

Se remettre (même un peu) en question, ca fait énormément de bien, tu devrais essayer pour voir.

Kakahuet
Messages : 8941
Enregistré le : 07 sept. 2011, 09:11

Re: Rupture de merde. Et je deviens le con du dîner.

Message par Kakahuet » 11 oct. 2017, 16:00

Yep, j'ai bien peur qu'on s'épuise tous à répéter des choses que le principal intéressé n'est pas encore capable de lire...

La frontière est faible entre la carpette et le gentleman et à force de vouloir toujours passer pour le second, le fameux Don Diego de la Véga ben la plupart du temps, on ressemble à Bernardo....

Bref... mis à part essayer de te prouver à toi-même que tu vaux "bien mieux que ..." (parce que c'est d'une flagrance à l'écrit !!!) ce qui est bien sûr totalement faux, non seulement tu n'as rien gaulé après tout, mais en plus tu me fais penser à Nelly Olson quand elle préparait ses mauvais coups...

Niveau primaire....oui...

Je pense (mais cela n'engage que moi) que quand on est un mec et qu'on a des cojones, on dit les choses clairement et on met les faits sur la table... ça va plus, il faut faire quelque chose, tu dois partir, point...
Et vient pas me raconter que je ne suis pas passé par là (sisi il y a quelques années)
Ou que c'est plus facile de dire que de faire, ce qui est partiellement vrai, mais en l'espèce, vu qu'il n'y avait pas d'amour entre vous (entre elle et toi , pas entre ton égo et toi hein ^^) il n'y a pas trop de dégâts à dire les choses comme elles sont ou comme elles devraient être.

M'enfin, un jour tu ouvriras peut être les noeils, qui sait?

bonne chance à toi !

ElodiciousLover
Messages : 163
Enregistré le : 16 oct. 2013, 00:53

Re: Rupture de merde. Et je deviens le con du dîner.

Message par ElodiciousLover » 11 oct. 2017, 16:35

Rebonjour, bon ben merci pour ces conseils, croyez bien que je vous lis.

J'essaye vraiment d'agir bien. Je me trompe certainement et vous m'aidez beaucoup.
Je vous lis avec grand intérêt afin d'arranger la situation.
Je comprend que j'ai un ego surdimensionné, ok je vais tenter de l'intégrer ainsi que vos nombreux conseils pour faire un travail sur moi.

Vos avis divergent neanmoins... j'ai l'impression que selon certain, je devrais mettre des corones dire c'est terminé basta aurevoir. OK. D'un autre coté d'autre me dise que je n'aurai pas du me montrer intrusif, que finalement c'est moi la merde que si j'avais pas chercher à savoir ben on en serait pas là et que je suis pas aussi cool que ca. OK
les deux sont vrais. Mais divergent.


Contrairement à ce que je peux laisser penser, je me remet beaucoup en question.
Pour que l'on comprenne bien. Je veux notre bien à tous les deux. Vraiment. Notre relation oui on est deux à l'avoir laissé pourrir etc.

Lors de la rupture j'ai demandé pourquoi? Naturellement.
On a décidé que nos chemins se séparaient. Je me suis assuré que c'était pas pour un autre gars.
Pourquoi? je sais que je n'aurai pas été en mesure de lui en vouloir, mais c'était pour ne pas découvrir par la suite quelque chose qui pourrait me faire avoir l'impression d'avoir été pris pour un con. Tout savoir pour prendre la bonne décision.

Donc bon j'ai dis qu'elle pouvait rester qu'on aller rester amis et voila.
Mais voila, j'ai senti qu'il y avait un truc louche récemment. Louche et elle a le droit. J'ai voulu me faire du mal et savoir. Et j'aurai su qu'elle était avec un gars ben franchement j'aurai pas trop mal réagis.
La ce qui m'a fait peter un câble c'est de voir que c'est quelqu'un du boulot qui court après durant notre couple et qu'elle récompense d'une date 2 semaines après la rupture. Oui je peux me poser la question de savoir si elle m'a pas quitté pour lui. Et c'est ça le problème. Pas le fait qu'elle est une date. Ca m'aurait piqué, comme tous, mais pas autant car je sais que j'y ai aussi le droit. La c'est vraiment que je me suis dis, tu me quittes, tu sais que t'es déjà intéressé par un gars, et tu me dis rien pour pouvoir profiter de moi. C'est pas le même délire. Je sais pas si envisageant ça des le début j'aurai eu la même réaction cool, de lui dire on reste ensemble jusqu'à ton départ dans 3 mois.
Le fait est que ce gars était tendancieux. Même si elle fait ce qu'elle veut.

Donc voila je sais que je suis loin d'être clean, moi non plus et c'est pour ça qu'en soit, je prend plutôt bien la rupture. Je m'attendais quand même a ce que ça arrive depuis un certain temps.

Aidez moi s'il vous plait. Que dois je faire maintenant selon vous.
M'excusez de m'être montré intrusif? Je suis assez d'accord. D'un autre coté si je l'avais pas fait je lui aurai laissé la possibilité de me prendre pour un con. La au moins on a clarifié ce point.


Mon but, clairement, c'est de lui laisser une image la plus positive qui soit. Si la meilleure image c'est d'avoir mis un terme à un truc que beaucoup aurait pris pour un manque de respect à voir vos postes. Nous y arrivons, je peux lui dire que j'ai réfléchi que c'est mieux qu'elle s'en aille.


Mais je dois avouer que oui je me sens mal. Que mon ego puisse la pousser à la porte.
Et j'hésite à me montrer conciliant, je m'excuse de mon comportement et fait en sorte d'intégrer le fait que oui, ce nouveau "nous" doit lui permettre de faire ce qu'elle veut, comme moi. Et qu'elle n'a pas de compte à me rendre. Qu'un ami ne demande pas ca.

Mon but c'est vraiment d'agir du mieux possible, dans son intérêt ainsi que le mien.

Bibo
Messages : 150
Enregistré le : 05 janv. 2017, 11:25

Re: Rupture de merde. Et je deviens le con du dîner.

Message par Bibo » 11 oct. 2017, 16:53

@Patachou: merci ! C'est tout à fait ça.

@Elodicious

Pour le SR, (Re)lis ceci, pour comprendre de quoi il s'agit réellement.
viewtopic.php?f=2&t=2712
Vos avis divergent neanmoins... j'ai l'impression que selon certain, je devrais mettre des corones dire c'est terminé basta aurevoir. OK. D'un autre coté d'autre me dise que je n'aurai pas du me montrer intrusif, que finalement c'est moi la merde que si j'avais pas chercher à savoir ben on en serait pas là et que je suis pas aussi cool que ca. OK
les deux sont vrais. Mais divergent.
Tu n'as vraiment pas compris grand chose, en faite. Il va falloir tout relire ! 😆

1. Tu lui exprimes gentiment qu'elle doit partir parce que c'est plus possible pour toi, la situation.
2. Oui, fouiller dans les affaires de l'autre, c'est vraiment nul ! Et ça n'a rien à voir avec le point 1

Il y a ici sur le forum des personnes qui ont une p*** de longue expérience sur des cas similaires au tien. Prends le temps de lire et écouter. Là tu es en monologue et n'écoute rien. Si tu as une réelle capacité de remise en question, comme le mec bien que tu nous dis être, alors tout ce qui a du sens et qui t'es proposé par écrit ici pourra t'aider pour la suite des évènements.

Patachou a rudement bien décrit ce que l'on peut ressentir en tant que personne totalement extérieur par rapport à tes écrits.

Bonne m*** pour la suite.
Modifié en dernier par Bibo le 11 oct. 2017, 17:01, modifié 1 fois.

patachou
Messages : 521
Enregistré le : 11 janv. 2016, 01:19

Re: Rupture de merde. Et je deviens le con du dîner.

Message par patachou » 11 oct. 2017, 16:55

Non, nos avis ne divergent pas. Tu n'avais pas à être intrusif. Mais ce que tu as appris, était une possibilité relativement probable. Tu aurais pu anticiper cette possibilité, et agir en âme et conscience. Si la cohabitation était conditionnelle à son entrée dans les Ordres après votre rupture, ou que tu ne pouvais pas tolérer qu'elle se laisse séduire par quelqu'un et plus si affinités, que c'est son droit le plus strict, et que de ne pas te le dire est encore plus son droit le plus strict, quoi que tu essaies d'imposer comme pseudo règles totalement illégitimes en faisant passer cela pour quelque chose de normal - si ça tu savais que tu ne pouvais pas le tolérer, il ne fallait pas proposer la cohabitation et fouiller ce que tu avais à ta disposition. Soit, c'est fait, c'est pas un drame.

Mais ceci étant fait, cela te dérange manifestement. ELLE NE TE PREND PAS POUR UN CON. Mais tu exiges tout simplement d'elle une attitude et une transparence sur son jardin secret auquel tu n'as absolument AUCUN droit. C'est toi qui as les idées tordues. Donc sachant ce que tu as appris, et que cela te gêne, tu ne serais pas moins gentleman et humain de l'admettre, et de revoir les formalités de son déménagement définitif. C'est pas une punition envers elle, tu as le droit de le faire pour toi, de protéger tes cojones si tu préfères, enfin de te protéger quoi. C'est pas poser ses cojones ma foi, ça n'à rien à voir avec le fait d'être du genre masculin ou féminin, en fait, c'est agir en adulte, apprendre à se respecter soi, apprendre à se protéger soi. Et ça n'est pas incompatible avec le fait, qu'à la base, être intrusif, c'est "mal". Pas tant pour elle (encore que si, c'est déloyal), mais pour toi.

Votre situation est actuellement malsaine. Et tu n'es pas en état d'être lucide. Ne fais plus rien. Laisse-la partir. Si tu souffres de l'avoir sous ton toit, demande-lui de prendre ses dispositions dans un délai que vous conviendrez. Et lâche l'affaire. Pense à toi. Réfléchis à ce qu'on te dit. Il sera toujours temps de parler avec elle dans quelques semaines à mois quand le soufflé sera retombé.

Paige
Messages : 8466
Enregistré le : 29 juil. 2014, 15:56

Re: Rupture de merde. Et je deviens le con du dîner.

Message par Paige » 11 oct. 2017, 17:21

T'as réussi à rendre folle ma pauvre mère, qui pourtant du haut de ses presque 73 ans, en a vu d'autres^^ j'ai du la supplier de ne pas poster un commentaire vis-à-vis de ton titre, comme quoi tu ne serais pas que le c*n du dîner ;) bref^^

Non nos avis ne divergent pas, nous disons TOUS la même chose:

Vous devez vous séparer physiquement
et tu dois entrer en SR
Que dois je faire maintenant selon vous.
Arrête de demander ça en boucle, on te l'a dit: tous , AUCUN d'ENTRE NOUS ne propose autre chose que la séparation physique et le SR. Absolument PERSONNE.

Si nos avis devaient diverger, ce serait éventuellement sur le jugement de ton ex. Mais qu'est-ce que ça change??? qu'elle se soit bien ou mal comportée? qu'elle t'ait pris pour un con ou pas qu'est-ce que ça change à ici et maintenant? Absolument RIEN. RIEN DE RIEN. Tu essaies, TOI, de faire dévier le fil sur ce thème, car comme on te le dis tous, tu es bien plus dans une idée de revanche OU de contrôle, que dans une idée d'aller mieux, toi. Et pour être revanchard, tu as besoin qu'on te dise qu'elle s'est fichue de toi, et pour t'accrocher de façon pathétique, tu as besoin qu'on te dise qu'elle a été clean

Voilà pourquoi tu orientes le fil dans ces deux sens (et en cela je salue la prouesse technique^^), mais tu ne nous auras pas. Car ici, la seule chose qui compte pour nous, c'est ton avenir. Pas ton passé. Et pour ton avenir pour que tu ailles mieux

il faut arrêter de refaire l'histoire (dans ta tête, ou ici)
vous séparer physiquement
couper les ponts

tu peux répondre "oui mais" à ça autant que tu veux, tu peux reposer indéfiniment la même question ("que dois-je faire?") notre réponse sera toujours la même: unanimement et invariablement :)

Bonne continuation!

Elieza78
Messages : 11554
Enregistré le : 09 nov. 2012, 17:02

Re: Rupture de merde. Et je deviens le con du dîner.

Message par Elieza78 » 11 oct. 2017, 17:31

Merci Paige.

Ca fait juste 3 pages qu'on te dit ce que tu dois faire, et on dit tous la même chose.

Perso, j'abandonne aussi, pisser dans un violon, c'est pas trop mon délire.

Eik
Messages : 49
Enregistré le : 07 oct. 2017, 21:17

Re: Rupture de merde. Et je deviens le con du dîner.

Message par Eik » 11 oct. 2017, 19:17

ça fait peur que tu sois à ce point sous le contrôle de l'autre, que pour ne pas la perdre tu ferais absolument tout, un peu de respect pour toi même, c'est attirant un mec indépendant, qui n'a besoin de personnes, qui sois un tant sois peu fier de lui même, t'es tout le contraire du mec attirant, accepte, fais le ménage et passe à autre chose aussi dur que ce soit. Le romantisme à la Shakespeare, c'est classe car c'est un drame avec de l'amour des deux cotés, c'est pas ton cas, tu joue ta scène tout seul, et c'est pathétique pour toi même cette situation.

sandstorm
Messages : 2193
Enregistré le : 15 févr. 2016, 19:04

Re: Rupture de merde. Et je deviens le con du dîner.

Message par sandstorm » 11 oct. 2017, 19:36

,Βonsoir

j'ai essayé de lire tout le fil.
J'avoue que j'ai beaucoup de mal avec 1)les pavés que tu ponds pour répéter la même chose. Etre concis peut être très utile, surtout que tout le monde a compris ton histoire, les détails, et t'as donné des avis, des conseils qui me semblent très pertinents. 2) le fait que tu ne tiens pas compte des conseils qui sont donnés (même si tu dis le contraire). Et la question qui se pose c'est pourquoi?

Tu te présentes comme le con de l'histoire. C'est ton ressenti. Tu attends qu'on te dise que ton ex t'as pris pour une tourte? Ou peut être encore que ton ex s'est comporté comme une merde? Je ne penses pas que le but du forum est de te caresser les oreilles mais te poser des questions, te faire des remarques afin de t'aider à y voir plus clair. Aussi le but est de te donner des conseils. Et le conseil donné par tous c'est de te séparer physiquement d'elle (donc ciao la cohabitation). Mais tu persistes à ne pas vouloir le faire.

Avatar du membre
Kysses
Messages : 297
Enregistré le : 11 janv. 2016, 20:43

Re: Rupture de merde. Et je deviens le con du dîner.

Message par Kysses » 11 oct. 2017, 19:43

Dis-toi bien d'autre part que nos avis sont objectifs, nous avons tous vécu une rupture.

Les " oui mais ", d'autres l'ont fait aussi, cas classique (jusqu'à un certain point tout de même...) !

ElodiciousLover
Messages : 163
Enregistré le : 16 oct. 2013, 00:53

Re: Rupture de merde. Et je deviens le con du dîner.

Message par ElodiciousLover » 11 oct. 2017, 19:45

Ok les gars.
Merci c'est gentil. Ca commence à rentrer.
Je sais que j'ai du vous énerver. Mais sous le coup j'ai du mal.
Oui bon je suis certainement super dépendant. Bien sur que je le suis.
Lors d'une rupture, en fait j'ai toujours un peu l'impression de perdre ma vie et mon cercle social.
Jeune indépendant c'est pas facile. Vous imaginez. Ma meuf représente beaucoup dans ma vie mes activités etc.
Donc bon, je dois admettre que je peux correspondre à l'image que vous me renvoyer. Et que ça a du probablement jouer dans la baisse de ses sentiments et l'engrenage était lancé.

Bon pour l'instant j'ai laissé comme ca. J'ai juste envoyer un mail correct pour lui dire que j'étais désolé de m'être montré intrusif. Que même si finalement ça s'est avéré légitime, elle avait le droit, et que ça changeait finalement pas grand chose à la situation. Simplement que si elle vient chez moi, maintenant c'est clair, et que je voulais pas qu'elle s'imagine que je puisse être le mec a garder sous le coude.
Que j'accepte ou non de l'héberger en connaissance de cause, mais pas en imaginant que je me doute de rien. Ca aurait pire de l'apprendre dans 3 mois quoi...

La connaissant, je sais qu'elle va prendre ses dispositions maintenant. Sans me demander. J'aurai le droit bientôt à un je passe prendre mes affaires avec untel. Je vais essayer de passer à autre chose maintenant. Clairement.

Je tente de me faire passer pour la victime. C'est vrai, alors que bon je suis pas clean.
Vous avez raison ça n'a pas de sens.

Mais je crois que le fond de l'affaire est surtout que j'ai vécu une séparation vraiment douloureuse avant elle. J'ai eu beaucoup beaucoup de mal en m'en remettre. Rupture degeulasse sur un SMS après 5 ans sans m'y attendre, du tout. J'ai été tout l'inverse, pas dispo, occupé tout le temps, fidèle bref, tout l'inverse de cette relation qui a duré presque aussi longtemps. Il y a certainement un juste milieu que je dois trouver.

Quand j'ai senti cette nouvelle rupture, ben voila. Au fond je savais que c'était une bonne chose, de par mes écarts que je me voyais plus continuer ainsi. Mais le fait est que des signes m'ont amené à faire mon enquête et de voir que oui, il y avait la encore un truc un peu louche qui m'a ramené à de très mauvais souvenirs. Mais au fond vous avez tous raison.
Modifié en dernier par ElodiciousLover le 11 oct. 2017, 20:01, modifié 4 fois.

Avatar du membre
-Kalinka-
Messages : 8718
Enregistré le : 22 juin 2014, 22:07
Localisation : Hic&Nunc.

Re: Rupture de merde. Et je deviens le con du dîner.

Message par -Kalinka- » 11 oct. 2017, 19:51

Bonsoir,

Ecoute, t'as mal agis sur un truc. T'as mis un coeur sur Facebook.
Elo’, s’il te plaît…

De ton côté, tu l’as trompée à plusieurs reprises (au cours de votre relation) … [Je ne souhaitais pas le dire, je me suis retenue (jusqu’au moment où j’ai posté - hier) … Mais après avoir lu les différents commentaires relatifs à ton nouveau thread (« Et je deviens le con du dîner » - sérieusement ?), je me suis dit : « Non mais ce n’est pas possible, elle passe pour la « méchante » et s’en prend plein la figure… » …]

Est-elle au courant, d’ailleurs ?

(Selon moi, coucher ailleurs n'est pas synonyme de " tenter de sauver une relation ", bien au contraire...)

mais rassures toi je fouille pas dans ton portable.
(…) Je l'a rassure sur le fait que je l'a flique pas
Tu mens…

Tu ne cesses de lui demander d’être honnête avec toi, mais de ton côté, tu n’es absolument pas honnête…

Pourquoi lui faire payer un problème d'ego
C’est tout à fait ça.


Allez, arrête le carnage. Vous vivrez sans doute mieux séparément...

sandstorm
Messages : 2193
Enregistré le : 15 févr. 2016, 19:04

Re: Rupture de merde. Et je deviens le con du dîner.

Message par sandstorm » 11 oct. 2017, 20:00

ElodiciousLover a écrit :
11 oct. 2017, 19:45


Lors d'une rupture, en fait j'ai toujours un peu l'impression de perdre ma vie et mon cercle social.
Jeune indépendant c'est pas facile. Vous imaginez. Ma meuf représente beaucoup dans ma vie mes activités etc.
ça c'est très important pour ton développement personnel dorénavant.
Parce qu'apparemment il y a eu le même problème lors de ta rupture d'il y a 5 ans. Et de façon pas forcément consciente, tu t'es plié en quatre pour éviter d'avoir à revivre une rupture. Cette stratégie s'est avérée peu efficiente parce que de toute façon on ne garde pas une personne comme ça. Et puis ça a conduit aussi à ton besoin de contrôle et ta rage dissimulée envers ton ex actuelle.

ta meuf doit être le petit plus, la cerise sur le gateau dans ta vie. pas le centre de ta vie. sinon à chaque rupture tu va te retrouver dans un gouffre.

On t'a donné des conseils et toi tu continues ton truc à toi.
Bon pour l'instant j'ai laissé comme ca. J'ai juste renvoyer un mail correct pour lui dire que j'étais désolé de m'être montré intrusif. Que même si finalement ça s'est avéré légitime, elle avait le droit, et que ça changeait finalement pas grand chose à la situation. Simplement que si elle vient chez moi, maintenant c'est clair, et que je voulais pas qu'elle s'imagine que je puisse être le mec a garder sous le coude.Que j'accepte ou non en connaissance de cause, et que j'avance aussi. Et ne plus vouloir contrôler les choses.
Tu répètes ce qui a été dit sur le forum (ou presque). Sauf que c'est pas nécessaire de DIRE quoi que se soit à ton ex. Il est nécessaire d'AGIR dans ce sens. Si elle a le droit de faire ce qu'elle veut, si la situation est non récupérable, ça signe la fin de la relation, et la fin de la cohabitation aussi. C'est tout.

Par ailleurs tu exprimes une angoisse dans ton mail: qu'elle ne te garde pas sous le coude. Or, 1)ce n'est pas ce qu'elle fait, parce qu'elle t'as quitté, mais par contre ça te fait du bien à toi, de penser qu'elle le fait. Garder quelqu'un sous le coude signifie que la relation n'est pas totalement terminée...
2)même si elle voulait le faire, la fin de la relation et la fin de la cohabitation l'interdisent dans les faits.

ElodiciousLover
Messages : 163
Enregistré le : 16 oct. 2013, 00:53

Re: Rupture de merde. Et je deviens le con du dîner.

Message par ElodiciousLover » 11 oct. 2017, 20:10

Sandstorm.
Oui tu as raison pour mon développement personnel.
Ce n'est pas le sujet, mais oui j'ai une vie très atypique qui ferait rêver tout le monde. Peut être aussi lié à ma haute estime de moi... Mais en vrai ce qui fait rêver n'est pas toujours bien...
je suis dans une vraie détresse parce que cette vie à des inconvénients que peu de gens s'imaginent.
Tout le monde veut bosser de chez soi par ex. Mais en oublie qu'après dix ans, les collègues les pauses café, et tout ça ça manque. Le stress de faire rentrer de l'argent et ne pas pouvoir compter sur quelqu'un d'autre que soit même, de pas compter les heures. Bref. On se sent assez vite en marge.
Et ça affecte ma vie de couple indéniablement, et mon développement.

Tu as raison ça me fait du bien de penser qu'elle me garde sous le coude. Oui, je me sens comme une merde au fond. Et je préfère certainement me dire qu'elle doute encore, plutôt que non, elle m'a comparé sur le marché lol, et je suis dépassé à ses yeux. Mais c'est pourtant ça la vérité oui.

Merci à tous de vos messages malgré que mon comportement vous énerve. Non je suis pas un troll, oui je suis spécial, et vraiment j'apprécie votre bienveillance.

sandstorm
Messages : 2193
Enregistré le : 15 févr. 2016, 19:04

Re: Rupture de merde. Et je deviens le con du dîner.

Message par sandstorm » 11 oct. 2017, 20:23

En te lisant j'ai le sentiment que tu prends cette rupture pour un échec. Or ce n'est pas un échec; vous avez eu une relation longue, sans doute de bons moments et puis maintenant c'est fini. L'amour n'est pas quelque chose de rationnel et on arrête d'aimer quelqu'un sans savoir pourquoi... meme si cette personne est géniale. Bref la rupture ne diminue pas ta valeur en tant que personne
et c'est cette peur de l'échec couplée à ta façon de placer au centre de ta vie ta copine +la rupture précédente et ta peur de la revivre qui a donné ce que ça a donné

maintenant faut essayer de digérer la rupture, l'accepter, accepter la fin de la collocation et tout le reste. et petit à petit chercher à travailler sur les points mentionnés ci dessus. c'est juste des pistes, peut être qu'avec l'aide d'un psy tu pourras travailler dessus et approfondir pour ne pas répéter le même schéma dans tes relations futures.

ElodiciousLover
Messages : 163
Enregistré le : 16 oct. 2013, 00:53

Re: Rupture de merde. Et je deviens le con du dîner.

Message par ElodiciousLover » 11 oct. 2017, 20:40

C'est vrai qu'on a pas mentionné l'échec jusqu'à maintenant.
Etonnant parce que finalement, oui, c'est l'un des problèmes principaux.

S'il vous plait essayer de pas me juger sur ce que je vais vous dire. Comme quelqu'un qui se l'a pete encore... C'est pas le but, je veux juste pouvoir vous donner des cartes pour pouvoir peut être mieux comprendre mes réactions... Je suis un HP (non pas hôpital psychiatrique) mais un haut potentiel, ou encore un zèbre...
je sais qu'il y en a ici. On dit de nous qu'on est des surdoué. Oui je suis doué dans pleins de trucs, mais en fait pas du tout dans les trucs simples... comme l'amour. Et nos caractéristiques ne sont pas forcement lié à notre intelligence supposé mais beaucoup plus à notre façon de penser et de réfléchir...

Comment nous reconnaitre dixit google?:

-Un hp/surdoué est quelqu’un d’hypersensible.
- C’est quelqu’un qui a des problèmes de communication.
- Quelqu’un qui a des problèmes sociaux, voire est asocial.
- Ils ne savent pas parler de la pluie et du beau temps, s’ennuient en société, n’aiment pas la compagnie des autres.
Mais surtout on a une peur de fou de l'échec... On aime tout contrôler... Et les relations amoureuses sont une véritable bombe pour nous pour ces différentes raisons:


"Le zèbre analyse tout ce qu’il voit, tout ce qu’il ressent, chaque petit détail de son environnement l’amène à réfléchir, et cela peut se révéler épuisant pour le partenaire dont les actions sont sans cesse analysées. Surtout lorsqu’à l’analyse, on ajoute… l’hypersensibilité. Le zèbre vit par l’émotion. Il interprète chaque geste, chaque mot, chaque expression du visage de son partenaire, et une mauvaise interprétation peut générer une grande angoisse."

"Enfin, le zèbre accorde beaucoup d’importance au jugement, mais le pire jugement est souvent le sien. Très lucide, il veut toujours être parfait, reconnaît ses failles, se dévalorise, et culpabilise même. Extrêmement sensible à la critique, qu’il prend souvent personnellement, si dans le couple le partenaire lui fait remarquer certains défauts, cela peut se révéler très difficile à vivre. Il a constamment besoin d’être rassuré."

Bref pour ceux qui veulent en savoir plus et qui se reconnaissent la dedans; je me retrouve beaucoup la dedans: Les relations amoureuses de l'adulte surdoué:
http://www.rayuresetratures.fr/relations-amoureuses/

Verrouillé