Aide et conseils pour récupérer ton ex !

Si le coeur vous en dit, racontez-nous votre histoire en détails
par NoraL
#1255204
Oh la la, ô combien d'accord avec ce qu'Albane, Paige, Elieza te disent !
Le retour de ton ex va te faire rétro-pédaler ; le début de reprise en main, avec tant de moments douloureux à traverser (rappelle-toi ces semaines passées) va s'effondrer et tous les efforts que tu commençais à consentir pour mettre à l'abri ta vie et celle de tes enfants vont tomber dans une amnésie de confort où tu finiras par accepter l'inacceptable.
Pour répondre à ta question : qu'est-ce que j'aurais dû faire pour que mon mari ne reparte pas en guerre contre notre couple ? Rien. Les premières années de notre retrouvaille après son infidélité, j'ai accompli tout ce qu'il voulait ; je ne vivais que pour éviter de le mécontenter, je jouais à la femme parfaite, j'avais intériorisé un rôle que je pensais être le bon parce que je craignais qu'il recommençât à nouveau. Je n'avais pas de vie à moi et j'étais jalouse. Perte de confiance totale. Après, je me suis fatiguée de ça. Et comme il est quelqu'un de fragile, qu'il lui faut toute l'attention en permanence (il ne parle pas beaucoup, a des tendances dépressives, se replie facilement, très immature dans le domaine affectif...c'est lié à sa mère...enfin bref), un moment d'inattention et hop, il bascule dans son schéma morbide. En me remettant avec lui il y a huit ans, je ne voulais pas voir que sa structure mentale agirait comme une épée de Damoclès au-dessus de notre couple. Mais évidemment, le propre d'un véritable déséquilibre psychique (pas passager, pas juste lié à un moment difficile de la vie)est de structurer (ou plutôt de déstructurer) à vie toute la perception de soi et du monde ; les traitements stabilisent, permettent un retour à la raison et une vie en apparence normalisée, mais quand on fouille bien, y compris durant ces périodes de mieux, il y a des choses pas normales. Ce que tu dis au sujet de ton mari fait écho avec ce que je connais du mien : refus de communiquer/fuite/ agressivité/ absence de reconnaissance du mal généré/ gestion étrange de la culpabilité à la fois terrible mais tout le temps étouffée en présence d'un miroir émotionnel, et le miroir émotionnel en l'occurrence, c'est le conjoint, toi. Ces personnes s'en prennent toujours et principalement à leur conjoint/conjointe car celui-là/celle-là, leur renvoie l'image de leur désordre émotionnel. Les compagnes ou compagnons de grands dépressifs/bipolaires sont systématiquement la cible des crises et peu de couples tiennent ou alors, il faut être prêt à traverser l'enfer. Ca ne s'arrange pas avec le temps car on n'en guérit pas. Ca peut s'atténuer durablement, et paf, un événement (et il en arrive toujours) réactivera tout ça.
Maintenant, si tu considères que la vie de couple doit être un chemin de croix, qu'elle passe par une vision sacrificielle, alors...Mais tu ne le sauveras de rien et il t'en voudra toujours de l'avoir vu dans un état pas joli joli. Tu verras : même si tu le reprends en lui pardonnant tout, il te détestera et te redira "je ne suis pas heureux avec toi". Il ne sera pas heureux tout court, mais quand on est perturbé à ce point, on cherche à se soulager en faisant porter son mal-être par l'autre. Veux-tu de ce rôle toute ta vie ? Porter cette croix ?
Si oui, accepte-le et souffre dans le silence digne des saints et des martyrs. Sinon, divorce, séparez-vous, assainis ce marais de bourbe, vois comme tu évolues (peut-être apprécieras-tu d'être libre et affranchie de cette vie tellement déstabilisante), vois comme il évolue une fois qu'il verra les limites que tu es capable de poser.
Avatar du membre
par Albane06
#1255216
En tout cas Noral, je trouve que tu as fait des pas de géant, depuis nos discussions sur l'amour qui pardonne tout genre épître aux corinthiens... et autres références littéraires.

Qu'aujourd'hui tu sois capable de dire en toute lucidité que
Maintenant, si tu considères que la vie de couple doit être un chemin de croix, qu'elle passe par une vision sacrificielle, alors...Mais tu ne le sauveras de rien et il t'en voudra toujours de l'avoir vu dans un état pas joli joli. Tu verras : même si tu le reprends en lui pardonnant tout, il te détestera et te redira "je ne suis pas heureux avec toi". Il ne sera pas heureux tout court, mais quand on est perturbé à ce point, on cherche à se soulager en faisant porter son mal-être par l'autre. Veux-tu de ce rôle toute ta vie ? Porter cette croix ?
Si oui, accepte-le et souffre dans le silence digne des saints et des martyrs. Sinon, divorce, séparez-vous, assainis ce marais de bourbe, vois comme tu évolues (peut-être apprécieras-tu d'être libre et affranchie de cette vie tellement déstabilisante), vois comme il évolue une fois qu'il verra les limites que tu es capable de poser.
et bien je trouve ça formidable et je plussoie ta vision des choses... Tristan et Yseult, Roméo et Juliette, ils finissent mal tous ces amoureux éperdus
par Calclo
#1255292
Merci je vous lis avec attention.

Mais oui je pense avancer à mon rythme j'ai déjà compris beaucoup de choses... Il me reste du travail ça c'est sûr.

Pour ce qui est de mon avocate albane je l'ai eu hier je lui ai parlé de la requête elle m'a demandé de lui envoyer. Je lui ai transmis ce matin. Par contre elle m'a bien dit que de toute manière elle ne pouvait rien faire car je ne suis pas censé l'avoir eu en main.
Affaire à suivre

Pour ce qui est de mon mari... Bien entendu j'ai toujours des sentiments. Mais je sais également que ce n'est pas la vie que je veux.
D'ailleurs... Ça vous vous en serez douté. Tout à l'heure j'ai mis mes conditions.. Ce qui ne lui a pas plus et il est reparti... Car oui bien entendu tout est de ma faute etc etc etc..

Je suis en colère mais plus dans le même état qu'il y a un mois. Car même s'il retourne la situation et sis que tout est de ma faute je sais maintenant que non.
Avatar du membre
par Albane06
#1255302
Calclo,

on ne te juge pas, on te dit juste ce que vu de l'extérieur on ressent, et en ce qui me concerne, j'ai l'impression de qq1 qui affiche une posture qui est en contradiction avec ses actes.
Mais c'est normal hein, ça fait un mois seulement, mais tu dois être au clair avec toi pour être en paix et faire au mieux surtout que tu vas devoir faire face à ton mari, à sa maladie et tes enfants.

S'il est incapable de faire la part des choses, tu ne peux pas le laisser faire tout ce qu'il veut et le reprendre après qu'il ait fait de la m....
il ne peut pas considérer que c'est à prendre ou à laisser... et puis pour les enfants c'est quoi ce bazard?
il va, il part il revient...!
la maison est un hotel avec le gite et le couvert et plus si envie et il se casse à la moindre contrariété?
s'il revient il doit le faire parce qu'il a réfléchi pas parce qu'il ne sait pas où aller!
courage
par Calclo
#1255306
Albane oui je sais bien et je pense que c'est pour ça que vos messages me font avancer (enfin moi j'en ai l'impression) alors sûrement pas aussi vite que ça devrait surtout avec trois enfants à protéger...

Mais je sais que j'ai beau m'aimer tout ne se pardonne pas.. Ainsi que même s'il est malade la maladie ne fait pas tout pardonner non plus.

C'est ça le problème c est que même si moi je décide de le reprendre en mettant bien entendu des conditions.. Lui ne se remettra à jamais en question car il est comme ça. Donc ça ne marchera pas.

Perso je sais que je ne suis pas toute blanche dans notre histoire mais je prend note de ses reproches je travaille je réfléchis. Ainsi que ici je lis vos réponses vos réflexions.. J'y pense j'y réfléchis et j'avance.

Sûrement qu'un mois c'est court. Mais il fait que je fasse tout ça pour moi. Puis pour les enfants il faudrait que je prenne une décision rapidement mais je n'y arrive pas.
par Calclo
#1255711
Coucou
Justement depuis ce matin je voulais vous écrire...

Mais en fait je n'osais pas car je n'arrive plus à avancer.
Que ce soit pour l'appartement... Les fuites etc.. Tout est bloqué. J'ai beau râler envoyer des mails et téléphoner, tant que la voisine n'est pas rentrée le plombier ne peut réparer la fuite et donc l'expert ne peut pas passer et dinc je n'ai toujours pas de chambre ni de lit..

Je suis bloquée aussi au niveau cpam. Mes employeurs ont envoyé les papiers mais mon dossier bloqué car j'étais en cp entre mes deux arrêts. Donc ça bloque pole emploi qui attente mes indemnités journalières et dinc ça bloque financièrement.

Ça bloque aussi à la caf. Car comme je suis qqun d'honnête j'ai re. Change mon statut... Bin oui mon mari habite ici. Bien qu'il ne paie rien... Mais voilà dossier bloqué.

J avance un peu (peut être) pour le divorce. Mon mari n'a pas annulé donc j'ai pris contact avec mon avocate qui m'a donné des conseil au cas où le divorce se poursuit.
Même si je ne suis pas dans cet état d'esprit pour l'instant elle m'a dit qu'on allait se régaler le cas échéant... (hospitalisation, ne paie rien, compte à découvert, infidélité, ne demande pas la garde des enfants et demande de ne pas payer de pension...)

Je suis aussi bloqué avec mon mari. Il est de nouveau en hypomanie après 4jours bien et une semaine de dépression... Il ne se fait pas soigner et attend par la magie du St esprit de se faire hospitaliser.
Son père me supplie de faire une hdt... J'hésite.. Je ne sais pas à vrai dire.

Hier il a descendu les poubelles pendant que je couchais les petits et il est rentré complètement bourré à 5h du matin...

De mon côté. Je suis aussi bloqué psychologiquement parlant. Je suis prise par le quotidien : les réunions à l'école, les factures que je n'arrive plus à payer, mes rdv divers les rdv pour les enfants...
Et donc je n'arrive plus à réfléchir sereinement à mon avenir mais aussi sur mon passé.

Je suppose que c'est une mauvaise passe et que tout se déclenchera après.

Bon j'ai quand même avancé un peu. Je nous ai inscrit à la croix rouge pour pouvoir manger. La honte punaise... Vendredi je suis allée faire "les courses" à l'épicerie sociale " mon dieu comme j'avais honte.

Allez.. Au moins je ne desespere pas que ma situation va s'arranger 😁
par Anna79
#1255754
C'est quoi une hdt ?

Je vais être dure mais rien ne se déclenchera après cette mauvaise passe ... il ne suffit pas de rentrer les épaules ou de se mettre ma tête dans le sable pour que les choses s'arrangent.
Tu te rends compte que tout ce qui a été dit plus haut se réalise ? Il attend de toi que tu fasses tout (avocat, hospit ah non ca c'est ton beau-père, croix rouge, ...) et tu le fais.
Cette situation est confortable pour toi ... oui car il est revenu et c'est le plus important pour toi et pour le reste rien n'a changé la vie a repris son cours, celui que tu lui as donné et qui t'a toujours convenu. Et il n'y a donc aucune raison que tu en changes alors admet le tout simplement ... on ne t'en voudra pas sincèrement.

Courage à toi pour la suite
Avatar du membre
par Albane06
#1255756
Hdt hospitalisation à la demande d'un tiers
T'es b***** ma belle
Tu le fais tu es l'immonde sal*** qui le fait hospitaliser d'office
Tu ne le fais pas tu es dans la Non assistance à personne en danger.
Il est marrant ton beau père... qu'il le fasse lui même... en plus il sait de quoi il cause...
Et le recommandé menaçant de réclamer des dommages et intérêts pour ne pas pouvoir exercer ton activité tu l'envoies ou tu continues à brasser de l'air?
par Calclo
#1256005
Je brasse de l'air...

Bin en fait comme je disais (et j'ai lu vos messages même si je ne répond pas je lis attentivement et je réfléchis) je n'avance pas...ou très peu.
J'ai enfin réussi à enlever min mari du compte joint non sans mal...
Cpam et pole emploi toujours bloqué... Mon syndicat ne me rappelle toujours pas malgré mes mail et mes appels...
J'ai eu mon avocate au tél. Elle m'a dit d'attendre de toute manière le rdv pour la non conciliation.
J'ai e'fin réussi à faire comprendre à min mari qu'il devait demander à son avocat des honoraires il lui envoie par mail demain.

Lui est tjs sur son dossier d'hospitalisation et ne prend tjs pas de rdv chez un psychiatre.
Il fait chambre à part et mignore toujours...
Sauf... Quand je sors comme ce soir ou il m'envoi un SMS à 22h pour savoir si je compte rentrer dormir à la maison. Hahaha

Puis moi de min côté je continu mes rdv chez le psy et surtout prendre du temps pour moi. Je conduis les enfants à l'école le matin et je me promène. Va n'a l'air de rien mais j'ai toujours bossé qui plus ai chez moi donc le ménage devait être fait pour les loulou que j'accueille... La je m'en fiche si ce n'est pas fait et c'est chouette.

Depuis une semaine je pense beaucoup à mon papa. Et je pense que c'est pour ça que je n'avance pas. J'aimerai pourtant régler mes soucis psychologique et comprendre pourquoi j'en suis là mais mon papa est dans ma tête en ce moment. Apparemment d'après min psy c'est normal. Il est décédé et 15 jours plus tard mon mari me quittait je n'ai donc pas pu commencer mon deuil. Il se fera petit à petit.

Voilà où j'en suis... Pas très glorieux comme vous dites mais je pense que être avec mon père en pensée ne me fait pas de mal et je me recentre sur moi du coup.
par Anna79
#1256039
Et bien là Calclo, je trouve que tu as peut-être bien plus avancé dans ce dernier message que dans tous les autres ...
par Calclo
#1256042
J'ai pas l'impression...

Je suis triste en ce moment. J'ai eu rdv chez le psy ce matin et je lui ai parlé de mon papa. Je pleure enfin min père... Deux mois plus tard.

J'ai réussi aussi à faire un lien ce matin je ne sais pas ce que ça va m'apporter mais le psy m'a dit que c'était sûrement le début de quelque chose.

Je ne supporte plus les conditions dans lesquelles on vit mais surtout ces mains liées quelque soit les choses que je fais.

C'est super pénible cette situation
Avatar du membre
par Paige
#1256044
Etre triste est bien souvent la preuve d'une avancée...

ton père est mort, ton mari est "fou" et a t'a quittée. Tu trouves qu'il n'y a pas de quoi être triste? en l'occurrence la tristesse est l'émotion la plus "saine" que tu peux ressentir...

je rejoins ton psy dans le fait que tu n'as pas eu "le temps" ni l'occasion de faire le deuil de ton papa. Ne te laisse pas voler ce deuil, prends ton temps, pleure, pense, ris ....c'est la priorité, car un deuil non fait, te poursuit à vie...

Courage à toi
par Kakahuet
#1256052
Idem que les collègues (même si je tique toujours sur le "min" en lieu et place du "mon") ...

Reste en ligne sur cette lancée, c'est plutôt pas mal ! et prend le temps pour penser à ton père, le temps qu'il faudra, peu importe, c'est primordial pour ton équilibre...
par Calclo
#1256054
Oui paige c'est ce que je lui disait justement ce matin au psy. Que depuis quelque jour je pleurais mon père et que je n'avais pas envie de me retenir car je n'ai pas envie de faire comme ci tout allait bien et que cela sorte dans 5 ans et que ce soit pire...

Il m'a félicité d'être si lucide.. Et je lui ai répondu (en pensant à vous lol) si je pouvais être aussi lucide sur mon mari ce serait bien.

Comme il m'a dit, mise à part les choses du quotidien à gérer, le reste je ne suis pas maître, j'ai les mains liées et en attente donc je dois arrêter de me débattre sur ça (les fuites d'eau, cpam, agrément et mon mari) et faire mon deuil.

Les choses se debloqueront d eux même et la je pourrais avancer sur ces points.

Kakahuet
Oui je suis désolée je fais plein de faute. Je suis sur le tel et j'ai des gros doigts... Mais surtout je ne me relis pas... Je ferais un effort 😉
par Kakahuet
#1256060
Calclo a écrit :
21 sept. 2017, 13:28
Les choses se debloqueront d eux même et la je pourrais avancer sur ces points.
Et j'ajouterai aussi qu'il faut essayer (si tant es que l'on peut) de prendre les problèmes un par un, le plus important étant quand même que tu prennes le temps de ton deuil ...
une chose à la fois...
  • 1
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18

Bon bah elle m'a avouer avoir embrasser son ami (q[…]

Le problème majeur étant que comme t[…]

Incompréhension totale

Ou es tu? (en MP si tu préfères).

7 ans de relation

Personne pour m'aider sur la situation ?