Rupture/divorce

Si le coeur vous en dit, racontez-nous votre histoire en détails
Calclo
Messages : 53
Enregistré le : 12 août 2017, 06:31

Rupture/divorce

Message par Calclo » 12 août 2017, 07:06

Bonjour

Cela fait deux jours que je vous lis... Bien entendu dans le but de reconquérir mon mari ou au moins comprendre ce qu'il c'est passé...
Et puis depuis ces deux jours, je me dis que finalement je ne dois pas chercher cela mais me reconstruire pour aller de l'avant.
J'adore écrire, cela me fait du bien, je peux ainsi prendre du recul et donc je me lance.

C'était une belle histoire.
Tout à été très vite entre nous. Nous nous sommes rencontrés fin juin la veille de son anniversaire. On a parlé toute la soirée toute la journée sans voir les heures passées.
Ce jour là bien entendu il a beaucoup d'appel pour son anniversaire et cri à tout le monde (père mère frere amis) que son plus beau cadeau est qu'il a trouvé la femme de sa vie..

On vit une passion tout va vite. On fait les test (hiv etc), passionnés mais pas con... Tout va bien et il me dit de laisser tromper la contraception et nous verrons bien quand un enfant se nichera... Ça fait un mois que l'on est ensemble. On s'installe ensemble chez lui.

On part en vacances, on se présente nos familles, nos amis.. Je suis enceinte on est heureux..
Il est aux anges et le cri sur tous les toits.
9mois de bonheur, on se pacs, on déménage, naissance de notre premier enfant.

Puis moi fatiguée par bébé, je me découvre maman, lui ne s'intéresse plus, il est dans le quotidien, sa console et son travail.
On reprend le dessus et comme pour le premier me dit arrête on verra quand viendra le deuxième..
3mois après l'accouchement je suis enceinte. Je suis heureuse il est heureux...

On se marie... J'accouche deux mois plus tard. De son côté il plonge dans la dépression, le chichon.. Je suis déçue mais on remonte la pente. On analyse on change des choses...
O' fait des projets...
6mois après je suis enceinte. On est content... Il perd son boulot. C'est la catastrophe. Il me quitte. Veut divorcer...
Moi enceinte de 7 mois plus rien ne va. Les reproches sont que tout a été trop vite qu'il n'a jamais voulu ça... Tout est de ma faute.

4mois après il revient (il a été hospitalisé en hp. Avait pris un appart à été mechat dans ses paroles etc) tout va mieux... Projets etc.

Un an après pour l'anniversaire du dernier... Rebelotte il veut le divorce et comme l'année d'avant tout est de ma faute je l'ai obligé à tout ça.
4mois après il revient tout va mieux...

Nous passons encore deux ans avec des hauts et des bas... Des proches des dépressions de son côté.
Et la encore une fois cet été dépression hospitalisation et verdict cyclothymique/bipolaire...
Ouf on est sauvé tout s'explique... Moi qui me suis battue depuis 6 ans enverd et cintre tous, défendant min mari corps et âme contre ceux qui me disais qu'il était con manipulateur pervers..
Sauf que il sort de clinique, et me dit que sa décision est prise il veut divorcer.
La il est parti. Il entamé doucement les démarches.

Je suis meurtrie triste et je plonge...
Notre vue à auscilliée entre les projets fou et les dépressions rupture... Encore il y a 15 jours il me parlait d'acheter de faire un 4eme...
Le choc...

Bien sur depuis deux semaines je cherche à comprendre pourquoi ce revirement. C'est la maladie. Bien sur j'ai essayé de lui prouver par a+bien que le choc du diagnostiqué, le décès de mon père il y a 3 semaines et notre vie de famille y est pour quelque chose... Non pour lui il ne m'aime plus, ce n'est pas la vue qu'il veut il n'en a jamais voulu je l'ai forcé... Il veut une vue sans contraintes.
Aussi il veut démissionner...

Bon... Je suis passée par différentes étapes pensant ces courtes semaines et la je suis dans celle où je me dis qu'il n'y a rien à comprendre. Que malgré tout ça je ne dois pas chercher à comprendre et tout faire pour avancer. Pour moi pour nos loulous.

J'ai pris rdv chez un psy m'a semaine prochaine.. Je m'interroge sur moi et non plus sur lui.
J'ai toujours espoir qu'il atterrisse de sa phase hypomaniaque et se rende compte des choses mais je me dis aussi que ce n'est finalement pas sa maladie mais lui tout simplement.

Merci de m'avoir aidé inconsciemment via vos post et vos réponses...


NoraL
Messages : 97
Enregistré le : 15 avr. 2017, 16:40

Re: Rupture/divorce

Message par NoraL » 12 août 2017, 18:38

Bonjour !
Je n'avais pas vu ton histoire et si je me permets d'intervenir, c'est parce que je ressens quelques similitudes avec mon histoire.
Je suis moi-même dans une procédure de divorce avec un mari qui présente une grosse instabilité psychique, lui-même hospitalisé il y trois mois pour dépression sévère. Je ne saurais jamais si c'est la dépression qui altère son jugement sur tout (car elle altère, de fait) -et donc son jugement sur notre vie de couple- ou si vraiment, se débarrasser de notre vie de couple l'allégera. Mais comme il est adulte, et qu'il est persuadé qu'il ne veut plus de notre couple, qu'il dit être au clair avec ce choix, il n'y a plus rien d'autre à faire que d'accepter et d'amortir le choc du mieux possible par un divorce où on s'entend sur l'essentiel : que faire d'autre ? Tu es, je suis, bien obligée d'entendre et d'accepter la volonté exprimée. Après des mois et des mois où j'ai attendu, espéré, que la brume de sa dépression se dissipe pour laisser remonter en lui les sentiments, la volonté de se battre pour notre relation, rien n'a changé ; alors, je te donne le conseil de ne pas le regarder à l'aune de son trouble, mais de le considérer comme un adulte responsable qui émet un choix. (Choix pas très heureux pour toi, j'en conviens, mais te vois-tu avoir un quatrième enfant avec un homme qui a déjà du mal avec les contraintes de la vie familiale ?). Tout est peut-être allé trop vite pour lui et peut-être que vous n'auriez pas dû enchaîner si rapidement les naissances, je n'en sais rien. Mais c'est fait, et maintenant, il te faut engager un dialogue portant sur cette séparation : comment la gérer dans ton intérêt, le sien et celui de tes enfants. Je pense que c'est la seule chose à faire.

Calclo
Messages : 53
Enregistré le : 12 août 2017, 06:31

Re: Rupture/divorce

Message par Calclo » 12 août 2017, 21:19

Merci pour ta réponse.

J'oscille toute la journée avec mes émotions et ma raison...
Je pensais avoir avalé la nouvelle et l'être fait une raison: c'est comme ça je n'ai pas le choix mais j'ai reçu un mail ce soir de sa part...
Déjà un mail... Non mais n'importe quoi. Pour me réclamer de l'argent. Bref bref...

On s'est eu au telephone (il n'appelle même pas les enfants) il était en colère et m'en veux...
Oui on j'ai aussi des tord ça c'est certain.
Mais je ne me suis pas reconnu... J'ai pleuré pfff j'ai même proposé de ne rien précipiter quitté à habiter séparément.

J'ai triple peine à gérer en ce moment. Ma rupture, le décès de mon papa et la peine des enfants.

Il me la répète il veux une vie ou il pourrait bosser comme il veut. Sortir quans il veut et partir en week-end end quand il veut. Et avoir les enfants un week-end end sur deux...

Bon.. Oui ok mais du coup pourquoi il s'est emballé comme ça il y a 6 ans ? Pourquoi avec ses ex ça a été pareil ? (il s'est fiancé on eu un enfant qui a fini en fausse couche) enfin... Oui comme tu dis le plus dur est de ne pas savoir si c'est sa volonté ou sa maladie.

NoraL
Messages : 97
Enregistré le : 15 avr. 2017, 16:40

Re: Rupture/divorce

Message par NoraL » 12 août 2017, 22:56

Bon, ton mari est dans sa phase agressive : il veut, il exige. L'enfant-roi qui va saboter son monde pour satisfaire ses envies.
Avec ce genre de comportement, tu n'as pas le choix : lui rappeler le respect qu'il te doit et qu'en tant que père, il doit subvenir aux besoins de ses enfants. Donc, la réclamation de l'argent, c'est toi qui es en droit de l'exiger.
Ensuite, s'il veut en arriver là, tu peux aussi faire intervenir les lois.
La maladie a bon dos : il ne peut pas être père quand il le souhaite et s'en souvenir quand il le souhaite. Tout ça, il va falloir lui dire fermement, je pense.

Calclo
Messages : 53
Enregistré le : 12 août 2017, 06:31

Re: Rupture/divorce

Message par Calclo » 12 août 2017, 23:05

Oui noral...
J'ai besoin d'un remontage de bretelles... La je suis anéantie. Il me reproche des choses et j'arrive à me sentir coupable. (alors que oui j'ai des tord bien sûr mais mes réactions qu'il me reproches sont de son fait) et j'arrive à me dire que si je n'avais pas réagis comme ça il serait encore là.

Calclo
Messages : 53
Enregistré le : 12 août 2017, 06:31

Re: Rupture/divorce

Message par Calclo » 13 août 2017, 07:24

Coucou
Non retour à la case départ.. Moi qui pensait avoir avalé ma nouvelle et remonté un pue la pente hahaha

Mon petit bout ce matin qui s'est levé en faisant toutes les pièces et en cherchant son papa (pourtant parti) je n'y arrive plus la.

Anna79
Messages : 938
Enregistré le : 16 avr. 2016, 18:45

Re: Rupture/divorce

Message par Anna79 » 13 août 2017, 07:56

Accroche toi ! C'est normal d'avoir des bas !
dans cette rupture j'ai surtout l'impression que c'est ton ex mari qui mène la danse, qui souffle le chaud et le froid en te laissant la complète responsabilité.

Tu n'es nullement responsable de sa démission, de sa maladie et de tout le reste.

Et puis la maladie a bon dos ! Un bon prétexte pour ne pas assumer ses décisions.

Et puis je vais etre dure avec toi : est-ce cela la vie de couple ... je t'aime et je te quitte des que je me sens mal en te laissant toi et les enfants en insécurité ? Il ne sera jamais stable et te refera le coup au moindre problème. Tu vaux mieux que cela !

Calclo
Messages : 53
Enregistré le : 12 août 2017, 06:31

Re: Rupture/divorce

Message par Calclo » 13 août 2017, 08:12

Oui ma raison me dit pareil. Que ce n'est pas une vie stable pour moi pour les enfants...

Pour ce qui est de la maladie c'est moi qui me dit que ses réactions ont été régit par ses changements d'humeurs... Et que justement avec le diagnostic et le traitement ça ne pouvait que aller.

Lui au contraire me dit que ça lui a ouvert les yeux sur ce qu'il voulait.

Effectivement il faut que je me fasse une raison.

Anna79
Messages : 938
Enregistré le : 16 avr. 2016, 18:45

Re: Rupture/divorce

Message par Anna79 » 13 août 2017, 08:22

Peut être ou peut être pas ... tu as sans doute attendu du diagnostic qu'il soigne ton mari et qu'il le transforme en quelqu'un de stable qui revienne en bonnmari et bon père de famille un peu comme moi qui a espéré que quand il a vu sa psy au moment de la séparation, elle le raisonne ... la bonne blague (je le dis pour mi qui suis psy !!!!!!)

Calclo
Messages : 53
Enregistré le : 12 août 2017, 06:31

Re: Rupture/divorce

Message par Calclo » 13 août 2017, 08:31

Oui c'est sûrement ça.
Disons que il l'a dit lui même qu'il voulait se soigner pour nous deux pour les enfants.. Je lui ai dit soignés toi aussi pour toi avant tout. Puis il a eu la phase qu'il regrettais tout ça qu'il était noir à l'intérieur qu'il ne m'avait fait que du mal que j'avais tout supporter etc...
Et en deux semaines il me quitte. En deux semaines il a réfléchi... Bref. Non je comprend pas.

Je pensais effectivement être sorti de tout ça et je m'étais dit que le traitement allait le stabiliser mais je savais que c'était long. Il avait convenu... On avait convenu du coup qu'a sa sorti il continuait les psychothérapie et que nous aurions entamé quelque chose en couple pour se pardonner l'un l'autre et apprendre à vivre avec ses sautes d'humeur.
Bien entendu c'était du flan apparemment...

Anna79
Messages : 938
Enregistré le : 16 avr. 2016, 18:45

Re: Rupture/divorce

Message par Anna79 » 13 août 2017, 08:44

Il y a peut être cru à cette vie à deux ... meme si au fond de lui il "savait" deja qu'il n'y arriverait pas ... cela ne doit pas être facile pour lui de quitter femme et enfants (3 en plus et en bas-âge) pour vivre seul. Alors il s'est maintenu dans une illusion qu'il y arriverait, qu'il pourrait y arriver mais se rend compte que non.

Bon ca te fait une belle jambe ... mais de le voir ainsi peut peut-être t'aider ...

Pense à toi ! Qu'as-tu prévu de faire aujourd'hui avec les petits ? Il fait beau dans ton coin ? En Belgique il pleut ... temps de m... depuis 3 semaines

Panser ses plaies prendra du temps malheureusement

Calclo
Messages : 53
Enregistré le : 12 août 2017, 06:31

Re: Rupture/divorce

Message par Calclo » 13 août 2017, 09:26

Je pense aussi que ce ne doit pas être facile pour lui... J'en suis sûr.
Il me dit ne pas vouloir de cette vie et vouloir une vie sans contraintes... Oui je peux comprendre mais je ne comprend pas qu'ai bout de 6 ans on se rende compte de ça.

Aujourd'hui rien de prévu. Je ne prévois plus rien... Ce n'est pas évident avec les trois petits bouts.. Ils sont petits je n'ai pas le permis.. Faire les courses devient une aventure.
Aussi je n'ai pas que ça a régler... Les papiers du notaire pour le décès de mon papa arrive je dois en occuper. J'ai eu un dégât des eau il y a trois semaines qui n'est toujours pas réglé. Ce qui m'a mis ma pmi sur le dos pour mon boulot (je suis ass mat).. Enfin j'ai l'impression de ne pas avancer

NoraL
Messages : 97
Enregistré le : 15 avr. 2017, 16:40

Re: Rupture/divorce

Message par NoraL » 13 août 2017, 09:45

Hello Calclo,
Quand mon mari est tombé en dépression, il a pareillement oscillé entre volonté de divorcer et volonté de reconstruire. Un jour (le 5 avril), je lui ai dit que si le divorce le soulageait, alors je l'accepterais. Alors, on s'est mis d'accord sur la séparation. Puis, son état s'est dégradé et il a été hospitalisé début mai. Avant de partir à la clinique, il m'a dit qu'il aimerait qu'on tente de reconstruire notre couple à sa sortie. Du coup, quand il s'est trouvé là-bas, j'ai laissé mon mari tranquille, sans lui parler de divorce, de reconstruction et je m'occupais du quotidien, de mes enfants...Puis les semaines ont passé et puis mon mari n'a plus semblé vouloir du tout reprendre notre relation ! De toutes les façons, je ne m'attendais pas du tout à ce qu'il revienne vers moi.
Alors, on a remis le divorce sur la table et voilà...je suis en plein dedans.
Pendant cette période, j'ai éprouvé le besoin de comprendre ce qu'était une dépression sévère, ce que vivait un grand dépressif. Je me suis donc renseignée tous azimuts et j'ai compris, à travers des témoignages (réels et via le net) que les causes étaient multiples, mais que que cette maladie était vécue comme l'expression d'un grand conflit intérieur où chaque émotion, sentiment, situation relationnelle difficile pouvait être vécue comme une agression ingérable. D'où le fait que cette maladie entraîne très fréquemment des ruptures avec le conjoint/la conjointe, Là-dessus, j'ai été bien rassurée de voir que nombre de cas rejoignaient le mien (ce rejet en bloc, ce retournement de l'agressivité contre le conjoint, cette impossibilité d'envisager autre chose qu'une rupture, l'incommunicabilité etc...). Le pire dans tout ça est que je suis face à un homme qui veut divorcer mais qui compte presque sur moi pour en assumer toutes les conséquences (car, de fait, il n'est pas en possession de tous ses moyens). Résultat : je n'ai pas d'autre choix que de remplir le rôle de la super-mère, de l'adulte responsable qui doit gérer les modalités de la rupture. C'est moi qui dois relancer les conversations sur le "comment" pour que ça avance concrètement, sinon, il est tellement recroquevillé dans son mal-être qu'il ne vient pas me parler, alors que c'est son choix ! Si je le laissais faire, rien ne se passerait, rien n'avancerait ! Encore aujourd'hui, il va falloir que je lui parle des aspects financiers dont il ne semble pas prendre la mesure ; ça me fatigue, mais au bout du chemin, il y aura une existence libérée de toute cette instabilité, agressivité, morbidité qui ne peut rendre heureux personne : ni toi, ni tes enfants, ni ton conjoint qui doit prendre sa vie en main. Je me dis qu'une fois dans son logement et moi dans le mien, je pourrais fermer la porte derrière moi et souffler, ne plus vivre dans cette angoisse qu'il me renvoie, instaurer un climat sain entre moi et mes enfants...Que de toute façon, je ne pourrais pas passer toute ma vie aux côtés d'un homme dont l'expression des émotions est si réduite, que son état finira par me démolir (et je suis déjà bien affaiblie)
C'est bien triste, mais songe au fait que tu n'auras plus à te demander s'il va bien, songe aux inquiétudes que tu n'auras plus, à tout ce stress de le savoir si mal, à l'épée de Damoclès que fait planer sa cyclothymie, à cet enfer que tu n'auras plus à endurer ; songe à tes enfants qui sentent le malaise de leur père. Et rassure-les comme tu peux, explique-leur que papa n'est pas très en forme mais qu'il les aime et que tu les aimes, que tu seras là pour eux. Et surtout, essaie de dire à ton ex que tu acceptes la décision de séparation mais que tu comptes sur lui pour être un bon père ; et qu'il va falloir régler légalement et administrativement votre séparation avec le montant de la pension etc... : mets-le face à ses responsabilités, c'est la seule solution pour améliorer les choses, je pense.
Tiens-nous au courant. De tout coeur avec toi.

Anna79
Messages : 938
Enregistré le : 16 avr. 2016, 18:45

Re: Rupture/divorce

Message par Anna79 » 13 août 2017, 10:15

C'est quoi pmi ?

Fixe toi des petits objectifs à tenir à court terme : faire une sortie avec les petits (aller au parc, voir tel copine) et des plus gros comme passer ton permis ;)

Tu sais il a deja flippé avec ta première grossesse mais comme il ne voulait pas assumer ses choix il a essayé de tenir plutôt que de te dire de suite qu'il ne se voyait pas dans cette vie de contraintes (et Oui ce n'est pas que du bonheur) qu'est celle de parents mais comme il ne voulait pas paraître comme un salut ... il a tenu en se disant qu'avec le temps ça passerait ...

Calclo
Messages : 53
Enregistré le : 12 août 2017, 06:31

Re: Rupture/divorce

Message par Calclo » 13 août 2017, 10:17

Anna oui j'imagine que c'est ça.. Et c'est ça qui me met dedans c'est que je me dis que ça fait 5 ans qu'il ne m'aime pas /plus/moins mais qu'il a quand même fait des projets et que tout ça n'était que mensonge.. C'est dur.

Calclo
Messages : 53
Enregistré le : 12 août 2017, 06:31

Re: Rupture/divorce

Message par Calclo » 13 août 2017, 10:18

Oups...
Pmi c'est l'organisme qui contrôle les agréments d'assistabte maternelle.

Calclo
Messages : 53
Enregistré le : 12 août 2017, 06:31

Re: Rupture/divorce

Message par Calclo » 13 août 2017, 10:31

Anna je rebondis également à un post auquel tu as répondu... Sur le fait de réfléchir se poser les questions si j'avais fait ça et si je n'avais pas fait ça... Mais que finalement les tord sont partagés..
Je sais qu'on ne peut pas refaire l'histoire mais je pense que c'est ce cheminement qui est le plus dur à vivre. Du moins chez moi.. C'est de me dire mais si je lui avais dit ça ou fait ça il serait peut être encore la.

Anna79
Messages : 938
Enregistré le : 16 avr. 2016, 18:45

Re: Rupture/divorce

Message par Anna79 » 13 août 2017, 11:02

Je sais ... je passe par là aussi ... de me dire mais j'avais ete plus cool ou au contraire plus exigeante, plus moi ...
Tu t'en doutes ce genre de rumination ne changera ps le passé, ca pourri meme certains bons moments ... une chose que je me dis et c'est peut être la méthode Coué ... je ne pourrai faire que mieux dans ma prochaine relation, je ne ferai plus les mêmes erreurs, je ne suis pas parfaite je le sais mais ce sera mieux ! et apres 1 an j'ai envie de retomber amoureuse, j'ai envie de retenter le coup :)

Calclo
Messages : 53
Enregistré le : 12 août 2017, 06:31

Re: Rupture/divorce

Message par Calclo » 13 août 2017, 11:33

Ha oui un an 😰

Anna79
Messages : 938
Enregistré le : 16 avr. 2016, 18:45

Re: Rupture/divorce

Message par Anna79 » 13 août 2017, 17:08

Je disais la même chose :) mais cela passe tellement vite !!!

Répondre