Mon histoire, si le cœur vous en dit.

Si le coeur vous en dit, racontez-nous votre histoire en détails
Répondre
Babylone
Messages : 3
Enregistré le : 11 août 2017, 23:56

Mon histoire, si le cœur vous en dit.

Message par Babylone » 12 août 2017, 00:54

Bonjour à tous.
J'ai besoin d'avis concernant ma situation, j'ai tellement la tête dans le guidon que je ne sais plus quoi penser de mon histoire...

J'ai rencontré ma première compagne à l'âge de 21 ans, avec qui je suis resté 7 ans. Elle avait 3 ans de plus que moi, et beaucoup plus d'expérience que moi sur à peu près tout. Pour ma part, j'ai tout découvert avec elle.
J'ai quitté mon fief pour la rejoindre au bout d' 1 ans de relation à distance (500km nous séparait, on se voyait 1 we/2), puis nous avons habité donc 6 ans ensemble. Je me suis très bien adapté à ce nouvel environnement (la famille, ces amis, le travail, tout ça tout ça).

On c'est séparé il y 2 ans, suite à une très mauvaise période où elle était complètement perdu et avait besoin de faire un travail sur elle même, une thérapie, bref, une bonne crise de la trentaine. Mais on s'entendait toujours aussi bien.
J'ai pour ma part assimilé cette rupture à mon manque d'assurance avec elle, dans nos ébats amoureux notamment, mêlé à un problème d'éjaculation précoce... La timbale, le gros lot, BINGO.
On c'est séparé en de très (trop?) bon termes, ça a été extrêmement rude pour moi, loin de ma famille, de mes amis, de mes repères, mais je suis resté quand même dans "sa" région, en me disant que ça ne pourrait que me renforcer. Puis que si un jour elle revenait, je serais là, plus mature.
On se voyait quasiment tout les we étant donné que TOUS les amis que j'ai ici... Sont également ces amis. Précision importante je pense, qui fait que je ne l'ai jamais vraiment zappé.

Pendant cette période, elle a enchainé plusieurs histoires courtes avec des connards qui l'ont bien embobiné.
De mon côté, rien, nada, des rdv par ci par là auxquels je n'ai jamais donné suite, de peur d'avoir les même problèmes au plumard probablement (je travaille la dessus ...).


Elle est revenu vers moi une fois il y a un ans, mais je lui ai dit que j'avais l'intention de retourner dans ma région natale. Coup dur, ce n'était pas possible pour elle, fin de l'histoire #1 (Au final j'ai pas bougé et elle a retrouvé quelqu'un d'autre).
Elle est revenu vers moi il y a quelques semaines, me disant que c'est moi qu'elle avait toujours cherché, qu'elle s'en rendait compte à présent. Très bien, moi j'ai jamais cessé de penser à elle, et je sais qu'on peut être heureux tout les deux.


Le problème, c'est que les deux fois où elle est revenu, c'était suite à une rupture avec un de ces mecs qui l'avait prise pour une conne... Je l'aime énormément, mais j'ai peur d'être plus un substitut à sa peur de se retrouver seul, qu'une personne qu'elle va réellement aimer, naturellement, simplement.
Je lui en ai parlé, elle réfléchit à ça de son côté, puis moi à ça aussi en plus de mes autres démons...


Voilà le topo, j'ai même pas de questions précises, si vous avez un avis à donné sur ma situation, des suggestions, allez y.
Ça m'a au moins permis de mettre la situation au propre.
Bonne soirée !!


Avatar du membre
Oph
Messages : 4162
Enregistré le : 19 juil. 2016, 17:08

Re: Mon histoire, si le cœur vous en dit.

Message par Oph » 12 août 2017, 20:47

Bonsoir,

Je te demanderais juste si vraiment tu te vois faire ta vie avec une pareille girouette ? ;)

chatouille
Messages : 562
Enregistré le : 07 juil. 2014, 21:31

Re: Mon histoire, si le cœur vous en dit.

Message par chatouille » 13 août 2017, 02:03

bonsoir,
oui c'est un peu compliqué! et je te tire mon chapeau d'y reflechir parce que d'autre serait juste tombé dans le panneau et auraient couru ouvrir la porte sans se poser de question,ce qui prouve que tu as pris au moins un peu de recul sur tout ça!
ta question est pertinante! en exagerant un peu dans mes propos,on est en droit de se demander si tu n'es pas une roue de secours a chaque fois que ses relations ne fonctionnes pas?! ou peut etre qu'elle n'arrive pas a aboutir ses autres relations parce qu'elle t'a encore dans la tete (meme si je penche pour la premiere solution personnellement)...
et vu que tu n'aura jamais la reponse,peut etre que la question d'ophé,qui est plus simple,te donnera plus de reponse sur ce que tu veux/dois faire ;) ...
en ce qui concerne l'ejaculation precoce,forcement que ça joue sur la confiance en soi a s'ouvrir sur d'autre relation mais ça se soigne (il y a une grosse parti psychologique qui fait ça et faut travailler dessus....et physiquement,il y a aussi des choses a faire pour retarder ça...enfin tout ça pour te dire que c'est un soucis qui ne doit pas te gacher la vie et t'empecher,quand tu sera pret,a faire de nouvelles rencontres ;) )

Babylone
Messages : 3
Enregistré le : 11 août 2017, 23:56

Re: Mon histoire, si le cœur vous en dit.

Message par Babylone » 13 août 2017, 14:20

Merci pour vos réponses.

En effet, j'ai pas envie de devenir une roue de secours... Je la vois cet après-midi, on va en parler. J'en ai marre de me torture l'esprit avec tout ça, et du coup de pas avancer, faut que ça bouge vite, dans un sens ou dans l'autre.
Je sais que je peux me fier à elle, c'est quelqu'un d'honnête en qui j'ai confiance, donc je me vois faire ma vie avec elle oui. À voir la tournure que la discussion va prendre maintenant.
Concernant l'éjaculation précoce, je travaille dessus depuis peu (sexologue, exercices physique et psychique, beaucoup de prise d'informations aussi). Je sais même pas si je le suis vraiment, parfois j'ai l'impression que je me suis mis ça tout seul dans la tête après quelques "loupés", mais c'est pas récurrent. Enfin dans tout les cas ça fait pas de mal de se renseigner là dessus, puis ça me permet de résoudre d'autres problèmes, dédramatiser l'acte sexuel par exemple, arrêter de freiner mes envies par peur de mal faire, ce genre de trucs quoi... C'est toujours bon à prendre, ça va dans le sens d'une meilleure connaissance de soi ;)

Mew
Messages : 96
Enregistré le : 06 janv. 2017, 15:44

Re: Mon histoire, si le cœur vous en dit.

Message par Mew » 13 août 2017, 19:10

A te lire j'ai l'impression que tu ne te sent vraiment pas à la hauteur face à elle, et ça elle doit le ressentir. Fait attention, c'est peut être pour cette raison qu'elle revient vers toi et te garde sous le coude, car elle SAIT que tu es là.

macmac
Messages : 238
Enregistré le : 18 janv. 2016, 17:34

Re: Mon histoire, si le cœur vous en dit.

Message par macmac » 13 août 2017, 23:42

Hello amigo,

Juste sur ton problème d'ejaculation precoce qui peut être gênant et entraîner une sorte de truc qui ne s'arrête jamais. C'était à chaque rapport?

Je te dis ça car avec ma copine (qui a été un moment mon ex), pendant plusieurs années, aucun problème niveau sexuel de ce côté là. Puis les problèmes de couple et de vie sont arrivés (stress au boulot, équilibre vie pro/privée pas top). Du coup mon ex était moins "présente" sexuellement et les rapports sont devenus plus rares. J'avais l'impression qu'elle se forçait un peu pour me faire plaisir et que donc à chaque fois, j'avais qu'une chance avant X jour ou semaine. Et la j'ai une sorte dejaculation précoce qui est apparue. Et alors que je n'ai pas eu de rapport pendant 3/4 mois et qu'on est retrouves par la suite, plus aucun problème.

Alors je ne suis pas sexologue évidemment mais on dit souvent que ce problème provient aussi beaucoup dans la tête. Bon courage en tout cas!

Babylone
Messages : 3
Enregistré le : 11 août 2017, 23:56

Re: Mon histoire, si le cœur vous en dit.

Message par Babylone » 14 août 2017, 18:12

Bonjour à tous. Sympa vos retours ;)

@ Mew : J'ai été comme ça en effet, mais ai pris du poil de la bête depuis le temps. Pas mal de sport, de voyages, je pratique des activités qui m'ont toujours plu et que j'avais un peu délaissé pendant notre relation ( Piano, théâtre). Bref, je me suis reconstruit en faisant en sorte d'être en phase avec moi même, être bien sans forcément avoir besoin de "paramètres" extérieurs... . Y'a bien sûr des zones plus sombre, sur lesquelles je travaille (voir paragraphe suivant :lol:).
Évidemment ça ne m'a pas empêché de penser à elle, mais, chose impensable lors de la rupture, aujourd'hui je sais que même si ça ne marche pas, la vie continuera, et sera toujours belle. Elle a vu ce changements chez moi, j'en suis sur. Ça me permet d'aborder les choses beaucoup plus sereinement.
Enfin bref, ce pavé pour dire que je pense qu'elle a conscience que je ne serais pas là indéfiniment...

Après je tiens à préciser qu'on ne c'est pas revu comme ça, du jour au lendemain sans prévenir... Ça a à chaque fois découlé de plusieurs jours passés ensemble (les deux fois après des vacances avec des amis communs), où on se rapprochait naturellement, ou on retrouvé notre complicité naturelle, que les autres voyaient très bien d'ailleurs (ce qui nous a valut de nombreuses remarques d'incompréhension...).

@Macmac : Non ce n'est pas à chaque rapport. En fait nos rapport se sont assez rapidement espacés (au bout d'un ans. Une fois par semaine, puis des fois des coupures de plusieurs semaines). En fait, j'ai (j'avais??) des difficultés à exprimer mes envies, de peur de mal faire, d'avoir l'air ridicule,... Du coup, je n'osais que très rarement entreprendre, j'attendais que ce soit elle qui le fasse, même si j'en mourrait d'envie (j'ai toujours était très attiré par elle)... Et lorsqu'elle m'en a parlé, d'une façon un peu trop directe à mon goût, ça m'a complètement bloqué, j'avais l'impression d'avoir une pression permanente la dessus... Et je pense que ma précocité à découlé de cette combinaison : l'espacement de nos rapports et la pression que je me suis mis...
Lorsqu'on c'est revu il y a un an, je n'ai pas eu trop de problèmes. Il y a toujours des fois où j'ai du mal à me contrôler, c'est pour ça que j'ai préféré consulté un psychothérapeute/sexologue, mais dans l'ensemble ça se passait bien. Le problème qui me fait le plus défaut, et qui entraine l'espacement des rapports, c'est le fait de bloquer mes envies par des pensées négatives. Je continue de voir le sexologue, plus pour ce problème que pour l'éjaculation précoce en fait.

Répondre