Ma plus belle histoire, six ans plus tard

Si le coeur vous en dit, racontez-nous votre histoire en détails
Janysse
Messages : 1300
Enregistré le : 27 avr. 2011, 13:34

Re: Ma plus belle histoire, six ans plus tard

Message par Janysse » 22 févr. 2017, 08:38

Tout ce qui est honteux et scandaleux dans cette histoire c'est de chanter du Vianney.

Bon ceci dit, ça illustre bien ton propos donc bon...

Ca ne sert à rien de s'en vouloir et d'avoir honte de toujours penser à lui, c'est même normal ! J'ai une amie qui a été larguée par son mec en même temps que moi il y'a deux ans, mais sa relation avait 6 ans elle (comme toi). Globalement elle s'est assez vite remise debout, elle a fait plein de choses, mais elle pensait toujours à son ex comme celui avec lequel elle voulait être in fine. Un an après et en plein dans une vie palpitante elle m'en parlait encore de cette façon. Entre-temps j'ai un peu perdu le fil mais elle est partie voyager et travailler à l'étranger un an, et elle est revenue amoureuse d'un autre. Mais ça a pris du temps !
C'est normal de penser à l'autre. Ton ex aussi pense sûrement à toi des fois (Mais il a décidé qu'il ne voulait plus de cette relation lui).

Concentre toi sur l'autre inconnu d'ici là, tant que ça te remet un peu de vie au creux du ventre ! Mais attention de ne pas combler le vide et remplacer l'absence de ton ex par la présence de ce nouveau garçon... Sinon, écris-lui un petit message pour tâter le terrain, si ça passe bien propose lui un verre !

Continue comme ça, je sais très bien que tu es dans une passe compliquée où ça va puis ça va pas, mais à te lire il ne fait aucun doute que tu es sur la pente ascendante !!

(Moi ça va, j'ai invité mon musicien à aller voir un concert, il a dit oui hihihihi et je suis à la fois excitée et flippée lalala.)

Belle semaine à toi :)


Endlessly
Messages : 101
Enregistré le : 30 nov. 2016, 03:39

Re: Ma plus belle histoire, six ans plus tard

Message par Endlessly » 25 févr. 2017, 03:08

Hello,

Je le dis tout de suite, ça sent les divagations, j'ai un verre dans le nez en ce vendredi nuit. Avant, j'avais parfois l'alcool triste, mais surtout l'alcool con. Mais ça, c'était avant :) Et depuis que j'ai tendance à être à fleur de peau, après deux bières, je fredonne du Vianney... Je m'excuse pour ça, je n'avais pas trouvé d'autre exemple.

La semaine est passée super vite, j'ai eu quelques passages allant de "bof" à "au secours", mais rien de bien nouveau, au fond. Mais aujourd'hui, j'ai comme passé une étape. Qui prêtera sans doute à rire... Mais en rentrant d'avoir été boire quelques verres avec une amie, j'me suis connectée à mon réseau social préféré et mon ex a disparu de ma barre latérale. En y pensant, c'est un miracle qu'il y était encore après trois mois de SR virtuel. Mais voilà, aujourd'hui il n'y est plus et ça me fait bizarre. Un peu mal aussi... J'me dis voilà, tu n'es plus là du tout maintenant. Et ça simplifie tout de suite le problème de la surveillance.

Janysse, je crains d'être un peu comme ton amie... Il est tout à fait possible que je parle encore de mon ex dans un an. Même si les années sont passées super vite, quand tu réalises ce que représentent six années de vie, que tu compares les états d'esprits de départ et ceux à l'arrivée, même l'aspect physique... Tu te prends encore un train en pleine face. On vit tellement de choses, on passe tellement d'étapes de la vie en six ans, des diplômes, des permis, des deuils, des conflits, des concours, des entretiens, des jobs,... Puis, tous ces moments rien qu'à deux. Fin, tout ça pour dire que c'est inoubliable et, en quelques sortes, ça marque au fer rouge. Perso, c'est ce que je ressens et je ne pense pas que je puisse un jour ne plus en parler, comme s'il n'avait jamais existé. J'espère juste que ça pourra rester positif.

Après, je lis encore pas mal de topics ici et je remarque que peu importe la longueur d'une relation, peu importe les circonstances dramatiques ou non, quand on aime et qu'on nous laisse, ça fait un mal de chien. Mais je suis contente que ton amie soit retombée amoureuse... C'est encore un signe d'espoir pour ma cause, quelque part.

Dans les topics que je suis, il y a celui du "SR" et je me dis que je suis encore "chanceuse" dans mon cas. Parfois, ça me brûle les doigts et j'ai envie de lui envoyer un message. Genre, comme maintenant, parce que je plane un peu. Mais non. Je n'ai tristement rien à lui dire, si ce n'est que je vis mal la situation et ce n'est certainement pas ce qu'il a envie d'entendre. Je vis mal aussi le fait qu'il ne prenne pas de mes nouvelles, faut pas croire... Mais je pense l'avoir déjà écrit 36 fois. Mais l'avantage que ça a, c'est que plus les jours passent, moins j'espère. Je garde juste dans un coin de la tête que le 7 avril, c'est dans pas longtemps et le moment venu, tout va me revenir sur la tronche dès que je le croiserai. Enfin, j'ai l'impression d'avoir fait 0 interdit (hormis pleurer comme une madeleine ce fameux soir de discussion), mais je sais pas si ça aura servi ma cause au final.

Bon, je vais quand même parler de mon beau gosse trente secondes, juste parce que ça me fait plaisir. Même si mon ventre est mort pour le moment. Mais comme tu le dis, Janysse, trop me "concentrer" sur lui, ce serait remplacer un problème par un autre et pour l'instant, ce n'est pas nécessaire. En fait, j'me sens bête, parce que s'il ne s'était rien passé ou que je n'avais pas été perturbée par lui, je l'aurais ajouté et serais simplement aller l'aborder directement en disant que j'ai écouté la musique de son second groupe, qu'elle me plait et que j'ai envie de l'interviewer pour en savoir plus. Ici, je cale. J'ose même pas commander le CD via le site du groupe -_- Par contre, pour aller boire un verre, ça risque d'être un peu compliqué, vu qu'il n'habite pas la porte à côté et pour ainsi dire pas le même pays... Mais on se reverra en septembre. Et sans doute que d'ici là, il se sera passé 50 000 trucs...

Ouuuh ! Eh bien je te souhaite une très bonne soirée avec ton musico, Janysse et si c'était ce week-end, j'espère que ça s'est bien passé :)

Des bisous et un bon week-end, donc !

Endlessly
Messages : 101
Enregistré le : 30 nov. 2016, 03:39

Re: Ma plus belle histoire, six ans plus tard

Message par Endlessly » 01 mars 2017, 00:21

Hello ici,

Petite envie de partager mes mésaventures de ces derniers jours. J'espère que c'est permis, vu que c'est plus tellement rapport rupture / ex / reconquête...

Vendredi soir, j'étais un peu à l'ouest, mais samedi c'était pire. Le positif ? J'ai passé une bonne soirée, on a bien rigolé, j'ai pas eu l'alcool triste, ni été malade. Le négatif ? Le brise-ovaires dont j'ai parlé précédemment... Il me foutait la paix après mon remballage que je jugeais assez explicite. Mais samedi il est revenu pour me proposer de passer me chercher pour la soirée prévue (en bande, pas seuls à deux). Comme c'était vachement plus pratique pour mes autres potes, j'ai accepté. Première surprise : il débarque avec une barbe (truc que j'apprécie chez certains gars à priori). Deuxième surprise : il est venu avec sa voiture de sport qu'il ne sort pratiquement jamais. Je me dis ok, il a pas fini son cirque, en fait. Le voyage aller se passe bien, on parle de trucs superficiels, j'essaie d'être sympa et d'oublier qu'il m'avait saoulée. La soirée se passe vraiment bien, la musique est bonne, je revois plein de gens pas vus depuis longtemps, les bières défilent,... Mais je jette quand même un oeil à ses consommations. Deuxième partie de soirée, il est au coca, tout va bien. En fait, non, j'me suis aperçue bien trop tard que c'était au whisky/coca qu'il carburait et qu'il était aussi bourré que moi. Et sur la route du retour, il a roulé comme un cinglé avec son bolide, j'ai vraiment cru qu'on allait se cracher. J'ai eu la trouille de ma vie ! Je lui dis qu'on est pas pressés, il me dit qu'il en profite qu'il n'y a personne à cette heure-là, que ça risque rien... Donc, il me restait plus qu'à prier jusqu'à chez moi ! Et une fois sur place, il finit par s'excuser pour ses propos qui m'ont déplus et il revient avec le fait qu'il n'embête que les gens qu'il apprécie. Moi je lui répète que ça me gave, que c'est franchement pas nécessaire et qu'il y a d'autres façons de rigoler. Puis je sors de la voiture, pas mécontente d'être chez moi. Il m'envoie un message : "Ne te méprends pas quand je te dis que je t'apprécie énormément, je veux dire, c'est comme une soeur ou une cousine". Ahah ! Je lui réponds : "J'espère bien !" Lui : "T'es violente avec moi, quand même !" Je réponds plus. Et aujourd'hui, il revient... Et il ose glisser un "chouchou"... A nouveau, je coupe court en ajoutant que "chouchou" je préfère pas.

Donc voilààà, soit je continue à me fatiguer à le remballer sèchement en me disant qu'il va quand même bien finir par se lasser. Ou je dois vraiment lui dire explicitement et désagréablement que son humour me fait chier, que j'en ai rien à carrer de sa thune, de sa grosse bagnole et de sa barbe ?!

Sinon, niveau ex, pas grand-chose... Néanmoins, je me pose une question. Je sais qu'ici les gens ne sont généralement pas partisans des théories tordues et que, évidemment, personne ne peut réellement répondre à ça. Mais voilà, j'avais évoqué y'a quelques temps qu'un de ses co-musiciens était venu me parler tout naturellement et évoquait mon ex comme si de rien n'était. Et depuis ce jour-là, il vient me parler très régulièrement. J'vais pas dire tous les trois jours, mais presque. Et pas comme un gros lourdeau qui essaierait de me draguer. Nan, les conversations sont assez agréables, même s'il parle encore bien mon ex l'une ou l'autre fois quand ils font un truc ensemble et je ne fais toujours aucun commentaire. Mais au final, je me demande si c'est pas un moyen pour mon ex d'avoir de mes nouvelles ou inversement, comme ils se voient souvent ? Je ne sais pas, j'essaie juste de m'expliquer ce "phénomène" inhabituel, vu qu'on se parlait tous les 36 du mois auparavant et qu'on échangeait quatre phrases à tout casser.

Enfin voilà, à part ça, rien grand-chose, hormis une nouvelle semaine qui est déjà en train de filer comme le vent !

Des bisous !

Kakahuet
Messages : 8730
Enregistré le : 07 sept. 2011, 09:11

Re: Ma plus belle histoire, six ans plus tard

Message par Kakahuet » 01 mars 2017, 07:28

Bonjour
Je ne sais pas quelle est la meilleure attitude adopter (un mec ahaha) avec lui, mais perso, en tant que mec, je crois (mais je me plante peut être) qu'il faut que tu sois très claire avec lui...
On fonctionne de manière binaire la plupart du temps (ce n'est pas une critique négative,c'est un fait) et si tu ne lui dit pas un truc du genre "bon , écoutes, il ne pourra jamais rien se passer entre nous, je suis désolée mais c'est comme ça" , il risque toujours penser qu'il doit en faire "plus" pour pouvoir t'accrocher...
Je pense qu'il vaut mieux ça plutôt que tu atteignes le point de non retour et que tu lui sorte ses 4 vérités. Déjà je trouve très moyen le fait de conduire (mal) quelqu'un en ayant picolé un max (un petit peu, je dis pas) pour l'impressionner mais il n'a pas l'air très fufute pour comprendre.
Beaucoup de mecs pensent que ramener une fille dans leur belle voiture est une porte d'entrée pour une suite plus....charnelle ..? ...(enfin c'est mon point de vue).

Pour la suite, soit effectivement, c'est un moyen de de prendre de tes nouvelles ou tout simplement il tente sa chance petit à petit. Peut être qu'il faut, selon ce que tu souhaites, mettre les points sur les "i" pour lui aussi.
Tu sais bien que le milieu musicien est un milieu particulier où chacun exprime son égo sans se soucier de celui des autres ... (je parle dans le cas où une personne peut plaire à plusieurs).
je fais un cas général maisbon, pour l'avoir vécu dans mes jeunes années, c'était sex drugs and rock'n'roll à tous les étages ... mais qui sait ça a peut être changé (mais ça perdrait un peu de son charme ^^) .

Janysse
Messages : 1300
Enregistré le : 27 avr. 2011, 13:34

Re: Ma plus belle histoire, six ans plus tard

Message par Janysse » 01 mars 2017, 08:22

Salut Endlessly :)

Je me range à l'avis de Kakahuet (que nous avions déjà émis avec plusieurs personnes), si le gars est pas assez fin pour comprendre que c'est mort pour lui, il va falloir que tu lui dises très clairement ! Peut-être que c'est un de ces mecs qui croient encore que "non" ça veut dire "oui" et que "je ne préfère pas que tu m'appelles chouchou" signifie "oh oui continue" (non). Tu peux lui dire en face ou préférer un message, type "merci de m'avoir véhiculée samedi soir mais je voudrais mettre les choses au clair. Je t'apprécie mais je ne suis pas intéressée de cette façon et je ne le serai jamais . blablabla"
Si tu lui dis qu'il n'est pas ton genre, ou que tu n'aimes pas son humour etc, y'a toujours moyen qu'il se dise "héhééé je vais changer" (c'est même le fonds de commerce de ce site..).

Pour ton pote qui prend des nouvelles, de nouveau Kakahuet a mis le doigt dessus, soit ton ex prend des nouvelles, soit le gars avance ses pions... Soit il est curieux et prend des nouvelles pour satisfaire sa curiosité voire rapporter les nouvelles à quelqu'un d'autre (et pas ton ex, mais une fouine suprême). Enfin bref tout est possible et ne t'emballe pas à partir de là tu risquerais de bien te faire mal...
Kakahuet a écrit :
01 mars 2017, 07:28
je fais un cas général maisbon, pour l'avoir vécu dans mes jeunes années, c'était sex drugs and rock'n'roll à tous les étages ... mais qui sait ça a peut être changé (mais ça perdrait un peu de son charme ^^) .
Hmmmm, je suis musicienne et j'en connais beaucoup qui ne touchent ni aux drogues, ni à l'alcool pour certains même... ;)

Kakahuet
Messages : 8730
Enregistré le : 07 sept. 2011, 09:11

Re: Ma plus belle histoire, six ans plus tard

Message par Kakahuet » 01 mars 2017, 09:27

Janysse a écrit :
01 mars 2017, 08:22
Hmmmm, je suis musicienne et j'en connais beaucoup qui ne touchent ni aux drogues, ni à l'alcool pour certains même... ;)
Ah c'est donc pour ça que la scène française est si pauvre? ;-) *HUMOURRRRRR*
C'est bien pour ça que je précisai que l'époque (épique) des concerts en un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaitre était bien plus délurée ...avec ses excès forcément mais de très bons côtés aussi...
(et pour continuer à jouer, il est vrai que ce n'est plus pareil... mais bon suis pas là pour raconter mes anecdotes de musicien, y'a tout dans le bouquin écrit par le père Fouquet sur le sujet)

Et puis le principal c'est de s'éclater ... :ugeek:

Endlessly
Messages : 101
Enregistré le : 30 nov. 2016, 03:39

Re: Ma plus belle histoire, six ans plus tard

Message par Endlessly » 01 mars 2017, 22:59

Hello,

Merci pour vos conseils ! Il va vraiment falloir sévir, vu que l'ignorance ne fonctionne pas. Encore aujourd'hui, il m'a écrit pour dire : "J'espère que ton rencard s'est bien passé ;)". J'avais juste posté une photo de moi avec un maquillage que je trouvais joli. Autrement, je portais un col roulé et un pantalon de pyjama. J'ai passé une soirée de folie à faire de la mise en page, rencard de ouf avec mon ordi !

Bref, je vous avoue que j'ai peur de créer une salle ambiance dans notre groupe de potes, donc j'espère vraiment qu'il finisse par arrêter en voyant que je relève pas ses conneries. Et je ne sais pas, j'ai l'impression que si je lui dis qu'il m'intéresse pas, il va me ressortir le coup de la cousine...

Janysse, je pense qu'il a enclenché le processus du "je vais changer", vu sa nouvelle pilosité faciale. Mais ça ne change rien sur mon opinion générale de lui, il peut même se laisser pousser les cheveux jusque par terre. Et c'est pas légèrement "arriéré" de penser qu'une fille va vous tomber dans les bras parce que vous montrez que vous avez de l'argent ?! Fin, sa méthode me laisse vraiment dubitative...

Pour l'autre pote, je sais vraiment pas quoi penser. Mais je le remballe pas, parce qu'il me fait pas chier et surtout parce que je doute fort qu'il essaie de me draguer. C'est un personnage assez particulier. Et côté ex, c'est pas trop son genre non plus de faire ça. Donc, c'est peut-être le pote en question qui fait ça "comme ça". Et le coup de la fouine, je pense pas non plus, notre point commun, c'est vraiment mon ex. I'll wait and see... Peut-être que du jour au lendemain il arrêtera de me parler.

Sinon, ce matin, y'avait une enveloppe pour moi sur la table. J'ai reconnu l'écriture tout de suite. Eh ouais. C'était bien mon ex. Il m'a enfin envoyé le CD qu'il tenait pour moi depuis décembre et que j'ai pas voulu récupérer à sa voiture au concert du 17 janvier. Pas de mot, juste le CD. Je pense qu'on peut traduire ça comme une volonté de ne plus du tout avoir de contact avec moi. Là j'hésite franchement à envoyer un sms style : "Salut, CD bien reçu, merci". Un avis là-dessus ? Je sais que je suis une grande fille et que je devrais savoir quoi faire... Mais si je réponds, même si c'est juste de la politesse, ça voudrait dire que j'ai encore fini par "plier".

Par ailleurs, dans le registre "Sex, drugs & Rock'n'Roll", je peux confirmer que ce n'est plus ce que c'était... Ou ce que les légendes ont l'air de dire que c'était, parce que je n'ai jamais connu cette époque. Bon, l'alcool coule toujours à flots, j'ai l'impression, mais hormis fumer de l'herbe, la drogue c'est pas tellement de notoriété publique. Y'a aussi toute cette tendance healthy, vegan, muscu qui a envahi la sphère Rock/Metal.

Baaah, c'est sympa les anecdotes de musiciens ! Ça me plairait un jour d'écrire un recueil des trucs rigolos que j'ai déjà pu voir, mais je me dis que ça prendrait trop de temps à essayer de masquer les identités desdits musiciens :)

(Janysse, pardonne ma curiosité, mais tu joues quoi comme musique / instrument ?)

Janysse
Messages : 1300
Enregistré le : 27 avr. 2011, 13:34

Re: Ma plus belle histoire, six ans plus tard

Message par Janysse » 02 mars 2017, 08:28

Bien sûr qu'il va te ressortir le coup de la cousine pour ne pas perdre la face ! Mais tant que tu ne lui dis pas clairement (et on s'en fout de sa réponse hein) il va continuer. Donc à moins que cela ne te plaise en réalité... (je comprends, c'est flatteur pour l'ego.)

Je serais pour l'envoi d'un petit sms oui. Enfin, tu fais ce que toi tu as envie de faire (le remercier/faire la carpe), tant que tu gardes en tête qu'il s'agit juste d'un sms de merci et c'est tout. Y'a aucun mal. Tu n'as pas plié ou rien, tu es juste polie. Mais tu as aussi le droit de ne pas lui répondre ! Mais là moi je ne vois pas le problème.

Tu peux écrire de la fiction Endlessly, ça passera peut-être haha !

(Je suis surtout chanteuse, on fait des trucs de hipsters, je n'en dirai pas plus haha)

Endlessly
Messages : 101
Enregistré le : 30 nov. 2016, 03:39

Re: Ma plus belle histoire, six ans plus tard

Message par Endlessly » 07 mars 2017, 01:50

Hello,

Je fais un p'tit retour sur ces derniers jours. J'ai suivi vos conseils, j'ai dit au brise-ovaires de me lâcher, d'arrêter ses allusions à deux balles et que c'était pas la peine qu'il s'épuise à essayer de me draguer. Plus un mot. Soulagement. J'avais peur de mettre une salle ambiance dans mon groupe d'amis. Bah... Il s'est grillé tout seul en allant se plaindre de moi à mon collègue et il a dit des choses relativement méchantes et surtout fausses. Pas d'bol, j'étais avec mon collègue et sa femme quand il l'a fait. Et mon collègue a eu la gentillesse de me défendre, de le remettre à sa place et d'insister sur le fait de me lâcher la grappe. Je ne sais pas ce qui s'est dit ensuite, s'il se l'est fermée ou pas. Toujours est-il que j'ai eu la paix pendant cinq jours. Mais aujourd'hui, il est revenu me parler. J'ai pas répondu. Je me demande si c'est pas un gag, finalement...

Concernant mon ex, j'ai réfléchi et ai suivi le conseil de Janysse en étant tout simplement polie. Je lui ai donc envoyé un sms pour le prévenir de la réception du CD et l'en remercier. Ce message n'attendait pas de réponse, mais le fait qu'il ne réponde pas m'a évidemment rendue triste, peut-être encore un peu trop d'ailleurs... Sauf qu'il vient d'y répondre maintenant, à 1h28, pendant que je suis en train d'écrire ces lignes. En mode "désolé pour le retard". Ça m'arrache un sourire et le temps que je termine ce post, je me demande si je dois donner suite à la conversation...

Autrement, j'ai passé un week-end compliqué, très peu productif et ça m'épuise d'être aussi inconstante. Genre, un jour je vais bosser 12 heures d'affilées en kiffant ma vie et le lendemain je pleure du matin au soir et j'arrive quasiment pas à bosser. Je ne sais pas si c'est lié à mon état dépressif général ou à cette maudite rupture. C'est chiant. Mais bon, de belles choses m'attendent cette semaine, j'essaie de me concentrer au maximum sur ça.

Ahah, Janysse, j'avais pensé écrire une fiction quand les choses allaient mieux, un truc à la Bridget Jones version rock où je pensais justement m'inspirer de mon quotidien "journalistique", ainsi que d'anecdotes vécues çà et là lors de concerts. Je voulais même appeler ça "Ma vie de rockstar... En pyjama". Mais je me suis vite découragée en pensant à tous les prénoms que je devais changer ! :) Cela dit, en y repensant, ça me refait délirer, je devrais peut-être m'y remettre à mes heures perdues, plutôt que d'écrire des fausses lettres à mon ex.

(Sinon, c'est super chouette de savoir chanter ! :D)

Des bises !

Janysse
Messages : 1300
Enregistré le : 27 avr. 2011, 13:34

Re: Ma plus belle histoire, six ans plus tard

Message par Janysse » 07 mars 2017, 08:24

Coucou toi !

Alors, as-tu continué la conversation avec ton ex ou pas ? (J'espère que non haha)

Cette alternance de super bien/super mal est plus due à ton état général qu'à l'a rupture (qui n'arrange pas les choses certes) si tu veux mon avis... Quand j'ai des phases de dépression plus prononcées, j'alterne dans la même journée de "plus malheureuse de la terre" à "hyper excitée et limite hystérique" (ceci est le plus flippant). Mais ça n'est pas sain. Ce qu'il faudrait c'est trouver un équilibre, plutôt que travailler 12h en mode machine et pleurer tout le lendemain, pourquoi ne pas travailler 6h un jour et 6h le lendemain, et t'accorder des moments où tu peux pleurer les deux jours ? Fais attention à ton cycle aussi, on a tendance à l'oublier mais il y a entre 1 et 2 semaines dans le mois où on sera beaucoup moins au taquet (périodes menstruelles et pré-menstruelles). Dans ces cas-là tu ne peux rien faire d'autre que te chouchouter.

Haha, Pamela Des Barres ne s'est pas embêtée à anonymiser le truc elle ! ;)

Bisous

Endlessly
Messages : 101
Enregistré le : 30 nov. 2016, 03:39

Re: Ma plus belle histoire, six ans plus tard

Message par Endlessly » 09 mars 2017, 02:19

Hello !

Tu dois te douter de la réponse quant à cette "conversation". Comme il disait être désolé et pour le retard de sms et pour l'envoi tardif du CD, j'ai répondu que ce n'était pas grave et que je n'y pensais plus à ce CD (grosse menteuse). Pas d'ouverture. Pas de réponse.

Tu as mis le doigt dessus pour le cycle, ça coïncide. Je déteste d'autant plus ces périodes du mois, parce que ça tombe en même temps que la date de la rupture. Du coup, quand ça vient, j'me dis que ça fait un mois de plus. Et ça me fait penser que le jour de mon anniversaire, ça fera aussi un mois de plus. J'aurais dû mieux choisir la date !

Sinon oui, ce serait bien que je trouve un juste milieu... Et que j'arrive à contrôler mes maudites émotions !

Ahah je n'aurai jamais l'audace de Dame Pamela, même si mes anecdotes n'ont rien de sulfureux. Sauf si un jour mon ex devient réellement célèbre... Mais j'voudrais pas que ma famille sache ça :o

(Update rapport à casse-noisettes : Malgré lui avoir dit clairement qu'il me les brisait, il n'a eu aucune réaction, hormis celle d'aller rager dans mon dos. Il est revenu me parler comme une fleur quelques jours plus tard, je l'ai laissé dans le vent. Et aujourd'hui, rebelote pour une demande particulière : il veut acheter une de mes photos. Mes photos, c'est ma corde sensible, alors pour le coup, oui, ça flatte mon ego. Donc je me demande si c'est pas un moyen de récupérer mon attention. Du coup, je ne sais pas quoi faire, continuer à le nier ou accéder à sa demande, sachant que cette vente mettrait un peu de beurre dans mes épinards...)

Belle fin de semaine,
Des bises !

Lys35
Messages : 1700
Enregistré le : 22 août 2016, 09:02

Re: Ma plus belle histoire, six ans plus tard

Message par Lys35 » 09 mars 2017, 08:05

Continue à l'ignorer.
Pour la photo, ne peux-tu pas passer par un ami ? Qui lui indiquerait les conditions, le prix, récupèrerait l'argent et donnerait la photo. Tu verras vite s'il s'intéresse vraiment à ça...

Janysse
Messages : 1300
Enregistré le : 27 avr. 2011, 13:34

Re: Ma plus belle histoire, six ans plus tard

Message par Janysse » 09 mars 2017, 08:46

Je détestais ces périodes avant aussi, et puis j'ai fini par intégrer (et la lecture de nombreux esprits sensibles et éclairés ici même m'y a beaucoup aidée) que dans ces moments-là tu ne peux RIEN faire pour contrôler tes émotions. Ce sont tes hormones, c'est toute cette grande machine qu'est ton corps qui fait sa vie, et ça ne dépend pas de toi. Du coup tu peux relativiser et te dire que dans ces moments ça va mal mais c'est normal, et même, ça veut dire que d'ici peu ça ira beaucoup mieux (parce qu'on a tendance à péter la forme quand nos règles sont finies) ! De manière générale écouter son corps permet de relativiser beaucoup de nos émotions. Si je ne dors pas assez il y a de fortes chances que j'aie envie de pleurer plus facilement le lendemain, que j'aie des raisons de me sentir mal ou pas.

Pour le CD, je suis désolée, mais ça n'est pas étonnant, c'est même mieux pour toi plutôt que d'entretenir un truc... Et je trouve l'idée de Lys super pour la photo ! :)

Endlessly
Messages : 101
Enregistré le : 30 nov. 2016, 03:39

Re: Ma plus belle histoire, six ans plus tard

Message par Endlessly » 10 mars 2017, 01:58

Merci les filles pour l'idée par rapport à la photo !

J'suis allée chez la psy aujourd'hui et je lui ai avoué me sentir mieux par rapport à beaucoup de choses en comparaison avec le moment où je suis arrivée chez elle, mais que par rapport à mon ex, je n'avançais pas et qu'au fond de moi je n'acceptais toujours pas cette rupture. J'ai mis ma culpabilité de côté, en admettant que je n'étais pas la seule fautive dans l'histoire. Mais ça ne rend pas la chose plus facile. Je pense pourtant avoir fait le tour de la question. Rien de plus ou du moins à rajouter que ce que j'ai pu lui dire ou que j'ai pu écrire ici. Malgré tout, ça tourne sans cesse dans ma tête, pas un jour ne passe sans que je ne pense à lui, les crises de larmes sont encore quasi quotidiennes. Elle m'a dit que si je ressassais, c'est parce que j'avais encore besoin d'en parler, de l'extérioriser. Pas l'écrire, l'exprimer de vive-voix. Et j'ai pas tellement réussi aujourd'hui, malgré ses questions et de devoir reparler du moment où on a eu notre discussion en face à face, parce que les larmes sont montées directement et j'ai honte de pleurer devant elle. Et surtout parce que quand ça commence, ça s'arrête pas. Je me sens dans l'impasse.

Et je ne peux m'empêcher de penser que dans moins d'un mois maintenant, mon souhait de le voir sur scène à nouveau sera exaucé... Moi qui voulais tellement ça et ce qui a clairement causé de grosses tensions. Je n'ai plus envie d'y aller. Pourtant, je m'y suis engagée avec mon équipe et ne pas y aller serait renoncer à de nouvelles opportunités d'interviews et aussi renoncer à voir sur scène trois groupes que j'adore. Il y aura aussi des tas de gens que j'apprécie énormément, mais même cette idée ne me met pas en joie. Là aussi, je me sens coincée.

En lisant pas mal d'histoires ici, je me disais que peut-être quatre mois plus tard, ça irait quand même mieux. Je songeais à cette fameuse reconquête, en me disant que cet événement serait la bonne occasion. Mais en fait non. A presque quatre mois, presque rien n'a changé, même si je me sens plus sûre de moi pour certaines choses, que j'ai perdu beaucoup de poids (-10kg ce jour), je sais que l'on voit la tristesse sur mon visage. Je ne suis et ne serai sans doute plus jamais cette fille un peu folle et rêveuse qu'il a rencontré il y a six ans et dont il est tombé amoureux. C'est trop tôt, je ne suis pas prête à vivre cette journée.

Endlessly
Messages : 101
Enregistré le : 30 nov. 2016, 03:39

Re: Ma plus belle histoire, six ans plus tard

Message par Endlessly » 17 mars 2017, 16:18

Quatre mois aujourd'hui.

Je passe à une séance de psy toutes les deux semaines au lieu d'une par semaine.
J'ai un peu de mal, mais le coût me pose un problème de conscience.

J'ai fait deux rêves insensés dernièrement, l'un où j'agressais la copine du guitariste de son groupe pour savoir si mon ex avait quelqu'un d'autre. L'autre où mon ex se trouvait chez moi et disait sortir avec une Eleonore que j'avais l'air de connaître et que je traitais d'obèse. Je ne me comporterai jamais aussi mal, même sous le coup de la colère.

J'ai parlé à ma mère du co-musicien qui me fait la causette régulièrement, elle dit comme vous, qu'il fait ça parce que la voie est libre.

Côté musique, je continue mes belles aventures de reporter. Je me raccroche à tout ça pour ne pas sombrer et je pense que je commence à comprendre comment relativiser.

Puis à côté, je continue à chercher un emploi fixe, des pistes se dégagent et j'avance en fonction de ça aussi.

Voilà pour le moment, j'espère que ça va pour vous !

Janysse
Messages : 1300
Enregistré le : 27 avr. 2011, 13:34

Re: Ma plus belle histoire, six ans plus tard

Message par Janysse » 17 mars 2017, 19:50

Coucou toi,

rapidement, je vois que tu vas un peu mieux.
Pour les séances psy tu peux t'adresser à un CMP (centre médico-psychologique), les consultations sont gratuites. Je suis en thérapie depuis bientôt deux ans, jamais dépensé un centime.

Bisous !

Endlessly
Messages : 101
Enregistré le : 30 nov. 2016, 03:39

Re: Ma plus belle histoire, six ans plus tard

Message par Endlessly » 18 mars 2017, 01:37

Hello Janysse,

Oui, ça peut aller. Je passe le week-end seule avec une montagne de boulot, donc c'est un peu la porte ouverte à la panique. Mais j'me console en me disant que lundi je reprends la route pour couvrir un concert et on fera un crochet sur la route pour l'interview d'un autre groupe. Y'a pire comme lundi.

Je sais pas si j'ai écrit un jour que j'étais de Belgique, mais j'ai quand même regardé pour les CMP. Ca existe aussi, mais dans ceux de ma région, c'est minimum 10€ par séance psy. En fait, au départ j'étais remboursée systématiquement, vu que j'ai commencé fin 2016. Mais 2017 arrivant et les séances s'enchaînant, j'ai appris que je n'avais droit qu'à 8 séances remboursées -_- C'est un peu short quand y'en a pour longtemps. J'apprécie beaucoup ma psy, donc je pense que je vais me contenter de deux séances par mois. Les problèmes globaux se résolvant petit à petit malgré tout.

Enfin, merci pour le tuyau du coup 🙂

Bisous 😘

Janysse
Messages : 1300
Enregistré le : 27 avr. 2011, 13:34

Re: Ma plus belle histoire, six ans plus tard

Message par Janysse » 18 mars 2017, 08:23

Ah oui d'accord, non je ne savais pas que tu étais de Belgique ! Effectivement j'y connais rien au système là-bas.
10e par séance c'est plutôt pas mal, c'est assez peu cher. Mais comment ça se fait que tu ne sois remboursée que 8 séances ? C'est une psychologue ou une psychiatre, je ne sais plus ?

Je suis assez curieuse du fonctionnement du système haha !

Endlessly
Messages : 101
Enregistré le : 30 nov. 2016, 03:39

Re: Ma plus belle histoire, six ans plus tard

Message par Endlessly » 18 mars 2017, 23:47

Les systèmes sont super compliqués ici, en fait. Selon la mutualité où tu es, tout varie ! Et je suis assez novice dans le système, vu que j'ai seulement dû m'inscrire en septembre.

J'ai donc trouvé ceci sur le site de ma mutualité concernant le remboursement : "Intervention de maximum 20€ par séance et par bénéficiaire, sans limite d'âge, avec un maximum de 8 séances par an". Le pourquoi ? Je ne sais pas... Mais dans certaines autres mutualités, ils remboursent rien du tout pour ça. Et si j'avais pu encore bénéficier du régime de mes parents, là j'aurais pu être remboursée systématiquement, à condition d'avoir une prescription de mon généraliste.

Autrement, je vais voir une psychologue dont le prix des séances est fixé à 30€, donc effectivement, ça fait une belle différence avec le CMP.

Janysse
Messages : 1300
Enregistré le : 27 avr. 2011, 13:34

Re: Ma plus belle histoire, six ans plus tard

Message par Janysse » 19 mars 2017, 09:14

En soi c'est déjà pas mal, les mutuelles françaises ne remboursent pas les consultations psychologues... (ou alors quelques unes très chères, et encore...) Du coup c'est pas mal comme système !

C'est sûr que financièrement ça fait quelque chose, mais l'essentiel c'est que tu continues d'y aller :)

Répondre