Aide et conseils pour récupérer ton ex !

Si le coeur vous en dit, racontez-nous votre histoire en détails
#1259421
Oui je sais que j'ai mes torts dans cette histoire, ça c'est totalement vrai, mais à l'entendre on dirait qu'il ne se rend pas compte de son attitude, qu'il n'a rien à se reprocher. Et avec son "il n'y a qu'avec toi que je suis comme ça" je l'ai pris en plein coeur, j'ai travaillé sur moi des mois après mon ex ex, je suis devenue plus exigeante en termes de relation, maintenant je dis ce que je veux (d'ailleurs il a dit que j'étais pas assez souple quand je lui disais que je savais ce que je voulais, que c'était ça et que s'il pouvait pas me le donner tant pis je retrouverais ailleurs et je partais). Cela m'énerve qu'il n'ait pas été honnête, qu'il prétendait le contraire, qu'il n'a pas eu les c****** de me le dire et qu'il osait revenir tout en sachant qu'il ne pouvait pas me donner ce que je voulais. En plus je ne comprend toujours pas pourquoi il revenait, sachant qu'il n'était jamais dispo pour moi et qu'on a eu que deux fois des relations sexuelles... En fait c'était une relation surtout virtuelle qu'il voulait j'ai l'impression

Et le fait de savoir qu'il est avec quelqu'un... d'un côté je me dis tant mieux je suis libérée, d'un autre côté je me dis que si ça marche avec elle alors que ça a capoté avec moi, bah.. il aurait raison sur le fait qu'il n'était comme ça qu'avec moi x). Je l'ai jamais compris ce gars, il est tellement contradictoire c'est un truc de ouf

J'aimerais être à ton niveau... j'ai l'impression qu'il y a encore beaucoup de chemin à faire. Bon il y a quand même de l'amélioration dans le sens où j'ai pas été la "gentille" comme certains sur le forum m'ont dit : quand ça n'allait pas je le disais, quitte à le perdre au moins je me respectais, j'ai posé quelques limites, certes il les a dépassé, mais je suis fière de ne pas lui courir après et de ne pas avoir céder à 100% à ses paroles.

Mon ex ex m'a dit que je lui ai fait une très bonne impression quand j'ai coupé tout contact, qu'au début il était vexé mais après il s'est rendu compte que j'étais une fille qui voulait se faire respecter et qui respectait beaucoup les gens, que c'était de plus en plus en rare (en tout cas pour lui. il m'estime beaucoup j'en suis surprise), et qu'il était con de m'avoir traité comme ça. Cela fait plaisir de savoir ça, et ça me rebooste pour continuer à travailler sur mon estime de soi...

Peut être que j'aime trop saisir les perches que me tendent les autres... et du coup j'ai peur de rater une opportunité. Quand tu vois un gars qui revient sans cesse, ça pose forcément des interrogations. Même si au début je l'envoyais boulé, qu'il a passé 1 mois dans le vide à parler tout seul, j'ai fini par me perdre à cause de ma curiosité...
#1259428
Bonjour Lmano,

Je viens taper l'incruste à nouveau. en dehors du fait que je plussoie Paige, je voudrais revenir sur ce que tu écris.
LMano a écrit :
18 oct. 2017, 14:21
Oui je sais que j'ai mes torts dans cette histoire, ça c'est totalement vrai, mais à l'entendre on dirait qu'il ne se rend pas compte de son attitude, qu'il n'a rien à se reprocher
Comment se rendrait t'il compte de son attitude, puisque tu le laisse faire?

Chacun agis avec son propre système de valeurs, et si quelqu'un ne respecte le tiens, mais que tu laisse faire, même si tu dis que ça ne te conviens pas, il ne peut se rendre compte que ça ne va pas!

Si je te dis à mon meilleur ami, que je ne veux pas qu'il boive comme un trou en ma présence, ou qu'il soit bourré quand il est avec moi, mais que lorsqu'il le fait je le laisse faire, en lui disant "Oh tu sais que je n'aime pas quand tu as trop bu", pourquoi ne le ferait t'il pas?
En revanche si je lui dit, pour me voir, il faut que tu sois sobre, et que quand il arrive bourré, ou qu'il boit, je le met dehors, le message est clair! Oui je l'aime beaucoup, mais pas quand il a trop bu, et je ne veux partager du temps avec lui que lorsqu'il est sobre.


LMano a écrit :
18 oct. 2017, 14:21
Et avec son "il n'y a qu'avec toi que je suis comme ça" je l'ai pris en plein coeur
Moi cette phrase j'y vois surtout une chose:

"il n'y a que toi qui me laisse mal te traiter sans rien dire..."

LMano a écrit :
18 oct. 2017, 14:21
j'ai travaillé sur moi des mois après mon ex ex, je suis devenue plus exigeante en termes de relation, maintenant je dis ce que je veux (d'ailleurs il a dit que j'étais pas assez souple quand je lui disais que je savais ce que je voulais, que c'était ça et que s'il pouvait pas me le donner tant pis je retrouverais ailleurs et je partais). Cela m'énerve qu'il n'ait pas été honnête, qu'il prétendait le contraire, qu'il n'a pas eu les c****** de me le dire et qu'il osait revenir tout en sachant qu'il ne pouvait pas me donner ce que je voulais
Oui mais tu as dit, tu as dit... Mais tu n'as rien fait!

Pardon d'être abrupte, mais ton discours ressemble à une tentative désespérée de te convaincre toi même que tu as évoluée. Or vu ta situation, ce n'est pas le cas (je ne te jette pas la pierre, le travail est long, et tu auras toujours une propension a te soumettre aux désirs des autres, à croire les belles parole pour grappiller l'attention et l'affection que tu ne te donne pas)

C'est pas le tout de dire "si tu ne me donne pas ce que je veux je pars", si en vrai tu es incapable de partir, et que tu crois le moindre mot gentil qu'il te dit...

Ne jamais menacer de chose que l'on ne fera pas, ça te discrédite, car tu envois le message suivant "tu peux me faire tout le mal que tu veux, je t'aime trop pour mettre mes menaces à exécution. Ton amour (même au rabais) est plus important pour moi, que mes propres besoins..."

LMano a écrit :
18 oct. 2017, 14:21
. En plus je ne comprend toujours pas pourquoi il revenait, sachant qu'il n'était jamais dispo pour moi et qu'on a eu que deux fois des relations sexuelles... En fait c'était une relation surtout virtuelle qu'il voulait j'ai l'impression
Parce que tu lui flatte beaucoup son petit égo...

Un paillasson c'est toujours utile, quand on a besoin de s'essuyer les pieds, même s'il pleut pas tous les jours.


LMano a écrit :
18 oct. 2017, 14:21
Et le fait de savoir qu'il est avec quelqu'un... d'un côté je me dis tant mieux je suis libérée, d'un autre côté je me dis que si ça marche avec elle alors que ça a capoté avec moi, bah.. il aurait raison sur le fait qu'il n'était comme ça qu'avec moi x). Je l'ai jamais compris ce gars, il est tellement contradictoire c'est un truc de ouf
En quoi la réussite ou l'échec avec sa next a un rapport avec toi?

Tu n'es pas le nombril, ni le baromètre de SA vie amoureuse (même si visiblement il semble être le tient). Dans une relation on est deux!Sa next elle lui pose peut-être des limites, elle n'a peut-être pas les même attentes du couple, elle ne lui dit peut-être pas oui tout le temps, quel rapport avec toi donc?

LMano a écrit :
18 oct. 2017, 14:21
J'aimerais être à ton niveau... j'ai l'impression qu'il y a encore beaucoup de chemin à faire. Bon il y a quand même de l'amélioration dans le sens où j'ai pas été la "gentille" comme certains sur le forum m'ont dit : quand ça n'allait pas je le disais, quitte à le perdre au moins je me respectais, j'ai posé quelques limites, certes il les a dépassé, mais je suis fière de ne pas lui courir après et de ne pas avoir céder à 100% à ses paroles
C'est bien de dire les choses, c'est un bon début, mais poser une limite verbalement ce n'est qu'un début, ça ne sert à rien, c'est parler dans le vent, c'est comme dire à un enfant "si tu continue tu va être puni", et ne jamais le faire, s'il ne se passe rien quand la limite est dépassée, alors l'avoir posé verbalement c'est peanuts... et ça discrédite la personne.

LMano a écrit :
18 oct. 2017, 14:21
Mon ex ex m'a dit que je lui ai fait une très bonne impression quand j'ai coupé tout contact, qu'au début il était vexé mais après il s'est rendu compte que j'étais une fille qui voulait se faire respecter et qui respectait beaucoup les gens, que c'était de plus en plus en rare (en tout cas pour lui. il m'estime beaucoup j'en suis surprise), et qu'il était con de m'avoir traité comme ça. Cela fait plaisir de savoir ça, et ça me rebooste pour continuer à travailler sur mon estime de soi...
on sent bien, que le regard que les autres posent sur toi est important pour ton estime, et c'est là le coeur du problème...

Tu avait vraiement besoin que ton ex ex te dise que tu es une fille bien, pour le penser? Et s'il t'avais dit le contraire ou en serait ton estime de toi?

c'est à toi de te dire que tu es une fille bien, et pas attendre que quelqu'un te le confirme sans arrêt...


LMano a écrit :
18 oct. 2017, 14:21
Peut être que j'aime trop saisir les perches que me tendent les autres... et du coup j'ai peur de rater une opportunité. Quand tu vois un gars qui revient sans cesse, ça pose forcément des interrogations. Même si au début je l'envoyais boulé, qu'il a passé 1 mois dans le vide à parler tout seul, j'ai fini par me perdre à cause de ma curiosité...
non à cause de ton besoin d'être aimé, à cause de ton égo mal mené, à cause du fait que tu espère tellement qu'on te confirme que tu es aimable, que ces retours te faisaient du bien.

courage lmano, si je suis dure c'est pour t'aider.
#1259439
Bonjour Allys,

Merci beaucoup de ton intervention, je te trouve un peu dur mais ça me fait effectivement réfléchir

Par contre, je ne le menaçais pas vraiment de partir : je le faisais, point. Mais je sais pas, il revenait toujours quelques jours ou quelques semaines plus tard et me spammait de message quand je ne répondais pas. Et j'étais tellement agacé qu'il comprenne pas que c'est dégueulasse que je perdais mon sang froid et l'envoyer bouler mais ça ne le décourageait pas. A à un de ses retours, il m'a dit "fuis moi je te suis, suis moi je te fuis", sauf que je lui disais que ce jeu engendrait une relation trop toxique et que je ne voulais plus continuer. Et il insistait.. alternant le chaud et le froid, disait qu'il était connard dénué de sentiments suite à la mort de ses parents quand il était enfant pour ensuite me parler de sentiments à mon égard. Ses contradictions m'ont perdu, je ne savais plus quoi faire et je pense que j'ai du faire n'importe quoi haha. Même si je le mettais au pied du mur, il trouvait toujours un chemin pour exploiter ma faiblesse qui est effectivement l'estime de soi. Je trouve ça tellement bas de faire ça..

Par rapport à la next, je disais simplement qu'il n'a pas l'air de se comporter avec elle comme il se comportait avec moi (grand exemple : il était trop fatigué par son travail, trop occupé pour être avec moi, me sortait comme excuse que trop se voir c'est le meilleur moyen de se lasser, mais pour elle il se rend disponible plusieurs fois par semaine hein). M'enfin ça ne fait que 3 semaines, il était tout fou aussi avec moi. Mais je pense qu'effectivement il souhaite quelqu'un sur la même longueur d'onde que lui, et sur tinder, quand mes amis lui ont posé un piège il a été très clair : sexfriend. (et en face "mais non je ne te veux pas que pour du cul", mais quel mytho..)

Pour mon ex ex, ah non non ne t'inquiète pas je sais déjà que je suis une fille bien qui se respecte malgré quelques écarts comme accepter l'irrespect aha. Mais l'entendre des autres, c'est toujours bien de savoir où on se situe par rapport à eux et d'avoir un avis extérieur. Tu sais, j'ai eu l'occasion d'étudier l'identité d'une entreprise au cours de mes 2 mémoires universitaires et même si on ne parle pas d'entreprise c'est la même chose, on parle d'identité cohérente quand l'identité voulue par nous même et l'identité perçue des autres se ressemblent. Il me l'a dit sans que je lui demande et ça m'a fait plaisir de voir que je ne me prenais pas pour quelqu'un d'autre. Car dès fois, les gens se voilent la face en se prenant pour quelqu'un qu'ils ne sont pas. Et bien sur, je ne me suis pas focalisée sur 1 seul avis, je sais déjà globalement comment me trouve mes proches autant en défaut qu'en qualité ! Et ça me booste encore plus pour travailler tout ça

Et l'égo mal mené.. je sens qu'il est présent mais je ne sais pas comment le contrôler.

D'ailleurs j'ai une question : pour vous, à partir de quel moment on dit que tel comportement ou telle attitude est un manque de respect ? Parce qu'en fait, dès fois, je ne sais pas si c'est mon égo qui réagit - donc on est pas vraiment objectif - ou si la personne en face nous manque vraiment de respect. Je pense que je dois vraiment travailler sur ça mais on m'a déjà dit que j'étais susceptible à certains moments, donc c'est un peu compliqué pour moi de dissocier l'irrespect à ma "trop" grande sensibilité x)
#1259506
Bonjour Lmano

le pbme c'est que (je schématise hein), on te dit "il faut travailler sur toi" et toi tu réponds "oui mais lui il a fait çi, lui il a pensé ça, lui il a dit ça, mais pourquoi il dit çi, pourquoi il pense ça, pourquoi il a fait mi etc..."

or ceci n'a aucune importance, ce qui est important, la seule et unique chose qui est importante c'est comment TOI, tu as supporté (pour la 2ème fois) une situation de crotte?
pour vous, à partir de quel moment on dit que tel comportement ou telle attitude est un manque de respect ?
tu vois que ta question prouve que mon analyse précédente était parfaitement exacte: ton curseur d'estime de soi est cassé. Par conséquent (et non "du coup" ;) private joke pardon^^) tu demandes aux autres, ou tu te fies à l'image qu'ont les autres pour te situer, mais ça ne marche pas comme ça, car comme je dis toujours il n'y a pas de vérité il y a ce que toi tu acceptes, ou pas, il y a ce qui toi, te fait souffrir ou pas

Jacky Kennedy a accepté d'être trompée à tour de bi*es pendant des années, elle avait sans aucun doute ses raisons, son estime d'elle ne passait pas par ça
moi je "rompt" une relation au 1er lapin qu'on me pose, d'aucuns diront que je suis complètement extrême, peut-être, je m'en fous, c'est MON curseur personnel

le pbme c'est que tant que tu ne réfléchiras pas à TON curseur avec TES ressentis, mais à TON curseur dans le prisme des ressentis des autres, ça ne peut pas marcher

le seul critère qui vaille dans une relation c'est la souffrance. Quand il y a de la souffrance, MEME s'il y a aussi parfois du plaisir, pour moi, la relation ne vaut pas le coup

l'amitié et l'amour sont des cerises adorables sur le gâteau de mer*e qu'est la vie...dans la vie, on a la santé, le boulot, la famille, des tas de choses parfois désagréables dont on ne peut pas se passer, mais l'amitié et l'amour ça doit être QUE pour le bon!! sinon à quoi bon?? à quoi bon CHOISIR encore, des situations qui nous font souffrir??? quel sens cela a??

Voilà pourquoi il faut s'interroger sur SOI quand on décide de prolonger une relation de souffrance

Courage à toi
#1259539
Oui c'est vrai que je me prend trop la tête à essayer de comprendre le comportement des gens... Et j'ai beau me foutre une claque mentale pour arrêter d'y penser ben.. ça revient toujours. A côté, je travaille sur mes torts dans cette histoire pour comprendre pourquoi j'ai accepté une nouvelle fois une situation pourrie. Mais je vois bien que mes pensées dérivent vers lui. Alors que je sais pertinemment qu'il peut rien m'offrir, que j'ai aucune confiance en lui, qu'il n'était même pas attentionné et qu'il l'aurait jamais été avec moi. Et c'est plus fort que moi d'en comprendre les raisons. Dès que j'ai un moment de libre, je décortique et j'analyse tout, je garde tout en mémoire, au lieu de passer à autre chose et c'est lassant. En plus, ayant fini mes études et étant en recherche d'emploi, ça m'arrive de penser pendant toute une journée à cela..

Oui je pense vraiment que j'ai un déréglage de mon estime de soi. Par exemple, un jour mon ex m'a dit pour blaguer qu'il allait voir ailleurs sur tinder. Sauf que moi ça ne m'a pas fait rire car j'avais déjà des doutes sur le fait qu'il y était vraiment mais je ne pouvais pas le prouver (et finalement il y était vraiment, franchement je devrais vraiment suivre mon intuition). J'ai donc demandé qu'il évite ce genre de blague en ma présence car je lui ai rappelé qu'il devait obtenir ma confiance (il voulait à tout prix me reconquérir en me prouvant par des actes qu'il était digne de confiance LOL). Et il a dit "Non je n'arrêterais pas ce genre de blague c'est ce que je suis et je ne changerais pour personne". Alors que je ne lui pas demandé d'arrêter ou de changer, seulement de tempérer ses propos en attendant qu'il regagne ma confiance. Une de mes limites c'était ce genre de blague par exemple, car cela provoquait des doutes en moi et après j'étais mal à l'aise.. et quand je lui ai exprimé le fait qu'il devait respecter cette limite ben en fait il s'en foutait... Donc pour vous, j'aurais du vraiment réagir ou étais-ce trop demandé de ma part ?
#1259541
Donc pour vous, j'aurais du vraiment réagir ou étais-ce trop demandé de ma part ?
Déjà, à mon avis, il ne faut pas dire "arrête de faire ce genre de blagues", ce qui te place, de fait, en "demande", c'est comme (toute comparaison étant égale par ailleurs^^) dire à un élève "arrête de parler", il ne le fait pas, tu fais quoi? t'as juste l'air con :mrgreen:

il faut dire plutôt "je n'aime pas ce genre de blagues" (à l'élève je dirais "je n'accepte pas qu'on bavarde dans mon cours"), ce qui te place en situation, au contraire, de force: tu "alertes" que toi, ça, ça ne te va pas

ensuite, une fois que tu as dit "je n'aime pas ce genre de blagues" et que l'autre n'en tient pas compte et continue à te "maltraiter" avec ce genre de blagues, ben, tu en tiens compte et tu quittes la relation. On ne doit pas attendre des autres qu'ils s'adaptent à nous, on doit apprendre à s'écouter, SOI et à se respecter SOI dans nos critères à NOUS ;)

Quitter la relation d'ailleurs, ne signifie pas forcément "rompre" avec la personne (je parle là, en terme d'amitié ou professionnel), ça peut être échanger une relation proche, intime, avec une relation plus distancée et moins intime

j'ai des "potes" (pas des amis) que je vois volontiers lors d'une soirée 2 à 3 fois par an, je les apprécie vraiment pendant ces moments là mais ils ont des tas de traits de caractère qui font que jamais ils ne seront pour moi autre chose que "des potes". Pour autant, il n'y a aucune raison de me "fâcher" avec eux, je choisis juste d'avoir une relation avec eux, qui ME convient, çàd, en l'occurrence, de temps en temps, dans un environnement festif.

Pour l'obsession tu peux consulter le fil de Stephy, on est en plein dans cette conversation :)
#1259616
Alors en fait je ne lui ai pas dit "d'arrêter" mais "d'éviter" de faire ce blague en ma présence car je ne les aimais pas. Il m'avait dit en gros que même si je les aimais pas, il changerait pas. Du coup, je lui disais que ça ne me convenait pas et je prenais la distance en lui précisant que je ne voulais pas continuer, pas pour qu'il me poursuivre mais parce que je me sentais pas respectée.

Sauf que lui attendait toujours quelques jours ou quelques semaines avant de repointer le bout de son nez.. (au fur et à mesure, la colère s'estompe..) et c'est là le soucis : au lieu d'arrêter définitivement la relation, je l'ai laissé continué parce que j'ai été trop faible pour faire un SR définitif. Au bout d'un moment, quand il me spammait de messages, ma fierté glissait pour laisser parler mon coeur et mon coeur me disait "il est con mais il me manque".

L'exemple que tu as donné avec tes potes, ben je pense que ça s'applique tout à fait dans mon histoire. Mon ex voulait une relation avec moi où il voulait me voir de temps à autre, car cela lui convenait comme ça. Sauf que moi ça me convenait pas et je partais. Mais il voulait pas perdre son paillasson... donc il me baratinait. Quand je sais qu'aujourd'hui il passe beaucoup de temps avec sa next...

Mais franchement, je sais qu'on est pas dans un monde de bisounours mais à sa place j'aurais tellement honte de me comporter comme ça. Lui a l'air d'avoir aucun remord, aucune compassion, aucune considération, la preuve c'est qu'il s'est permis de recommencer. C'est quand même super dingue. Perso, un de mes potes que je considérais comme un ami est tombé amoureux de moi, bah je l'ai pas utilisé pour pallier ma solitude, je lui ai pas fais de faux espoirs, je lui ai pas menti, j'ai même préféré couper les ponts un moment pour éviter qu'il souffre. C'est la moindre des choses et c'est énervant quand on lit des histoires où la fille ou le gars manque totalement de respect...
#1259627
LMano a écrit :
20 oct. 2017, 01:20
Alors en fait je ne lui ai pas dit "d'arrêter" mais "d'éviter" de faire ce blague en ma présence car je ne les aimais pas. Il m'avait dit en gros que même si je les aimais pas, il changerait pas. Du coup, je lui disais que ça ne me convenait pas et je prenais la distance en lui précisant que je ne voulais pas continuer, pas pour qu'il me poursuivre mais parce que je me sentais pas respectée.

Sauf que lui attendait toujours quelques jours ou quelques semaines avant de repointer le bout de son nez.. (au fur et à mesure, la colère s'estompe..) et c'est là le soucis : au lieu d'arrêter définitivement la relation, je l'ai laissé continué parce que j'ai été trop faible pour faire un SR définitif. Au bout d'un moment, quand il me spammait de messages, ma fierté glissait pour laisser parler mon coeur et mon coeur me disait "il est con mais il me manque".
Donc au début tu avais la bonne réaction, tu mettais tes limites, mais lui revenait à la charge. Et là est le problème (tu le dis toi même d'ailleurs), mais je ne pense pas que c'est seulement le cœur qui parle, parce qu'on peut très bien se dire "il est con, il me manque, mais il me fait du mal, je suis malheureuse".
En fait quand on voit qu'une relation ne fonctionne pas, il faut faire le deuil de la communication avec la personne, comprendre qu'elle ne va pas changer.
et là on arrive au dernier point:

Mais franchement, je sais qu'on est pas dans un monde de bisounours mais à sa place j'aurais tellement honte de me comporter comme ça. Lui a l'air d'avoir aucun remord, aucune compassion, aucune considération, la preuve c'est qu'il s'est permis de recommencer. C'est quand même super dingue. Perso, un de mes potes que je considérais comme un ami est tombé amoureux de moi, bah je l'ai pas utilisé pour pallier ma solitude, je lui ai pas fais de faux espoirs, je lui ai pas menti, j'ai même préféré couper les ponts un moment pour éviter qu'il souffre. C'est la moindre des choses et c'est énervant quand on lit des histoires où la fille ou le gars manque totalement de respect...
Tu as tendance à considérer que les autres fonctionnent comme toi. Qu'ils ont le même système de valeurs, la même façon d'agir, d'interagir avec les autres. C'est une croyance totalement fausse! D'une façon pas forcément consciente n'entretenait tu pas l'espoir qu'un jour ce garçon allait changé et se mettre sur la bonne voie? Parce qu'à te lire j'ai l'impression que c'est un peu ça aussi.
#1259630
LMano a écrit :
20 oct. 2017, 01:20

L'exemple que tu as donné avec tes potes, ben je pense que ça s'applique tout à fait dans mon histoire. Mon ex voulait une relation avec moi où il voulait me voir de temps à autre, car cela lui convenait comme ça. Sauf que moi ça me convenait pas et je partais. Mais il voulait pas perdre son paillasson... donc il me baratinait. Quand je sais qu'aujourd'hui il passe beaucoup de temps avec sa next...

Désolée j'ai oublié un dernier point
Tu compares ta relation avec lui, avec la relation qu'il entretient avec sa next. Tu ressens peut être un peu de dégout, ou de la tristesse en te demandant pourquoi avec elle ça "marche", il passe beaucoup de temps avec elle, alors qu'avec toi il avait choisit de ne pas passer de temps, tu n'avais donc pas la même importance qu'elle (à tes yeux).
D'abord c'est pas comparable: ils ont construit une relation entre eux, qui est différente de la votre, et ses fondements sont différents donc. Peut être que sa next a su poser ses limites, chose que toi, tu n'a pas réussi à faire. Ensuite s'il se comporte différemment avec sa next c'est aussi peut être parce qu'elle ne lui fait pas le même effet, peut etre qu'elle correspond plus à ce que lui recherche. Enfin rien ne te dit que par ailleurs la relation est fonctionnelle et bien équilibrée. Peut être qu'en ce moment il semble que tout va bien mais que plus tard, tous les défauts de ton ex vont surgir. Ou pas.
De façon générale je pense qu'il ne faut pas te comparer à sa next, ça n'aide pas à mieux comprendre la situation, et l'effet c'est plus une certaine dévalorisation qu'autre chose...
#1259632
Bonjour Sandstorm,

Un grand merci pour ton intervention

Il est vrai que je suis restée accrochée à une relation qui me rendait malheureuse, car au fond de moi je me persuadais qu'il adhérait à mes valeurs, à la personne que je suis, car il revenait tout le temps. Je me disais qu'une personne qui s'en fout de toi, elle revient pas, elle cherche quelqu'un d'autre.

Qu'on se le dise : il avait comme tout le monde des défauts que j'avais appris à accepter et je ne voulais pas qu'il change MAIS au moment où ses défauts me faisaient mal, je reculais.

Mais il me connait trop bien, il connait mes faiblesses et je me rend compte encore aujourd'hui car : monsieur est revenu ce matin. Oui oui.. après 6 semaines de SR, il m'a envoyé un texto ce matin SANS me dire bonjour ou quoique ce soit qui faisait référence à notre dernier clash, pour m'informer que dans 1 semaine notre série favorite et mon jeu vidéo préféré allaient sortir le même jour..(comme si je le savais pas... tss il SAIT très bien que je guette leur sortie). MAIS WTF. Le mec, il me prend vraiment pour une c****. Il a toujours tendance à revenir lorsqu'il pense que la situation s'est calmée ET il a un radar c'est pas possible car hier soir j'ai eu un rencart qui s'est plutôt bien passée... (chaque fois que je pense à un autre gars, l'ex fait son apparition...)

Je suis dégoûtée, pour moi ça tourne à de la manipulation affective quoi. Il ne me considère pas à ma juste valeur, il ne respecte rien et là je le vois clairement. Tentative de rapprochement pour une pseudo amitié ou bien ennuie avec sa next ou regret, j'en sais rien mais sa manière de faire est incorrecte.

Bien sur je ne compte pas répondre, la meilleure vengeance c'est l'ignorance. Bien que j'ai la haine de le voir revenir l'air de rien, tout innocent alors qu'il s'est FOUTU de ma gueule. Je pense de plus en plus à changer de numéro, parce que je me connais : même si je le bloque je craquerais..
#1259640
LMano je t'ai écrit un long message ce matin, qui est resté apparent sur le forum pendant un moment, qui n'a pas été effacé et qui pourtant n'apparait plus....tu ne l'as pas lu avant qu'il disparaisse? j'avoue que j'ai la flemme de tout réécrire surtout s'il doit encore disparaitre :/

en gros je te disais que toute cette énergie que tu passes à te demander pourquoi et comment il pouvait se comporter comme ça, tu devrais la dépenser à te demander pourquoi TOI tu as supporté cela

je te disais que ce n'était pas ton coeur qui t'avait fait revenir vers lui mais ta névrose, et que vue comme ça c'était beaucoup moins romantique

et je te disais aussi que "prendre ses distances" ne veut rien dire si tu le fais dans l'espoir de punir l'autre et le faire réagir. Quand on prend ses distances, c'est pour SOI, pour pouvoir couper l'attachement qu'on a à l'autre. on le fait sans prévenir, sans même le dire, mais on le fait. L'autre parfois ne sait même pas qu'on a pris ses distances, mais de fait, on les a prises

On te donne beaucoup de pistes, mais tu es toujours dans le "mais comment on peut être aussi méchant que luiiiiiiiiiiiii?" alors que la seule question sur laquelle tu peux avoir des réponses et un pouvoir c'est "mais comment j'ai pu me faire avoir comme ça??"
#1259643
LMano a écrit :
20 oct. 2017, 13:08

Il est vrai que je suis restée accrochée à une relation qui me rendait malheureuse, car au fond de moi je me persuadais qu'il adhérait à mes valeurs, à la personne que je suis, car il revenait tout le temps. Je me disais qu'une personne qui s'en fout de toi, elle revient pas, elle cherche quelqu'un d'autre.
Donc il ya effectivement ce problème là (croire que l'autre adhère aux mêmes valeurs). Mais plus encore tu trouvais des justifications pour ses allers retours. Parce qu'il est possible qu'une personne se fout de toi, mais continue à revenir car elle y gagne quelque chose (comportement qui dans ton échelle de valeurs est inconcevable). Et tu la laisses faire...
Mais il me connait trop bien, il connait mes faiblesses et je me rend compte encore aujourd'hui car : monsieur est revenu ce matin. Oui oui.. après 6 semaines de SR, il m'a envoyé un texto ce matin SANS me dire bonjour ou quoique ce soit qui faisait référence à notre dernier clash, pour m'informer que dans 1 semaine notre série favorite et mon jeu vidéo préféré allaient sortir le même jour..(comme si je le savais pas... tss il SAIT très bien que je guette leur sortie). MAIS WTF. Le mec, il me prend vraiment pour une c****. Il a toujours tendance à revenir lorsqu'il pense que la situation s'est calmée ET il a un radar c'est pas possible car hier soir j'ai eu un rencart qui s'est plutôt bien passée... (chaque fois que je pense à un autre gars, l'ex fait son apparition...)
Il n'a aucun radar, inutile de lui attribuer des qualités qu'il n'a pas :lol: Il sait par contre, par expérience qu'il a acquise avec son interaction avec toi, qu'il peut revenir quand les choses se calment; et là c'est ta responsabilité (et non ta faiblesse): tu lui a toujours laissé la porte ouverte.
Tu pensais que s'il revient peut être c'est parce qu'il regrette, et tu lui donnais une seconde, troisième, quatrième chance. Or, une personne qui regrette ses agissements (c'est possible, l'erreur est humaine), revient en clarifiant les choses. Mais ton ex ne regrette rien, il revient actuellement sans faire référence à votre dernier clash. Il ne te prend pas pour une conne. Il sait que tu es quelqu'un qui pardonne vite.
Je suis dégoûtée, pour moi ça tourne à de la manipulation affective quoi. Il ne me considère pas à ma juste valeur, il ne respecte rien et là je le vois clairement. Tentative de rapprochement pour une pseudo amitié ou bien ennuie avec sa next ou regret, j'en sais rien mais sa manière de faire est incorrecte.
Tu sais j'ai eu longtemps le même problème que toi: il était inconcevable pour moi que des personnes agissent ainsi. C'était contraire à mon échelle de valeurs, et je croyais que tout le monde partage les mêmes valeurs. ça m'a pris du temps pour intégrer ce fait dans mon fonctionnement. Je comprends aussi ta colère, mais cette colère finalement n'est elle pas une colère contre toi même? Parce que tu l'a laissé faire. Mais tu n'a pas à t'en vouloir, on apprend avec l'expérience. Je crois qu'il serait mieux pour toi de travailler sur ce point, d'accepter que les autres ne fonctionnent pas de la même manière et qu'il est préférable de s'en éloigner. Te demander aussi pourquoi tu l'a laissé revenir autant de fois, pourquoi accepter cette maltraitance? Paige a donné un bon exemple en faisant la différence entre les "potes" que l'on voit 3 fois par an, et les "amis' avec qui on a une relation plus intime car nous partageons des choses en commun. En amour c'est pareil. Certaines personnes on peu les garder dans notre entourage et les voir de temps en temps, d'autres non. Je crois que ton ex fait partie de la seconde catégorie.
Bien sur je ne compte pas répondre, la meilleure vengeance c'est l'ignorance. Bien que j'ai la haine de le voir revenir l'air de rien, tout innocent alors qu'il s'est FOUTU de ma gueule. Je pense de plus en plus à changer de numéro, parce que je me connais : même si je le bloque je craquerais..
Oui je crois que c'est une bonne solution. Outre la question de la vengeance n'oublie pas qu'il est impossible de continuer une relation avec quelqu'un qui ne partage pas les mêmes valeurs que toi. Il reviendra toujours l'air de rien, tant que tu le laisses faire.

Allez courage ;)
  • 1
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8

Bonjour, merci de rester sur ton sujet d'origine. […]

A aucuns moment j’ai agis comme un canard […]

Incompréhension totale

Bonjour! Je te dirais bof...bien souvent ce genre[…]

Bonjour, PLusieurs choses: Tu ne régleras […]