Aide et conseils pour récupérer ton ex !

Si le coeur vous en dit, racontez-nous votre histoire en détails
#1297441
Re bonsoir,

Je reprends. En sortant de ma douche, je me suis observée. Traits tirés, cernes immenses et marquées (je n'ai jamais eu de cernes), peau dans un état catastrophique. J'ai zoomé, me suis trouvée laide ; dézoomé, me suis trouvée mal habillée, pas en forme... etc etc. OK ok ok, mais stop, stop en fait. Ca ne va pas du tout, de se complaire dans les larmes, dans l'auto-dénigrement, dans l'apitoiement (le calimérisme ? ^^) . Moment de bas tout à l'heure, mais je me laisse trop facilement happée par les bas. Je suis toujours très encline à exprimer le négatif, rarement le positif. Alors, je reprends, parce qu'il y a des choses positives quand même.

Je me lève tôt le matin, fini le zombie. Je suis enfin allée chez le kiné, après un an de warnings de mes médecins, j'y suis enfin. Ca me plaît, ça me parle, et le kiné est beau comme un dieu histoire de ne rien gâcher. Je pars voir mon amie qui vit à l'étranger dans un mois. J'ai été publiée (je vais donc pouvoir m'auto-citer haha). Je progresse au yoga. Ma thérapie avance et depuis deux semaines, depuis le fameux sms, je suis sortie de ma misère noire. Il y a des moments de rechute, parfois la tristesse me serre le coeur mais enfin, je n'ai pas pleuré depuis. Et puis, j'ai écrit une page. Et une page, comparé au rien du tout des 4 dernières semaines, c'est déjà beaucoup.

Voilà, histoire de restaurer un peu d'équilibre dans ce ouin-ouin interminable que je vous ponds depuis 4 ans haha !

ManuKanti, merci beaucoup pour tes jolis mots, d'avoir pris ce temps pour m'écrire. Ce que tu dis de la joie est très juste, c'est effectivement un malgré tout. Merci pour la formule, elle a beaucoup de sens et de douceur. Ce que tu écris me parle beaucoup, merci pour ces pistes. Tu as raison également de parler au passé ; figure-toi que c'est ce que ma psy m'oblige à faire. "Vous ETIEZ dépendante" "Vous ETIEZ une petite fille perdue", etc etc.. L'amour est effectivement un coup de Photoshop. Et c'est foncièrement problématique, car nos vies devraient être déjà colorées et belles à nos yeux, sans avoir besoin d'un coup de retouche derrière (la métaphore est super bien trouvée !).

Merci mille fois pour tes précieux conseils. La Gestalt Theorie, un des nombreux trucs que je suis censée connaître mais non haha. Mais cette histoire de monde informe met des mots sur des sensations et des sentiments que je trouvais difficiles à formuler. J'irai jeter un oeil par chez eux.

Courage il y aura !
miu ont aimé ça
#1297786
Bonsoir tout le monde,

Un petit message pour donner quelques nouvelles.

Eh bien... ça va. Pour de vrai. Depuis mes derniers messages, je me suis sérieusement sécoué le coco, je me suis bougée et ça porte ses fruits. J'ai enfin remis de l'ordre dans ma vie. MA vie. Toute ma vie était organisée en fonction des moments où je voyais mon ex, j'essayais de composer entre mes obligations, mes marathons bibli-cours-bibli-psy-métro quotidiens, et toutes les petites merdes qui nous tombent dessus dans la vie. Puis j'ai essayé, en panique de combler le vide, en courant après les gens, bref de m'organiser au prisme de l'injonction à avoir une vie sociale débordante et passionnante. J'ai arrêté ces conneries, et me suis donné une discipline qui ME convient. On est vendredi soir, ma soupe est sur le feu, soirée télé en perspective, et j'en suis hyper contente. Je fais toujours mes marathons bibli-métro-etc, mais tout ça je le fais pour MOI. Je ne pensais pas y arriver il y a quelques semaines.

Je suis fière de moi. Sincèrement.

Ma thérapie m'aide beaucoup, ma psy m'accompagne vraiment, me donne plein d'outils pour sortir du verre d'eau dans lequel je me noie encore très souvent. Mais les choses ont commencé à changer. Et j'apprécie, sincèrement, le processus.

Mon corps va mieux. Je m'endors le soir en faisant des séances d'hypnose, c'est un outil vraiment puissant. Je me force à cuisiner le plus souvent possible, pour des raisons financières d'une part (donc je me fais du bien en gardant mes sous pour des trucs plus fun que des sandwichs à 5 balles) et parce que c'est mieux en fait, plus sain, plus agréable, plus gratifiant (donc je me fais du bien en me faisant à manger).

Je prends les choses tout petit à petit. Et sur les conseils de Daenyan, que je remercie infiniment pour ça, je me remercie et me félicite TOUS LES JOURS pour ce que j'ai accompli de minuscule et d'immense à la fois. J'écris, tous les jours, les petites choses que j'ai faites : me cuisiner un truc, être allée chez le kiné, avoir donné mes cours, etc etc. C'est une discipline quotidienne, mais je le fais et ça change tout.

Et puis, je pense toujours à mon ex. Beaucoup et c'est normal. Mais je pense être entrée dans la phase de colère. Toutes les petites choses qui m'ont fait du mal reviennent. Elles apparaissent jusque dans mes carnets de notes (les données de mes recherches), où j'ai parfois écrit qu'il me faisait du mal, que je n'en pouvais plus de sa noirceur, de son ton désagréable, etc etc. Ne pas apparaître dans les remerciements de son mémoire (j'étais là tout du long à le soutenir bon sang !) m'a horriblement blessée sur le coup mais j'ai mis vite ça sous le tapis. Ca remonte aujourd'hui, et je suis en colère pour ça aussi. Pour les baisers refusés. Pour les regards qui se dérobent. Pour les mains qui se dérobent au cinéma parce que "je veux être dans mon truc". Et tout un tas d'autres choses aussi, qui me mettent les larmes aux yeux de colère triste.

J'accepte ce processus. Je crois que c'est bon signe. Je commence à comprendre que j'ai accepté des choses qui n'étaient pas bonnes pour moi.

Bref les choses changent tout doucement. L'écriture de mon mémoire avance même, c'est pour vous dire !! (J'ai 10 pages de n'importe quoi, mais c'est 10 pages de plus que la semaine dernière ^^)

Et puis je crois qu'on me drague. Non, je rectifie (#ConfianceEnSoi) : on me drague. Il y a ce type dans ma promo, qui me lance des regards appuyés qui me donnent chaud. C'est plaisant. Je ne veux rien de plus, je ne suis pas solide, je ne sais pas encore qui je suis. Mais c'est agréable, ça veut dire que je suis vivante, que je peux encore kiffer des mecs et ne pas rester noyée dans le souvenir de mon ex.

Mon ex dont j'ai demandé des nouvelles à mon amie, avant de me raviser (j'étais en larmes à la bibli ce jour-là). Je ne veux pas savoir.

Et puis, je commence à vivre un peu plus l'instant présent. Quand je sens que je pars dans l'anticipation négative ou dans le passé douloureux, je me recentre sur le moment présent. Dans le moment présent, tout va bien.

Je vous remercie encore mille fois pour votre soutien, malgré mes élucubrations nombrilistes, malgré mon refus de comprendre parfois. Merci vraiment.

Une belle soirée à toutes et tous <3
lyreca ont aimé ça
#1297908
Merci les ami.e.s !!

Aujourd'hui, journée up, malgré une insomnie hier soir (super relou pour attaquer la semaine), et des choses qui m'ont perturbée.

D'une part, confirmation, mon crush m'aime bien, moi aussi. (HELP)

D'autre part, j'ai écrit à mon ex pour régler cette histoire d'affaires, en lui demandait si ça lui convenait qu'on passe par mon amie pour l'échange. Il m'a répondu que non, pas vraiment, que ça n'était pas à elle d'avoir ce rôle (peut-être, certes, mais moi je suis dans mes derniers retranchements là). Que si je tenais vraiment à ne pas le croiser (Oui voilà, bravo tu as compris) il préférait encore venir les déposer chez moi quand je suis absente (Victoire !). Qu'il espère que je vais aussi bien que possible et que mes projets portent leur fruit. (Ce qui m'inspire la réflexion suivante : c'est fou les tournures nulles qu'on emploie quand on écrit à nos exs, moi la première, je parlerais jamais à qui que ce soit d'autre de cette façon... :lol: )

Ca m'a un peu gonflée, j'ai rien répondu, j'ai essayé de continuer à bosser, mais mes pensées alternaient entre nouveau crush/ex/nouveau crush/ex. Colère/excitation/nostalgie/tristesse/confusion. Parfait pour rédiger son mémoire.

Mon ex a fini par me renvoyer un message disant "Après si tu le souhaites vraiment, on fera comme ça". Comprendre par là : en fait j'ai réfléchi et j'ai la flemme de me taper tout le chemin jusqu'à chez toi du coup en vrai c'est pas mal ta proposition, mais je tourne ça en mode grand prince, si tu y tiens vraiment, je peux être magnanime.

Il m'énerve. Plein de trucs me manquent, notre intimité, notre complicité, nos blagues etc ("être en couple" quoi :/ ). Et ça m'énerve aussi. Grrrrr.

Et je viens vous demander de l'aide, parce que les réponses que vous m'aviez conseillées lors de la rupture par sms (je digère toujours pas) m'ont aidée à sentir que j'avais gardé la tête haute, et mon ego intact. :) :)

Bref, j'hésite entre lui répondre un truc du genre "Bah moi je proposais pour t'éviter le trajet, mais bon. Fais comme ça t'arrange tant que j'ai mes affaires". (en mode Screugneugneu) Ou quelque chose d'hyper lisse comme les messages précédents, qui ne prend même pas acte de ses délibérations internes, juste "Ok ! Je te laisse préparer les affaires pour Machine, je la vois tel jour. Merci !"

Et c'est tout. Je penche pour la 2 ?
#1297919
Hello Janysse !

J'arrive après la bataille pour voter 2 aussi :mrgreen:

Lesréponses de ton ex m'énervent,tout drapé dans son ego qu'il est .

Mais moi avec mon âme de midinette, je voudrais surtout en savoir davantage sur ton crush :-Lov Comment en as tu eu confirmation ? et pourquoi "help "?
#1297943
Selma tu es adorable !

Oui mon ex est parti sur une autre planète là... Je lui souhaite de trouver la paix :/

Bon mon crush, en gros, est un type de ma promo, que j'avais vaguement remarqué l'an dernier en me contentant de noter avec détachement que c'était un beau garçon dans le paysage, on a dû discuter de temps en temps mais je ne me souviens pas bien. J'étais folle amoureuse de mon ex et tout se passait bien. Et puis, à mon retour de mission, je l'ai recroisé en cours. Là, ça allait beaucoup, beaucoup moins bien avec mon ex (j'avais même recommencé à écrire ici). Une nuit, après une longue discussion avec ce garçon en sortant d'une conférence, j'ai rêvé de lui, j'étais toujours avec mon ex, alors je l'ai évité comme la peste. Il y a quelques semaines tout a changé, avec le sms de rupture. Et on s'est retrouvé assis à côté plusieurs fois, et enfin à se lorgner d'un bout à l'autre de la salle de classe. Hier je l'ai recroisé par hasard dans un bâtiment, il est venu faire un brin de causette (oui je dis "un brin de causette") : comment ça se passe, le mémoire ah oui le mémoire, et piapiapia... et tu vas à quels cours au prochain semestre ? Je lui dis que je vais à tel truc, c'est plutôt chouette, c'est tel jour, tiens regarde je te montre et sa réponse a été "Ok je passerai ça a l'air bien. Et puis ça fera une occasion de se voir." Sur ce mon directeur m'a appelée et à la prochaine. Raconté comme ça, ç'a l'air de rien mais si.

Et pourquoi "help" ? Ca me terrorise. Quand j'y pense je suis toute excitée et triste à la fois, je repense à mon ex, tout se mélange. Ca ne me plaît pas du tout. Je n'essaie pas de démêler le pourquoi du comment, je me dis que le temps aidera, que je récupère mes affaires bientôt et que je pourrai clôturer cette affaire. Et puis... Je commence tout juste à vivre pour moi, ça n'est vraiment pas une bonne idée ni le bon moment. Je voulais faire comme me l'a conseillé Daenyan (et comme tout le monde le conseille, comme moi-même je le conseille aux autres !), à savoir prendre du temps encore, pour moi, vivre un an au moins sans mec sans embrouille sans rien. Voilà :/

Rien à voir, mais j'ai lu quelque part Selma que ton ex avait rencontré quelqu'un. Je suis vraiment désolée pour ce coup dur, j'espère sincèrement que tu n'en rebondiras que mieux et plus haut <3
#1297948
Hello Janysse!

Merci pour ta pensée. Ça a été un coup de massue c'est sûr. Et à la fois, un soulagement, je lui souhaite que cette n ième relation lui apporte toute satisfaction, corresponde à ses projections, et comble tout ce qu'il y a combler chez lui.

Bon , ce crush , alors :mrgreen: un beau garçon dans le paysage , miam miam.
Attendre au moins un an c'est peut être excessif :mrgreen:
En tout cas c'est chouette je pense que ça aide à avancer ..Tu verras bien ce qu'il'advient....
Bisous fabuleux
#1297972
Coucou,

Oui ça m'aide à me détacher c'est sûr ! Hier je disais à ma psy en parlant de mon ex, "Je crois que je ne l'aime plus et ça me rend triste". Je ne pourrais pas expliquer, tout est dans cette phrase. Il y a quelque chose que je n'ai pas encore lâché, la colère très certainement - qui n'est pas vraiment contre lui, mais contre moi-même je réalise...

Mais j'ai décidé de ne pas palabrer sur cette situation, ce moment de transition/avancement même si je le ressens parfois comme un truc qui stagne mollement, je n'ai pas envie de me noyer dans un verre d'eau pour ça et je fais exactement comme tu dis, je verrai bien ce qu'il advient, ou pas... :)

Bisous fabuleux aussi :kissing_heart:
#1297986
Ce qui est bien, Janysse, c'est que dans quelques années, tu n'auras quasi aucun souvenir de tout ça ! Juste que ce n'était pas une période facile... et encore... c'est en tout cas se que j'ai remarqué de tous mes chagrins, franchement, ça n'a ensuite plus aucune importance... penser à cette persective objective peut, peut être, t'aider :)
#1298037
Salut Heloise,
Heloiseheloise a écrit :
06 févr. 2019, 15:08
Ce qui est bien, Janysse, c'est que dans quelques années, tu n'auras quasi aucun souvenir de tout ça ! Juste que ce n'était pas une période facile... et encore... c'est en tout cas se que j'ai remarqué de tous mes chagrins, franchement, ça n'a ensuite plus aucune importance... penser à cette persective objective peut, peut être, t'aider :)
Eh bien je crois que tu as raison...! Quelque part c'est un petit peu triste, non, de voir que la mémoire s'efface comme ça ? Pour ma part, je me suis rendu compte que les bons souvenirs, ceux qui me faisaient m'accrocher à mes ex après rupture, je ne les avais pas gardés non plus... :(
Mais je commence à me dire qu'en fait, la rupture d'il y a 4 ans m'a littéralement traumatisée, que je ne l'ai jamais entièrement digérée, qu'elle me hante d'une certaine manière. J'ai rêvé de cet ex la nuit où mon dernier m'a quittée/breakée. Des fois les souvenirs se mélangent. Peut-être que c'est seulement la situation qui me ramène à cette rupture-là, comme cette rupture-là m'a ramenée à la précédente. Je ne sais pas trop. Tout est encore un peu brouillon, le temps éclaircira les choses.

Demain je récupère mes affaires. Je suis allée en cours ce matin, et j'espérais y croiser ce beau garçon mais il n'y était pas. J'y ai pensé toute la journée. J'ai envie de le revoir. À ça et à mes affaires. Et à mon ex. Et à mon amie rentrée de l'étranger pour le weekend. Et à tous nos potes qui feront sûrement la fête avec elle, et lui, ce weekend. Moi je n'ai rien de prévu, si ce n'est de travailler (et c'est très bien). Mais je ne peux m'empêcher de ressentir cette petite morsure d'être (et évidemment, comment faire autrement ?) exclue de ce weekend de retrouvailles. Nous allons nous voir bien sûr avec mon amie. Mais merde, j'ai mille deuils à faire, celui de ma relation, mais aussi celui de mon beau-frère, de mes potes, de ma belle-famille... Je sens la colère contre moi grandir. Je suis en colère contre moi-même de m'être laissée marcher dessus comme ça. Pour tant de choses.

Tout est encore très brouillon, le temps éclaircira les choses... (je pense aussi que les hormones foutent sacrément le bordel, et que ça ira mieux dans 2-3 jours :-Blue )

Belle soirée
#1298040
Hello Janysse ,

Je n'avais pas suivi le debut de l'histoire, mais tu avais rencontré ton ex dans ton cercle d'amis c'est ça ?
Mais pourquoi faire le deuil de tes potes ? Ce sont les siens au départ ? tu ne les vois pas par ailleurs ?
Avatar du membre
par miu
#1298044
Je comprends ta tristesse, Janysse, vis à vis des potes communs. Il y a ceux qui tournent le dos, il y a ceux qui restent aussi.

Et ceux qui restent, je t'assure, ils deviennent tes amis pour une vie :bisou:

Courage, ma jolie.

Le weekend-end s'approche. Tu vas voir ton amie, rigoler avec elle.

Fais - toi belle pour les sorties hein :lol: :bisou: :bisou:

Bonne nuit à toi.

Des très gros bisous fabuleux.
#1298045
Coucou les filles,

Oui ce sont ses potes à la base. J'en ai rencontré quelques uns bien avant de le connaître lui, par mon amie qui sort avec l'un d'eux. J'ai rencontré tout le reste quand j'étais avec mon ex. J'aimais beaucoup ce groupe d'amis mais je ne les voyais pas en dehors de ma relation avec mon ex. Je ne suis pas prête pour des soirées en commun, donc pour le moment je fais une croix sur eux. Comme pour le Nouvel an.

Ce qui me fait ch**, et c'est peut-être juste mon ego ou mon côté gnagnagna qui parle, c'est que moi je perds tous ces potes dans cette rupture. Mais mon ex peut continuer à voir mon amie (on se connaît depuis 15 ans), faire la fête avec SES potes ET elle, alors que pour moi c'est toute une logistique pour réussir à la voir, faire une soirée quand ça arrange tout le monde... Je sais pas, y'a un truc fondamentalement injuste. C'est moi qui me tape tous les inconvénients de la disparition du cercle social. Je crois aussi peut-être que j'aurais aimé que mon amie fasse la gueule à mon ex, qu'elle prenne ouvertement parti pour moi, que sa loyauté crève les yeux. Pour lui au final ça ne change rien, c'est comme si je n'avais jamais existé et en prime il a MON amie.

je réagis peut-être en petite fille.
Avatar du membre
par miu
#1298046
Si ton ex a ton amie en "Prime", ça veut dire que ton amie l'aime bien aussi pour rester en contact avec lui.

Je te comprends tout à fait, Janysse, car j'ai été comme toi, côtoyé énormément les amis de mon ex et j'ai bcp apprécié, aimé ce cercle social.

Mais tout comme toi, malheureusement je n'ai pas réussi à les avoir comme mes propres, mes "vrais amis". J'ai cru, je croyais qu'ils m'ont pris pour leur amie, pas pour "la copine de leur ami". Mais j'ai eu tort.

Actuellement, quelques amis communs qui me parlent encore, qui me soutiennent bcp et qui parlent encore aussi avec mon ex.

Ce n'est pas qu'ils n'apprécient pas la façon que mon ex m'a quittée, pour que ces amis cessent d'être son ami. Je sais que ces amis m'aiment beaucoup mais leur amitié avec mon ex est solide aussi. Même mes amis à moi, qui parlent encore avec mon ex, lui souhaitent son anniversaire.

Juste pour te dire que la séparation entre les deux personnes et les relations sociales sont deux choses différentes.

L'avantage appartient aux gens qui sont plus sociables et ouverts et sincères aussi :lol:

Je n'ai été pas suffisamment sociable et ouverte pour que la plupart des amis de mon ex deviennent mes propres amis.

J'en retire des leçons de ça. Et je voudrais te dire, ma jolie Janysse, que tu t'en fous des amis qui te tournent le dos. Une fois que t'es sincère, ouverte, tu trouveras les bons, bonnes amies ^=^ Peut-être tu en tires aussi de belles leçons concernant l'amitié et la façon de comporter en amitié? ;- )

Bisous fabuleux ma belle :bisou: Bonne journée :bisou: :bisou: :bisou:
  • 1
  • 38
  • 39
  • 40
  • 41
  • 42
  • 45
En instance de divorce

Encore merci Balibalou pour ton message. Le plus d[…]

silence radio à un plan cul

c'est clair que plus je fais ca plus je m'enfonce.[…]

Perdue, un peu

Avis de nana : Un mec qui trompe et a besoin de s&[…]

Rupture avec mon ex

De mon avis, sans négliger ta souffrance l&[…]