Ca fait un bout de temps qu'on me le demande...

Vaincre la dépendance affective pour être en sécurité et libre dans vos relations avec les autres.
Répondre
Avatar du membre
Antoine
Messages : 779
Enregistré le : 16 mars 2009, 20:54
Localisation : Paris

Ca fait un bout de temps qu'on me le demande...

Message par Antoine » 15 sept. 2016, 09:25

... alors voici un nouveau forum sur la dépendance affective.

J'aimerai qu'il soit un lieu où :
- On puisse poser nos questions pour savoir si on est dépendant ou pas (cf cet article également http://www.jerecuperemonex.com/la-depen ... ve/couple/ )
- les gens puissent témoigner de ce qu'ils vivent
- qu'on s'en sorte ENSEMBLE !

A vous de jouer :-)


Avatar du membre
Domino
Messages : 187
Enregistré le : 02 juin 2012, 13:48

Re: Ca fait un bout de temps qu'on me le demande...

Message par Domino » 20 sept. 2016, 22:34

Mais quelle superbe idée ! :D
Je m'en suis rendue compte il y a peu, (genre 3/4 semaines). Une copine (qui est aussi dépendante affective) m'a pose des questions psychologiques sur ma vie, et m'a fait faire un déclic, du genre '' si je fais des mauvaises rencontres c'est parce que je prends les mauvaises décisions, je prends le premier venu sans plus réfléchir que ça''. Rt ainsi je me suis dit qu'il fallait changer ça, et j'ai trouve mon problème : la dépendance affective. Bref tout ça pour dire que c'est cool d'avoir fait un sujet exprès pour !
Je viens de finir le livre ''oser etre soi, se liberer de la dépendance affective'' de Éva arkady, je conseille :)

Martin123
Messages : 19
Enregistré le : 08 août 2017, 17:05

Re: Ca fait un bout de temps qu'on me le demande...

Message par Martin123 » 08 août 2017, 21:05

Oh que j'aime le graph.
C'est exactement ce que j'ai vécu (de la part de mon ex qui l'était).

Il faut faire attention toutefois. Tout le monde est dépendant affectif. On veut des relations, non?
C'est surtout le degré qui varie. Il peut être si fort chez les gens que ça devient un problème sérieux et même très grave.
Quelques fois, c'est difficile à détecter et ça peut être subtile.
Ça remonte très souvent de carences venues de l'enfance.
Il y a des manifestations communes (voir graph), mais certaines sont vraiment inhérentes à l'individu. Je me suis fais compter des cas extrêmes (je me tues si tu me quittes), à je fais pleins de trucs avec d'autres pour ne pas me être seul avec moi-même, en passant par l'alcoolisme..

Répondre