Aide et conseils pour récupérer ton ex !

Comment se passe votre retour sur le marché des célibataires après une rude séparation ?
#1290169
Bonsoir à toutes et à tous,

En 2011 je m'étais inscrite ici suite à une rupture difficile ; dénouement : Détachement de mon côté...

En 2016 j'ai relaté ce que j'appellerai une passade... Une "relation" qui ne m'aura rien apporté.


Aujourd'hui que dire ?

J'ai rencontré quelqu'un chez des amis communs, il y'a de cela quelques mois (début d'année).
Nous nous étions vus à 2 reprises dans la même semaine.
Le feeling étant bien passé, échange de numéros puis contacts assez réguliers...
Le 1er RDV se déroule bien, after work en terrasse + resto et ballade...
Nous n'avons aucun mal à discuter de sujets divers et variés et sommes plutôt taquins ; l'impression que nous nous connaissons depuis un moment...

S'en suivent les échanges via SMS, nous échangeons chaque jour, sans que cela soit de manière intempestive, plutôt naturellement...

Second RDV qui se passe bien aussi, mis à part une petite remarque de sa part : 2 mariages d'échecs par le passé ; il ne souhaite aujourd'hui se projeter et préfère que l'on se voit sans que nous n'abordions un tel sujet. Pour le moment il n'a "pas la tête" à refaire sa vie dans l'immédiat mais pourquoi pas un jour...

3 ème RDV puis 4 etc...
Nous échangeons toujours au téléphone/SMS chaque jour...

Cet été nous sommes partis en vacances une petite semaine...

Sauf que : Nos échanges ces dernières semaines se sont faits moindres, (surtout de son côté) ; sa raison ? préoccupations (affaires de famille).

Jusqu'au soir où nous conversions au téléphone il me dit qu'il a quelque chose à me dire...
Qu'il ne souhaite en parler au téléphone...
Au final nous restons des heures au bout du fil et il m'annonce qu'il va se marier...

Choc de mon côté...

Je tente d'avoir des explications, il me dit tout de go que sa famille le pousse à se marier avec une fille depuis quelques temps...
Il l'a connaît depuis l'adolescence mais chacun a fait sa vie de son côté, elle est divorcée et à des enfants (ados) ; lui n'en a pas.
Je lui demande alors d'où sort-elle, il répond que c'est une longue histoire cauchemardesque et qu'en parler le rend "malade"...
J'apprends donc qu'ils s'étaient perdus de vue et se sont recroisés des années plus tard, mais elle serait restée en contact depuis tout ce temps et en bons termes avec des membres de sa famille avant de le revoir lors d'un baptême.

Il me "précise" qu'il tient à moi et qu'il est attaché, qu'il n'a pas de sentiments la concernant et que son physique lui déplaît...
Mais, afin de ne pas "se mettre à dos ?" sa famille, il penche pour accepter ce mariage même s'il est rempli de doutes, d'incertitudes et que son intuition lui dicte de prendre ses jambes à son cou...
Il n'a pas encore donné "sa réponse" et est dans l'incertitude.

Je me suis alors permise de lui dire que c'est simple : famille ou pas on est libre de choisir la personne avec laquelle on va partager sa vie point.

Je lui ai redemandé s'il a des sentiments pour cette personne, s'il est amoureux, auquel cas je pourrais comprendre un tel engagement (même s'il m'en coûte car je suis attachée à lui et tient à lui).
Il me rétorque que non il n'a pas de sentiments. Mais que c'est compliqué avec sa famille...

On se revoit pour un resto et j'en profite pour lui reparler de ce "sujet" :
Visiblement il va accepter...
Nous n'en avons pas d'avantage évoqué, il ne l'a pas souhaité en m'indiquant que rien n'est fait et persiste à dire qu'il ne l'aime pas... : :roll:
J'avoue ne pas "comprendre" le fait de s'engager dans une histoire sans sentiments...

De mon côté je n'ai pas "accepté" la nouvelle et l'ai très très mal prise, j'en ai pleuré en silence...

Je ne l'ai pas revu depuis cet été, les amis que nous avons en commun sont éberlués d'avoir appris la nouvelle ; ils voyaient notre histoire de manière positive et se demandent d'où sort-elle ???

Je ne l'ai pas contacté pendant 2 semaines, lui de même ; j'ai tout de même demandé s'il y'a une raison à son silence, sa réponse : l'un de ses parents est hospitalisé et serait condamné... (il est sous le choc et en aurait même oublié ma "connaissance")

Récemment j'ai appris qu'il cherche à acheter une maison...

Un "retour du vietnam" peu glorieux en somme...
#1290171
" De mon côté je n'ai pas "accepté" la nouvelle "

C'est plutôt compréhensible...

Quant aux explications que tu aurais envie ou besoin d'avoir - sachant que tu optes clairement pour un mensonge de sa part dès le début - ou du moins que ta confiance en lui à ce propos n'est pas totale, si je peux me permettre de te donner un conseil, c'est éviter de le contacter à nouveau... pense à toi, et uniquement à toi...
#1290173
Coucou,

Mensonge oui, il ne peut en être autrement... Me "soutenir" qu'il m'aurait évidemment "prévenue" dès le départ s'il avait su... C'est trop gros...

Il est tout de même concerné et au "coeur" de cette histoire alors me "vendre" des bribes "d'explications" et donner l'impression qu'il "apprend" la nouvelle en même temps que moi... Même dans un soap opéra les histoires ne sont pas aussi (....) ; je lui en veux de ne pas me l'avoir dit...

J'avais envie de lui dire le fond de ma pensée car pour ma part il s'est joué de moi mais à quoi bon... En quelque sorte j'avais envie de "vider" ce que j'ai sur le coeur...

Je vais le laisser dans son drame familial... (appris ce week-end)

Mon meilleur ami m'a dit que dans des moments difficiles et douloureux on n'oublie pas ses proches et les personnes que nous aimons ; ne serait-ce pour se confier.... "j'avais oublié ta connaissance" signifie que je n'aurais pas compté pour lui contrairement à ce qu'il avait prétendu...

Je n'avais pas besoin d'une telle histoire et m'en serait bien passée... Ce qui est fait est fait, on ne peut prévoir l'avenir...
#1290175
Ah mais Serenity, te vider le coeur oui, ça, ça te fera du bien ; donc écris ce que tu tiens à lui dire - même les pires méchanceté - mais ne lui envoie rien... sors juste les mots pour te libérer toi, de tout ça... un cahier, un doc texte, peu importe... tu verras, vraiment ça soulage de faire ça...

J'ai survolé un peu ton ancienne histoire... s'il y a quelque chose, peut-être, de positif à extirper de tout ça, c'est que tu as fait une rencontre... que tu as été prête à une histoire... avec un nouvel homme...
#1290176
Numéro 7 a écrit :
02 sept. 2018, 00:28
Ah mais Serenity, te vider le coeur oui, ça, ça te fera du bien ; donc écris ce que tu tiens à lui dire - même les pires méchanceté - mais ne lui envoie rien... sors juste les mots pour te libérer toi, de tout ça... un cahier, un doc texte, peu importe... tu verras, vraiment ça soulage de faire ça...
J'ai écrit ce que je ressentais par rapport à cela la semaine dernière sans lui envoyer, effectivement ça libère un peu ; c'est juste que j'aurais "souhaité" lui en faire part mais je pense que le silence est de mise d'autant plus par rapport à son "actualité" il a de quoi être préoccupé...

Ma "découverte" est récente et je suis aussi "colère" outre la déception...

Lorsque nous échangions encore il se décrivait comme la victime dans cette histoire et me "priait" de ne pas lui en tenir rigueur, qu'il n'y est pour rien, qu'on l'y oblige... :roll:

En clair il ne souhaite pas que je le considère pour ce qu'il est réellement (...)
Il est à plaindre :roll:

C'est aussi ce qu'il a "vendu" à nos amis communs qui n'en reviennent toujours pas...

Je n'ai pas pu avoir de réelle discussion avec lui à ce sujet, celle où je peux placer posément des mots, mais la manière où je l'ai apprise déjà (téléphone) est lâche ; et l'esquive lors d'une entrevue au resto peu de temps après où je "comptais" sur de plus amples "explications" me donnent la sensation d'inachevé...

Je te remercie d'échanger avec moi Numéro 7
#1290186
" Il est à plaindre :roll: "

Beh tiens... on nous en a rapporté, ici, des histoires de gros malheureux contraint de se marier contre leur grès... et de ce que je constate, c'est qu'il s'agit souvent de familles dans laquelle l'éducation religieuse est très présente...

Cette sensation d'inachevé est réellement pénible, douloureuse aussi, parfois, mais Serenity, accepte qu'il n'y aura pas d'explication... parce qu'il n'a été que fuite... par contre, pour toi, exprimer tes ressentis, oui... c'est important que ça sorte...
#1290451
Numéro 7 a écrit :
02 sept. 2018, 13:25
" Il est à plaindre :roll: "

Beh tiens... on nous en a rapporté, ici, des histoires de gros malheureux contraint de se marier contre leur grès... et de ce que je constate, c'est qu'il s'agit souvent de familles dans laquelle l'éducation religieuse est très présente...
Le mariage "forcé" existe bien qu'il soit contraire aux règles de la religion...
Et ici il est rapporté/vendu des "histoires" comme la sienne... :roll:

Bien sûr ces malheureux n'ont pas leur mot à dire car une arme pointe dans leur direction, leur vie est "menacée" s'ils ne tiennent pas leur "engagement" non consenti (sinon ce n'est pas drôle) et formulé par d'autres membres de leur famille...

De peur de subir le courroux des parents, d'être le scélérat ingrat ; de subir une malédiction, le déshonneur, d'être bafoués... Alors ils se "sacrifient" et marchent jusqu'à l'autel... :-Blue

Celui-ci m'avait fait part de "se sacrifier", de mettre sa vie, ses rêves de côté pour sa famille...

J'oubliais un détail : je suis son "dernier amour" il ne l'aime pas...

Quelle romance...

Numéro 7 a écrit :
02 sept. 2018, 13:25
Cette sensation d'inachevé est réellement pénible, douloureuse aussi, parfois, mais Serenity, accepte qu'il n'y aura pas d'explication... parce qu'il n'a été que fuite... par contre, pour toi, exprimer tes ressentis, oui... c'est important que ça sorte...
Mon meilleur ami m'a conseillé de tout de même lui dire ce que je ressens, ce qui en "découle" afin d'évacuer ce que j'ai sur le coeur...

Pour le moment je n'ai rien envie de lui dire, il sait ce qu'il "a fait" ; qu'il aura agit comme un moins que rien, un LÂCHE...
Et tu as trouvé un bon terme : FUITE... il n'aura en effet été que fuite, notamment une fuite d'histoires où on ne sait donner de la tête...

Il avait souvent des histoires "rocambolesques" à me raconter, pour un bon nombre d'entre elles j'ai eu des doutes... Surtout dans le fait de m'avoir indiqué à plusieurs reprises qu'il était "préoccupé" pour x raisons et qu'il n'avait pas la tête à sortir par exemple ; mais le soir même il pouvait m'appeler et me proposer de sortir car il avait besoin de changer d'air...

Pour mon meilleur ami, j'étais sa fenêtre... Sa bouffée d'oxygène avant son mariage...

Je suis toujours "colère" car il se sera joué de moi...

Se faire passer pour la victime qui n'a aucun choix, qui n'a pas son mot à dire ; qu'il est à plaindre... :|

Il ne "l'aime pas" mais cherche une maison pour s'y installer... :roll:

Je ne l'ai pas recontacté depuis qu'il m'a fait part de son drame familial, les 2 semaines sans contact était une sorte de "test" et sa phrase : "j'avais oublié ta connaissance"... :roll: est significative... dans son genre...

J'opte donc pour le moment pour l'ignorance, bien que d'après son "comportement" et le reste je pense que pour sa part, dès qu'il m'aura annoncé sa "triste histoire" ; son "destin" immuable il devait penser qu'il était libre et ne me "devait" rien ; qu'il se sera en quelque sorte "allégé"...

Pas le moins du monde de la bonne manière (je ne pouvais te le dire de "face" car je tiens à toi et ça m'est difficile, tu ne peux t'imaginer comme ça me "fend le coeur"...)

Il n'aura pas été respectueux...
#1290454
Bonsoir

je suis sincèrement désolée de l'évolution de cette histoire pour toi. C'est pas une histoire facile à gérer de ton coté

Mais rétrospectivement, en connaissant la "fin" (donc le mariage) cette phrase qu'il a dit : " ne souhaite aujourd'hui se projeter et préfère que l'on se voit sans que nous n'abordions un tel sujet", prononcé dès le début de la relation, montre qu'il est pas réglo. Parce que dès le début il t'annonce que votre histoire sera légère. Alors mariage ou pas, ça n'aurait pas mener à grande chose à part du blabla et de la poudre à perlinpinpin…

C'est pas facile à entendre je sais, mais en ce qui TE concerne toi, tu as les explications nécessaires pour pouvoir tourner la page petit à petit. Après je comprends que tu peux te sentir un peu prise au piège/pas respectée mais demander des explications dans ce cadre revient en fait à demander des aveux, et évidemment vu le personnage, malhonnête, je ne pense pas qu'il le fer.


Je pense qu'i l serait mieux pour toi de ne pas t'imposer à entendre sa triste histoire, histoire qui en gros sera les complaintes mélodramatiques d'un homme qui n'est pas fiable et respectueux.


Je te souhaite du courage pour remonter la pente :)
#1290455
Albane06 a écrit :
04 sept. 2018, 07:25
Pipeauti et pipeauta sont sur un bateau.
Elle est pas mal cella-là...
Albane06 a écrit :
04 sept. 2018, 07:25
Sérieusement...
Il sort du chapeau
1 la femme qu'il va épouser
2 le parent mourant
3 l'achat de l'appart!

Ça pue le mytho total
:roll: Il y' a effectivement du faux dans ses dires...
Albane06 a écrit :
04 sept. 2018, 07:25
Fuis! Voilà mon avis, fuis et ne te retourne pas
Il n'y a "rien à faire" de mon côté, du moins je n'ai rien à faire ; à part le laisser à son "destin" immuable...

Merci Albane06 pour tes remarques
#1290456
Serenity a écrit :
05 sept. 2018, 21:09
Numéro 7 a écrit :
02 sept. 2018, 13:25
" Il est à plaindre :roll: "

Beh tiens... on nous en a rapporté, ici, des histoires de gros malheureux contraint de se marier contre leur grès... et de ce que je constate, c'est qu'il s'agit souvent de familles dans laquelle l'éducation religieuse est très présente...
Le mariage "forcé" existe bien qu'il soit contraire aux règles de la religion...
Et ici il est rapporté/vendu des "histoires" comme la sienne... :roll:


On n'a pas dit que cela n'existait pas mais que cela était de l'enfumage...
Si il a envie de se penser victime et de vivre selon sa famille plutôt que selon son coeur c'est son choix... mais cela prouve qu'il n'est pas un adulte.

Bien sûr ces malheureux n'ont pas leur mot à dire car une arme pointe dans leur direction, leur vie est "menacée" s'ils ne tiennent pas leur "engagement" non consenti (sinon ce n'est pas drôle) et formulé par d'autres membres de leur famille...

Cojones ou no cojones... that is the question...

De peur de subir le courroux des parents, d'être le scélérat ingrat ; de subir une malédiction, le déshonneur, d'être bafoués... Alors ils se "sacrifient" et marchent jusqu'à l'autel... :-Blue

Et surtout... si on perdait les droits à l'héritage...

Celui-ci m'avait fait part de "se sacrifier", de mettre sa vie, ses rêves de côté pour sa famille...

C'est beau l'esprit de sacrifice bien au chaud dans sa tradition... pas de vague...

J'oubliais un détail : je suis son "dernier amour" il ne l'aime pas...

Ce qui ne l'empêchera ni de la sauter ni de lui faire des gosses...

Il avait souvent des histoires "rocambolesques" à me raconter, pour un bon nombre d'entre elles j'ai eu des doutes... Surtout dans le fait de m'avoir indiqué à plusieurs reprises qu'il était "préoccupé" pour x raisons et qu'il n'avait pas la tête à sortir par exemple ; mais le soir même il pouvait m'appeler et me proposer de sortir car il avait besoin de changer d'air...


Il est mytho je te dis
Elieza, Sebastien1979 ont aimé ça
#1290558
sandstorm a écrit :
05 sept. 2018, 21:31
Bonsoir

je suis sincèrement désolée de l'évolution de cette histoire pour toi. C'est pas une histoire facile à gérer de ton coté
Mais rétrospectivement, en connaissant la "fin" (donc le mariage) cette phrase qu'il a dit : " ne souhaite aujourd'hui se projeter et préfère que l'on se voit sans que nous n'abordions un tel sujet", prononcé dès le début de la relation, montre qu'il est pas réglo. Parce que dès le début il t'annonce que votre histoire sera légère. Alors mariage ou pas, ça n'aurait pas mener à grande chose à part du blabla et de la poudre à perlinpinpin…


Bonsoir sandstorm, du blabla en effet il y' en a eu pas mal... Il avait toujours des histoires rocambolesques, péripéties à me "raconter"... J'ai donc eu souvent des doutes quant à ses propos... Poudre de perlimpinpin, du vent... Bien qu'il m'ait laissée entendre des pourquoi pas mais il avait beaucoup de rebondissements dans ses "histoires"....
sandstorm a écrit :
05 sept. 2018, 21:31
C'est pas facile à entendre je sais, mais en ce qui TE concerne toi, tu as les explications nécessaires pour pouvoir tourner la page petit à petit. Après je comprends que tu peux te sentir un peu prise au piège/pas respectée mais demander des explications dans ce cadre revient en fait à demander des aveux, et évidemment vu le personnage, malhonnête, je ne pense pas qu'il le fer.


Explications/fait accompli puisqu'il me l'aura annoncé tout de go en pleurnichant et insistant sur le fait qu'il ne souhaite que je lui en tienne rigueur, qu'il ne voudrait pas me "perdre" blablabla....

Et oui je ne "digère" pas l'annonce (dans la manière) mais surtout qu'il aurait dû me le dire dès le départ car il était forcément au courant...
Malgré ses : ça fait des lustres que mes parents m'en parlent, mais c'était juste des paroles, leur souhait ; rien de concret... Mais là ils ont décidé que ça doit se faire... :roll:
Forcément en étant "au parfum" d'entrée de jeu il est clair que je n'aurais rien "entamé" mais là n'était pas son intérêt...
Se mettre en position de victime même auprès de nos amis communs...

Et des "aveux" non je n'y crois pas une seconde en effet, (c'est la victime) je devrais lui proposer mon épaule pour qu'il puisse s'épancher...

sandstorm a écrit :
05 sept. 2018, 21:31
Je pense qu'i l serait mieux pour toi de ne pas t'imposer à entendre sa triste histoire, histoire qui en gros sera les complaintes mélodramatiques d'un homme qui n'est pas fiable et respectueux.
Je te souhaite du courage pour remonter la pente :)
Irrespectueux, et comme il avait oublié "ma connaissance" (le bouquet... fané) il ne me contacte pas...
J'en fait de même je ne vais pas "épiloguer" avec lui sur ce qui n'a pas lieu d'être...
Je garde tout de même pour le moment cette envie de lui écrire ce que je pense ...

Merci pour ton échange
#1290565
Bonsoir

je te trouve extrêmement lucide sur la situation. Bravo!
Cette lucidité te permettra d'aller de l'avant plus vite, parce que le gros problème lors des ruptures c'est que souvent les gens se font des illusions. Ce n'est pas ton cas fort heureusement

Lui dire ce que tu en penses, pour TOI, pour te "vider" est une très bonne chose. Tu te sentiras plus légère. Mais attends quand même un peu avant de le faire tout en coupant les ponts avec lui pour le moment, afin d'être épargnée de ses pleurnichages.
N'oubllie pas de lui dire que ses histoires rocambolesques sont pas mal mais il manque des dragons, des fées, des sorcières et consort ;)

Bonne continuation ;)
#1290573
Serenity a écrit :
05 sept. 2018, 21:09

Le mariage "forcé" existe bien qu'il soit contraire aux règles de la religion...
Et ici il est rapporté/vendu des "histoires" comme la sienne... :roll:
Albane06 a écrit :
05 sept. 2018, 21:43
On n'a pas dit que cela n'existait pas mais que cela était de l'enfumage...
Si il a envie de se penser victime et de vivre selon sa famille plutôt que selon son coeur c'est son choix... mais cela prouve qu'il n'est pas un adulte.


Oui, parce que le coup du "suis forcé" existe au sein de certaines familles mais est contraire à la religion et même interdit, alors il faut trouver un c'est pas moi...
Et ceux et celles qui se sont imposés dans ce "cas de figure" s'en portent bien...

Albane06 a écrit :
05 sept. 2018, 21:43
Cojones ou no cojones... that is the question...


Effectivement...

Celui-ci m'avait fait part de "se sacrifier", de mettre sa vie, ses rêves de côté pour sa famille...
Albane06 a écrit :
05 sept. 2018, 21:43
C'est beau l'esprit de sacrifice bien au chaud dans sa tradition... pas de vague...


Le coup du "sacrifice"... :roll:

J'oubliais un détail : je suis son "dernier amour" il ne l'aime pas...
Albane06 a écrit :
05 sept. 2018, 21:43
Ce qui ne l'empêchera ni de la sauter ni de lui faire des gosses...


Il se "sacrifiera" encore une fois... bien que je sois son "dernier amour"... La romance, manquait plus que les violons...

Il avait souvent des histoires "rocambolesques" à me raconter, pour un bon nombre d'entre elles j'ai eu des doutes... Surtout dans le fait de m'avoir indiqué à plusieurs reprises qu'il était "préoccupé" pour x raisons et qu'il n'avait pas la tête à sortir par exemple ; mais le soir même il pouvait m'appeler et me proposer de sortir car il avait besoin de changer d'air...

Albane06 a écrit :
05 sept. 2018, 21:43
Il est mytho je te dis


Meuh non... Ah ah

Merci pour ton retour
#1290580
sandstorm a écrit :
06 sept. 2018, 21:43
Bonsoir

je te trouve extrêmement lucide sur la situation. Bravo!
Cette lucidité te permettra d'aller de l'avant plus vite, parce que le gros problème lors des ruptures c'est que souvent les gens se font des illusions. Ce n'est pas ton cas fort heureusement

Coucou, Il ne serait pas "sain" de "courir" ou "m'accrocher" à rien, j'ai été "attristée" mais vite colère car ses jérémiades, notamment sur "la fameuse" étaient déplacées... Les je ne l'aime pas, elle me déplait physiquement blablabla mais je vais tout de même à l'échafaud à l'entendre... Je ne me fais pas d'illusions, c'est un illusionniste...

sandstorm a écrit :
06 sept. 2018, 21:43
Lui dire ce que tu en penses, pour TOI, pour te "vider" est une très bonne chose. Tu te sentiras plus légère. Mais attends quand même un peu avant de le faire tout en coupant les ponts avec lui pour le moment, afin d'être épargnée de ses pleurnichages.
N'oubllie pas de lui dire que ses histoires rocambolesques sont pas mal mais il manque des dragons, des fées, des sorcières et consort ;)

Bonne continuation ;)

Oui, je n'ai pas besoin des ses complaintes...
Il manque un lit à baldaquin aussi, dans ce conte de faits...

Merci :bisou:
sandstorm ont aimé ça

Mikoto, ta psy n'est pas là pour poser des […]

Bonjour, Le problème est que tu "fais[…]

SR après 1 an et 10 mois

il faut du temps pour digerer tout ca et le compre[…]

Merci Carrie007. Ton retour sur la vision que tu […]