Aide et conseils pour récupérer ton ex !

C'est interdit ? Mais pourtant ...
par Moonrise
#1305434
Bonjour,

C’est la première fois que je poste. Je prends donc le temps expliquer en amont... avant le fameux moment sexe du retour.

Pour la jouer version « courte »,
Relation plus qu’intense, passionnelle, je dirai même mon premier amour finalement, car jamais ressenti ça auparavant. Idem de son côté. Tout dans la passion la fougue, memes intérêts, que du ++... et même ressenti de son côté.

Précision numéro 2 : j’ai bientôt 27 ans et lui va sur 22...
durant ces 6 mois, on va dire que je l’ai bousculé dans plein de choses, notamment en maturité et ce qui va avec. Mais cette différence ne se ressent pas.

Brisé d’une precedente relation, il a toujours plus ou moins eu du mal à être démonstratif, mais le montrait autrement. A ce moment là rien ne me suffisait et c’était un sujet qui revenait sur le tapis régulièrement... moi au contraire très (trop) démonstrative, ce que je n’avais jamais été au paravant...jusqu’à ce qu’il finisse par se fermer de plus en plus à mesure de mes « rappels » sur « comment j’aimerais que tu sois chéri ». Hop, manque de confiance accentué, il se sentait impuissant et a fini par se remettre lui même en cause sur « est ce que je suis capable de lui apporter ce qu’elle veut? » jusqu’à faire blocage complet en partant en vacances suite à une « dispute » de plus à ce sujet. J’etais Revenir à la charge jusqu’à ce blocage définitif. Plus possible de me regarder dans les yeux. Plus de surnom. Même pas frôler. Rien nada quedchi.
A notre retour on avait envisager la fameuse « pause », car il disait avoir besoin de se retrouver seul et faire le point. Qu’il ne savait plus si il voulait être en couple, car il a aussi en ce moment une période floue pro. Bref, bordel général dans la tête, passage par la crise existentielle... et je finis par faire partie des doutes. Il me dit que si il revient vers moi ça sera pour du définitif mais qu’il ne sait pas le temps que ça prendra. Ok, soit.

Période de 2semaines compliquées, ou au bout de deux jours d’échanges normaux, plus rien. Il dit que j’en lui manque mais qu’il ne veut plus parler, pas forcément qu’à moi. Plus d’une façon générale bref, il va mal.
Je prends mes distances après l’erreur des pavés « si tu m’aimes on peut recommencer » etc vous connaissez le truc... où il m’a redit « JE.VEUX.ETRE.SEUL », tout en ne refusant pas le dialogue bref : complètement paumé.
Il est revenu pour des conneries, mais ça s’arretait là.
Dimanche dernier après 15j, je propose une entrevue: « je sais pas ». Puis le soir « je pense pas ». Jusqu’à... « je pense qu’il faut faire une pause ». Ah? Je pensais que c’était déjà le cas.
Je demande qu’il accepte l’entrevue. Chose acceptée.
Après 30mn de distance, de je ne veux tjrs pas te regarder dans les yeux mais on parle, je demande ce que signifie une pause. Réponse floue, qui ne me convient pas cette fois-ci malgré ma patience. J’explique alors qu’il faut qu’on se dise que c’est totalement terminé, et qu’on arrivera jamais à reconstruire quelque chose sur de l’indecis.
Il s’effondre, je ne m’y attendais pas. Suite à quoi sa parole se libère, disant qu’il ne souhaite jamais que je sorte de sa vie, qu’il ne veut pas m’abandonner et qu’il sera toujours là, qu’il souhaite continuer de me voir, etc. Je suis d’accord là dessus, sur une accolade larmoyante.

Lendemain, miracle, il me recontacte comme si de rien. On parle de façon agréable sans aucune ambiguïté par contre, mais bonne humeur.
Je n’allais pas vers lui. Toujours lui en premier.
Lundi mardi nous parlons, puis plus rien.
Le jeudi... sms de sa part « aprem console ce we? » (oui nous partageons ce hobbie et ça nous lie énormément. Nous discutons, rions, tout ça avec un apéro et un petit jeu ps4 en même temps). J’accepte.

Vient samedi. Avant hier, soit pour rappel une semaine après la décision concrète.
Retrouvailles chaleureuses, contents tous les deux. Nous rions, parlons, bref, bonne humeur. Puis on se taquine dans les mots, il devient tactile, le regarde souvent. Ça m’a fait bizarre après presque 1 mois sans tout ça...
puis nous évoquons le fait de le refaire.
Avant ça, il me dit « écoute je préfère être clair en revanche, si il se passe ça, ça ne veut pas dire qu’on se remet ensemble.. tu sais je ne veux pas te faire de faux espoirs et que je remerde encore une fois derrière, je veux prendre mon temps et faire ce qu’on a envie de faire sans se prendre la tête » je suis ok là dessus à vrai dire je ne me posais pas de questions. Puis on s’embrasse et me lache « ça me fait les mêmes sensations qu’au début... »
En effet, moi aussi.
Puis viens le moment. Au moment où il m’allonge sur le lit, me lache « tu es belle », droit dans les yeux. Chose que je n’avais pas entendue depuis un mois au moins. Puis, 2mn après, toujours droit dans les yeux sincère et calme, « Je t’aime... » s’en suit dès « tu m’as manqué », etc. Tout lache en bombe comme après trop de retenue. Tout se passe à merveille forcément.
Puis ensuite, retour à la case « pote », on fait comme si de rien. On s’endort sur le canapé. Au réveil il devait aller en soirée mais a préféré rester, sans vouloir dormir avec moi en revanche. Il a préféré dormir sur le’ canapé.
Lendemain matin, je le sens un peu contrarié (???) et lui redis que je n’attends absolument rien de lui et que je veux moi aussi profiter sans me projeter pour le moment. Il reste avec moi jusqu’à ce que je décide dans l’aprem de rejoindre une amie. Durant ce temps là, on discute tout à fait normalement, mais je sens qu’il y a un retrait. Pas aussi marqué qu’au paravant mais comme une sorte de réflexion. Il continue de me taquiner gentiment (rien d’ambigue, de la gaminerie). Me dit même de me mettre derrière lui pour m’allonger et regarder un film alors que je comptais faire tête bêche. Mais aucun contact physique.

Pour se dire bonjour ou au revoir, il ne suppprte pas l’idée de faire la bise. C’est une accolade...

Je sais qu’il est encore totalement perdu. Je pense que ses sentiments sont réels et ses paroles sincères (il a toujours été honnête (un peu trop aïe) dans ses paroles. Si c’est dit, c’est que c’est pensé).
Il pete un peu les plombs en voulant être libre et faire ce qu’il veut. Mais à la fois il me veut.

Ma question aujourd’hui : auriez vous des conseils afin qu’il se dise que je ne suis pas acquise, ou qu’il prenne conscience de me vouloir définitivement ? Comment agir au prochain rdv?

A savoir que je ne souhaite pas le perdre de manière générale. Parfois j’ai envie de faire violence et dire « je ne veux plus qu’on se contacte ou se voir tant que tu n’as pas pris de réelle décision », mais là peur de le perdre me hante. A la fois j’apprecie le revoir, et me dit qu’a Force il peut réaliser vouloir plus que des entrevues.

Que faire pour l’attirer à moi définitivement, sans faire un pas en avant et un en arrière ?
Pensez-vous qu’il est possible à un retour de relation couple?
A savoir qu’il dit autour de lui que la rupture ne veut pas dire que c’est définitivement terminé.

Et enfin, pourquoi d’un coup il m’a tout lâché (je t’aime, tu es belle, tu me manques) en bombe? Trop plein d’emotions?

Mais ce qui est une certitude j'aimerai la revoi[…]

Mauvais scénario de série B

C'est pas sérieux, mais en attendant &ccedi[…]

Bonjour Kylian, Oui c'est ça. Plusieurs fo[…]

Sexfriend

Mike one, Merci de votre réponse. Oui, j'a[…]