La somatisation...

Garder la forme, gérer le stress et les moments difficiles, se sentir mieux...
Albane06
Messages : 1865
Enregistré le : 08 oct. 2016, 12:20

Re: La somatisation...

Message par Albane06 » 02 oct. 2017, 19:35

Un blanc sec?😂


Elieza78
Messages : 11759
Enregistré le : 09 nov. 2012, 17:02

Re: La somatisation...

Message par Elieza78 » 02 oct. 2017, 19:38

Ah ben oui hein! :)

patachou
Messages : 534
Enregistré le : 11 janv. 2016, 01:19

Re: La somatisation...

Message par patachou » 02 oct. 2017, 19:43

Non mais moi je te prescris une gueuze par jour et ça ira mieux ^^

Elieza78
Messages : 11759
Enregistré le : 09 nov. 2012, 17:02

Re: La somatisation...

Message par Elieza78 » 02 oct. 2017, 19:57

patachou a écrit :
02 oct. 2017, 19:43
Non mais moi je te prescris une gueuze par jour et ça ira mieux ^^
Mhhh pas fan de la gueuze, mais ceci dit, ici on a le choix en matière de bières, donc tu pourras me prescrire autre chose assez facilement! :mrgreen:

patachou
Messages : 534
Enregistré le : 11 janv. 2016, 01:19

Re: La somatisation...

Message par patachou » 02 oct. 2017, 20:47

Peu importe ton truc, sers-t-en un par jour ^^ !

Avatar du membre
Sebastien1979
Messages : 882
Enregistré le : 03 avr. 2017, 20:43

Re: La somatisation...

Message par Sebastien1979 » 02 oct. 2017, 20:50

Tiens je te conseil la cuvee des trolls 😀

etpourtant
Messages : 1071
Enregistré le : 10 mai 2016, 11:29

Re: La somatisation...

Message par etpourtant » 02 oct. 2017, 23:46

Bonjour Elieza78

Je somatise, et mon corps traduit physiquement toutes les merdasseries qui me passent dans la tête. Parce que n'étant pas quelqu'un de "calme", il ne faut pas que ça sorte, il ne faut pas exprimer les émotions que les merdasseries engendrent. Alors ça coince, et le corps réagit autrement, pour m'envoyer des signaux d'alarme. Et quand les signaux physiques arrivent, comme je suis déjà dans un état d'esprit plutôt survolté et aux abois intérieurement, alors j'en rajoute une méga couche avec un bon film d'épouvante, deux troi slectures bien glauques sur le net comme quoi quand j'ai un bouton qui pousse là, ça peut être le début d'une scrofulo nécrose multidantesque vobulatoire de stade 3... vite, je fonce sur toubissimo et je me lamente en lisant toutes les histoires des victimes de cette maladie putritionnelle spino locabiotique à effets rétrofusiques incantatoires, et la spirale infernale se lance, tournez petits vélos...
Alors je vais observer me centrer un moment sur mon corps qui respire tout seul, sentir mon ventre se gonfler et se dégonfler tranquille, sentir le trajet de l'air dans mes poumons, sentir l'oxygène qui va partout porter la vie dans mes cellules, et puis je vais ressentir ces émotions, ces sensations qui parcourent mon corps, une à une, tranquille, sans les juger, sans me juger, juste ne pensant à ce que je ressens. J'ai une douleur au coude gauche, je la sens, elle est là, elle a la forme d'un ovale, une texture dure et granuleuse, une couleur orange fluo. Je vais mettre tous mes sens pour explorer cette douleur, pour l'observer. Dès que j'ai une pensée qui me vient, doucement je retourne vers ma respiration, tranquille, j'ai tout mon temps et c'est normal que des pensées viennent.
Et petit à petit comme ça, je m'enfonce doucement dans la méditation, et je deviens observateur, je conscientise ces émotions, ces douleurs, ces états, je leur met des noms, je les apprivoise. Et petit à petit je n'en deviens plus acteur mais spectateur. Et mon inconscient les lâche doucement.

La méditation de pleine conscience, c'est bon pour tout ça, parce que ça apprend à notre cerveau à lâcher l'effet de nos pensées, même les plus subtiles.
Quelques minutes par ci par là, quand je sens que mon cerveau se met à mouliner, quand je commence à ressentir des émotions et des douleurs, je me centre sur ma respiration, tout va bien, et je passe un bon moment à prendre soin de moi, à laisser tourner les p'tits vélos là où ils sont. Ils ont le droit de tourner, d'être là, mais j'ai aussi le droit de les regarder tourner, plutôt que de pédaler pour entretenir le mouvement.

Qu'en penses-tu ?

Avatar du membre
Mme Chabert
Messages : 311
Enregistré le : 07 août 2016, 12:35

Re: La somatisation...

Message par Mme Chabert » 03 oct. 2017, 00:06

Sport de mon côté et des séances de Falun Gong (ça marche du tonnerre de Zeus) !
C'est ce qui m'a permis de mon côté d'évacuer l'angoisse et le stress lié à mes angoisses.

Elieza78
Messages : 11759
Enregistré le : 09 nov. 2012, 17:02

Re: La somatisation...

Message par Elieza78 » 03 oct. 2017, 00:38

etpourtant a écrit :
02 oct. 2017, 23:46
Bonjour Elieza78

Je somatise, et mon corps traduit physiquement toutes les merdasseries qui me passent dans la tête. Parce que n'étant pas quelqu'un de "calme", il ne faut pas que ça sorte, il ne faut pas exprimer les émotions que les merdasseries engendrent. Alors ça coince, et le corps réagit autrement, pour m'envoyer des signaux d'alarme. Et quand les signaux physiques arrivent, comme je suis déjà dans un état d'esprit plutôt survolté et aux abois intérieurement, alors j'en rajoute une méga couche avec un bon film d'épouvante, deux troi slectures bien glauques sur le net comme quoi quand j'ai un bouton qui pousse là, ça peut être le début d'une scrofulo nécrose multidantesque vobulatoire de stade 3... vite, je fonce sur toubissimo et je me lamente en lisant toutes les histoires des victimes de cette maladie putritionnelle spino locabiotique à effets rétrofusiques incantatoires, et la spirale infernale se lance, tournez petits vélos...
Alors je vais observer me centrer un moment sur mon corps qui respire tout seul, sentir mon ventre se gonfler et se dégonfler tranquille, sentir le trajet de l'air dans mes poumons, sentir l'oxygène qui va partout porter la vie dans mes cellules, et puis je vais ressentir ces émotions, ces sensations qui parcourent mon corps, une à une, tranquille, sans les juger, sans me juger, juste ne pensant à ce que je ressens. J'ai une douleur au coude gauche, je la sens, elle est là, elle a la forme d'un ovale, une texture dure et granuleuse, une couleur orange fluo. Je vais mettre tous mes sens pour explorer cette douleur, pour l'observer. Dès que j'ai une pensée qui me vient, doucement je retourne vers ma respiration, tranquille, j'ai tout mon temps et c'est normal que des pensées viennent.
Et petit à petit comme ça, je m'enfonce doucement dans la méditation, et je deviens observateur, je conscientise ces émotions, ces douleurs, ces états, je leur met des noms, je les apprivoise. Et petit à petit je n'en deviens plus acteur mais spectateur. Et mon inconscient les lâche doucement.

La méditation de pleine conscience, c'est bon pour tout ça, parce que ça apprend à notre cerveau à lâcher l'effet de nos pensées, même les plus subtiles.
Quelques minutes par ci par là, quand je sens que mon cerveau se met à mouliner, quand je commence à ressentir des émotions et des douleurs, je me centre sur ma respiration, tout va bien, et je passe un bon moment à prendre soin de moi, à laisser tourner les p'tits vélos là où ils sont. Ils ont le droit de tourner, d'être là, mais j'ai aussi le droit de les regarder tourner, plutôt que de pédaler pour entretenir le mouvement.

Qu'en penses-tu ?
C'est tout a fait ça...tu aurais des liens sur la médiation de pleine conscience?

Elieza78
Messages : 11759
Enregistré le : 09 nov. 2012, 17:02

Re: La somatisation...

Message par Elieza78 » 03 oct. 2017, 00:38

Mme Chabert a écrit :
03 oct. 2017, 00:06
Sport de mon côté et des séances de Falun Gong (ça marche du tonnerre de Zeus) !
C'est ce qui m'a permis de mon côté d'évacuer l'angoisse et le stress lié à mes angoisses.
Je ne connais pas le Falun Gong, je vais me renseigner!

Alx00
Messages : 329
Enregistré le : 13 oct. 2016, 17:19

Re: La somatisation...

Message par Alx00 » 03 oct. 2017, 08:18

Bonjour Elieza, bonjour à tous!


Sujet super intéressant et qui peut permettre dans apprendre beaucoup sur nous même !


Pour ma part à chaque événements que se soir soirée chez des amis, sorti au resto, en discothèque etc.. on va dire que 2 heures avant de partir de chez moi, je suis pris de haut le cœur ultra puissant qui me donne la gerbe à coup sur, du coup mal de bide et tout ce qui va avec..


Du coup les soirées étaient gâchés pour moi car ce mal de ventre et ces hauts le cœur m'empêchés de profiter de ces soirées et bizarrement quand je savait que j'allait partir pour rentrer à la maison je commencé à aller mieux et une fois sur le chemin du retour tout revenait à la normal..


Je ne comprenais pas pourquoi, puis à force de réflexion j'ai compris que tout cela était lié à l'alcool ..
Car lors de ces événements quasi systématiquement je buvais un coup de trop et le lendemain j'étais toujours malade ..


Alors mon corps me faisait passé le message qu'il flippait d'aller à ces soirées car il savait que le lendemain j'allait être malade et qu'il allait morflé car enfaite il ne supporte pas l'alcool.
Depuis que je ne boit pratiquement plus tout est rentré dans l'ordre et je peut profiter des évènements à 100 %!!

J'avais le même problème quand je joué au foot..


Sur la route pour aller au match ces symptômes arrivés et difficile de courir dans ces conditions là..
Du coup je faisait des prestations plus que mauvaise car j'était plus concentré a ne pas vomir qu'a jouer au foot..


Arrivé le fin du match ou lorsque j'était remplacé les symptômes s'estompés..


A l'époque je privilégié le foot à mon fils que je voyait 1 week-end sur 2 et que je ramené le dimanche à midi pour pouvoir jouer le dimanche après midi avec les copains.
Puis j'ai arrêté le foot car mon ex pour qui je suis venu sur le forum ma fait prendre conscience que j'était un papa avant d'être un joueur de foot ..


Du coup j'ai commencé à lié une vraie relation avec mon fils..


Bon mon ex ma quitté et du coup encore plus de partages et une relation père, fils renforcé par cette épreuve qui nous a affecté tout les 2 et nous à encore plus rapproché pour le coup!


Puis j'ai décidé de reprendre le foot cette saison 1 week-end sur 2 quand je n'ai pas mon fils et j'ai fait mon premier match Dimanche dernier et tout c'est bien passé aucun symptômes à l'horizon!


Quand je me suis séparé de mon ex à chaque fois que je la voyais pour régler les détails de la séparation il y a l'apparition de ces symptômes ..


Du coup je pense que pour moi ces symptômes la sont la résultante que je prend la mauvaise direction dans ma vie et que je dois me poser et réfléchir a ce que je souhaite vraiment et prendre une nouvelle direction!!

Pour la médiation en pleine conscience pour ma part je pratique celle-ci :

Avec de vrai résultats me concernant !


Et après je ne sais pas si tu connais il y un livre qui peut de donner de bonnes bases de réflexion :



Bonne journée à vous tous les copains !

chatouille
Messages : 563
Enregistré le : 07 juil. 2014, 21:31

Re: La somatisation...

Message par chatouille » 03 oct. 2017, 23:45

Merci les chous.@chatouille: oui, mon corps me lâche...Bon, l'angoisse je connaissais, la connasse, celle qui te prend les tripes, qui te mène a l'attaque de panique...ca je gère...l'autre, insidieuse, qui est là en permanence, je savais, avant...la, ca tourne autour de la non-activité, de l'ennui, si on peut dire ça..je ne sais pas trop
je peux te donner quelques noms de plantes en message privé et qui fonctionnent assez bien sur le stresse,l'angoisse et l'insomnie....j'viens de commencer et c'est pas trop mal,ça aide!

patachou
Messages : 534
Enregistré le : 11 janv. 2016, 01:19

Re: La somatisation...

Message par patachou » 04 oct. 2017, 00:31

chatouille a écrit :
03 oct. 2017, 23:45
je peux te donner quelques noms de plantes en message privé et qui fonctionnent assez bien sur le stresse,l'angoisse et l'insomnie....j'viens de commencer et c'est pas trop mal,ça aide!
Le cannabis ?! Voyons chatouille, tu n'es pas sérieux ?!

Attention les gens, ya des plantes qui défoncent bien plus que le cannabis, et sont bien plus risquées que les symptômes somatisés. Renseignez-vous bien, tout ce qui vient de la nature n'est pas forcément mignonnet.

chatouille
Messages : 563
Enregistré le : 07 juil. 2014, 21:31

Re: La somatisation...

Message par chatouille » 04 oct. 2017, 01:18

Nan pas du cannabis :) ...ça l'aiderait a dormir,ça c'est sur,mais ça fait un mauvais melange avec l'angoisse!
Oui faut faire gaffe avec les plantes mais y en a certaines qui font vraiment du bien et qui file de bon coup de main ! Les soins par les plantes est quand meme tres tres reconnu pour ses vertu et depuis longtemps (et souvent moins nocif que certains medoc...pour exemple les anti depresseur ou anxiolitique)...les plantes soignaient les gens bien avant les medicaments...j'prefere m'apaiser l'esprit en prenant un thé avec telle ou telle plante plutot qu'une poignée d'anti depresseur ;) .... J'etais assez d'accord avec toi avant mais depuis que je m'y interesse,j'ai vu des trucs assez surprenant...

Elieza78
Messages : 11759
Enregistré le : 09 nov. 2012, 17:02

Re: La somatisation...

Message par Elieza78 » 04 oct. 2017, 09:02

chatouille a écrit :
04 oct. 2017, 01:18
Nan pas du cannabis :) ...ça l'aiderait a dormir,ça c'est sur,mais ça fait un mauvais melange avec l'angoisse!
Oui faut faire gaffe avec les plantes mais y en a certaines qui font vraiment du bien et qui file de bon coup de main ! Les soins par les plantes est quand meme tres tres reconnu pour ses vertu et depuis longtemps (et souvent moins nocif que certains medoc...pour exemple les anti depresseur ou anxiolitique)...les plantes soignaient les gens bien avant les medicaments...j'prefere m'apaiser l'esprit en prenant un thé avec telle ou telle plante plutot qu'une poignée d'anti depresseur ;) .... J'etais assez d'accord avec toi avant mais depuis que je m'y interesse,j'ai vu des trucs assez surprenant...
Ah non mais le cannabis je fais une attaque de panique direct...

Je veux bien en MP Chatouille!

chatouille
Messages : 563
Enregistré le : 07 juil. 2014, 21:31

Re: La somatisation...

Message par chatouille » 04 oct. 2017, 23:59

;)

Répondre