Aide et conseils pour récupérer ton ex !

Psychologie, séduction, couple et sexualité...
#1287177
Bonjour à toutes et à tous,

comme le titre l'indique, je souhaite recontacter une ex petite amie trois ans après son départ. Je pèse le pour et le contre, peut-être ai-je besoin de ce contact pour avancer et tirer un trait véritablement définitif sur notre histoire. Si je lui écris, je compte envoyer un mail sobre, très court, lui demandant des nouvelles. Est-ce la meilleure solution?

Comment vous y prendriez-vous sur la forme pour adopter un ton léger?

Si vous avez des conseils, je suis preneur ;)

bonne fin de soirée,

PandaDesCimes :)
#1287201
Bonjour


Tu demandes la forme du message à envoyer à ton ex d'il y a trois ans. Le message de Pierrot Lunaire est bien je trouve.

Par contre tu ne nous dit pas pourquoi tu veux reprendre contact avec ton ex après 3 ans. Est ce que la rupture s'est mal passé? Si c'est le cas, alors ta reprise de contact n'a pas uniquement pour but d'avoir des nouvelles de sa part. Et puis il serait bon pour toi de t'interroger sur tes réelles motivations derrière cette reprise de contact. Parce que 3 ans se sont écoulés et ça peut être plusieurs choses à la fois de ton coté comme par exemple une rupture mal digérée, une mélancolie, un souci de savoir comment une personne qu'on a aimé se porte après 3 ans, et bien d'autres raisons.
#1287202
PandaDesCimes a écrit :
19 juil. 2018, 22:24
peut-être ai-je besoin de ce contact pour avancer et tirer un trait véritablement définitif sur notre histoire.
Bonjour à toi,

Je relève juste ce passage, est-ce que cela sous-entend que tu n'es pas passé à autre chose entre temps ? Que tu as toujours des sentiments à son égard ?

Personnellement, si tel est le cas, je te déconseille de contacter car tu te replongeras dans cette histoire. Cependant, si tu es passé à autre chose et que tu n'éprouves que de l'amitié à son égard. Tu peux toujours essayer de reprendre des nouvelles afin de savoir ce qu'elle est devenue.

Une excellente journée,
#1287204
Bonjour,

Je rejoins les autres, surtout sur le fond...
Pour quelle raison réelle souhaites tu la recontacter?
Personnellement je pense que ce serait une erreur car il semblerait que malgré le temps passé, tu n'ais pas fait le deuil de cette relation.
Pourquoi? il n'y a que toi qui puisse répondre à cette question, à condition que tu te la pose correctement.

Si, par le plus grand des hasards, tu avais fait le deuil et ne souhaiterai n'avoir qu'un contact amical (ce qui est faux, on est d'accord hein?) pour quelle raison voudrais-tu cela?
Avez vous gardé des contacts pendant cette période ? il semblerait que non, d'après tes dires.
Est ce que tu la stalke un peu sur les réseaux ou par le biais de tierces personnes?
Qu'attends tu vraiment de cette "reprise de contact"?

Ne penses tu pas que si elle avait eu envie, à un moment, de te recontacter, elle l'aurait déjà fait?

Regarde les choses sous un autre angle et tires en les conclusions.

Perso, je pense que cela te fera plus de mal que de bien ...et je ne développerai pas le côté "lourdaud" d'un re-contact comme ça (c'est un avis perso) il faut que les circonstances le permette, per exemple si tu l'avais croisée et papoté un peu avec elle avant.
Là ça tombe comme un cheveu dans la soupe, non ?
PandaDesCimes a écrit :
19 juil. 2018, 22:24
comme le titre l'indique, je souhaite recontacter une ex petite amie trois ans après son départ. Je pèse le pour et le contre, peut-être ai-je besoin de ce contact pour avancer et tirer un trait véritablement définitif sur notre histoire. Si je lui écris, je compte envoyer un mail sobre, très court, lui demandant des nouvelles. Est-ce la meilleure solution?

Comment vous y prendriez-vous sur la forme pour adopter un ton léger?

Si vous avez des conseils, je suis preneur ;)

bonne fin de soirée,

PandaDesCimes :)
#1287257
Merci tout le monde , la réactivité légendaire du forum ne se dément pas! Et surtout, je crois que vous êtres dans le vrai, comme souvent ici!
Pour tout dire, j'ai écrit à différentes époques sous un autre pseudo que je croyais être "Invite", mais ça commence à dater, et je n'arrive pas à me reconnecter avec ce pseudo.

Je ne peux pas redire ici tout ce que j'avais écrit sous l'autre pseudo, on n'en sortirait pas, mais je vais vous dire ce qui me semble important en essayant de répondre à vos questions.

Numéro 7

Les raisons pour lesquelles elle pourrait garder un mauvais souvenir tiennent en partie au fiasco de notre cohabitation (cela n'aura duré que six semaines) alors que j'étais en Paces (reconversion en kiné, concours réussi finalement l'année suivante). Ni elle ni moi (dans une moindre mesure, ayant des médecins dans ma famille) n'avaient anticipé ce que serait le quotidien d'un candidat aux filières de santé en Paces, à 30 ans. Notre histoire avait débuté dans les mois précédant cette année très sélective et je disposais d'énormément de temps libre, puisqu'en pleine reconversion : en septembre le choc a été brutal.
J’en viens au fait : je suis toujours étudiant, c’est une réalité qui n’a pas varié, les études de kiné se faisant sur 5 ans : j’entre en 4ème année en septembre. Ce qui a changé en revanche, c’est que j’ai déménagé dans une ville proche (à ¾ d’h par voie rapide) avec un nouveau chez moi que j’aime beaucoup. Après la rupture au printemps 2015, je lui ai envoyé une lettre, puis une deuxième en août, prenant malheureusement la forme d’une déclaration. Nous nous étions revus en juin deux fois à sa demande, ce qui pourtant n’avait fait que nous séparer.
Ma lettre d’août avait reçu une réponse de trois pages qui détaillait ses attentes quant à mon évolution, j’en ai relu certains passages ce soir que je vous livre : « […] Tu m’as fait découvrir et vivre un bonheur inédit, Panda, mais tu m’as laissée seule aux portes de son prolongement, avec des affirmations que tu n’as pas actées. Je t’ai aimé comme aucun autre, et j’ai une profonde gratitude pour ce que nous avons vécu. J’ai savouré tes qualités, j’ai eu de l’indulgence pour tes défauts, ca ne m’était jamais arrivé ainsi et ta personnalité n’a rien à voir avec la séparation. Il est long et douloureux de se détacher, mais tu vois, je suis bien plus heureuse sans faux espoirs, et je ne regrette pas de ne pas t’avoir attendu, de ne pas avoir attendu que tu te mettes en marche pour prendre une place que tu ne sembles pas te représenter, ou peut-être qui ne te correspond pas tout simplement, alors qu’elle est essentielle à ce que je désire vivre dans une relation de couple. Si un jour tu te réalises en tant qu’homme, comme de mon coté j’ai œuvré et œuvre pour être la femme que j’ai envie d’être, alors nous pourrons peut-être, entre adultes épanouis chacun dans leur vie, reparler de perspectives communes. Si le désir est toujours là de part et d’autre, si d’ici là, le bonheur ne nous a pas menés vers d’autres horizons […] »
Après avoir pris acte de ce courrier, j’avais décidé de faire silence de façon définitive… Avant que deux semaines après, elle ne m’envoie un texto demandant si je « pouvais faire quelque chose pour nous concernant les points précis qu’elle avait soulignés dans sa lettre »… Après un échange de textos qui devenait pesant, nous avons eu notre toute dernière véritable conversation, cette fois par téléphone, fin septembre 2015. Depuis, aucune nouvelle, si ce n’est le fait de savoir qu’elle s’était brouillée définitivement avec une copine en commun.

Pierrot Lunaire, pour ta première question, tu as matière à réponse j’imagine ci-dessus. Pour le fait d’être prêt à entendre une réponse « négative », je dois bien avouer que ça risque de faire mal, et c’est pour ça que je freine des quatre fers. Fin 2016, je m’étais mis en tête de tenter une reprise de contact, et ne l’avais pas fait car la copine en commun avait sous entendu que mon ex ne désirait pas de nouvelles. Mais à long terme, ne pas la contacter c’est prendre le risque de regretter et sentir son ombre dans un coin de mon cerveau, pas très sain pour de futures relations…

Sandstorm, comme tu peux le voir, je reste sur des paroles écrites et prononcées par mon ex devant moi et par courrier plusieurs mois après la rupture. Pourtant, il faut être rationnel, 3 ans de silence parlent d’eux-mêmes !

JoFrench, le risque de replonger est réel, et la balance avantages/inconvénients mérite d’être sérieusement envisagée. Je crois que j’ai besoin de me protéger, et je préférerais apprendre de l’extérieur qu’elle a refait sa vie pour m’épargner une reprise de contact potentiellement blessante.

Kakahuet : bien sûr, le deuil n’a jamais été totalement fait, s’accrochant aux mots évoqués plus haut. Elle est absente de tout réseau social, et protège pas mal sa vie privée.

Bref, si j’écris, je ne veux pas me mettre en situation de souffrir, et rester de ce fait le plus sobre et concis possible, sans pour autant donner l’impression que j’écris quelque chose d’impersonnel. Compliqué…
Merci à celles et ceux qui m’ont lu 

PS: je n'écris jamais plus un truc si long, heureusement que je suis en vacances :)

PandaDesCimes
#1287264
Bien, tu n'as pas été maltraitant, c'est le principal et une porte était plus ou moins laissée ouverte... tente de faire ce que tu évoques dans ta réponse à Jo French - savoir ce qu'elle devient par d'autres - et si éventuellement elle était libre, et que tu trouves le " courage " de lui écrire - pour t'éviter de garder son ombre dans un coin de ton cerveau et préparer au mieux ta vie amoureuse future, je préconise la vérité, la sincérité... rappelle lui les mots de sa lettre qui invite à reprendre contact et dis lui ce qu'il en est de tes " sentiments "...
Kylian, Kael ont aimé ça
#1287271
Alors de mon coté j'arrive pas à comprendre si tu veux tenter une reconquête (et dans ce cas là les conseils de Numéro 7 sont tout à fait adaptés à la situation) ou bien si tu veux parler avec elle pour clarifier certaines choses. L'idée de clarifier certaines choses c'est parce que tu dis dans ton message : "deux semaines après, elle ne m’envoie un texto demandant si je « pouvais faire quelque chose pour nous concernant les points précis qu’elle avait soulignés dans sa lettre »… Après un échange de textos qui devenait pesant, nous avons eu notre toute dernière véritable conversation, cette fois par téléphone, fin septembre 2015". Je ne sais pas si cet échange a été vraiment fructueux compte tenu du fait qu'après 3 ans tu te trouves toujours à peu près au même point. Alors je sais pas si ce que tu recherches vraiment c'est 1)la reconquérir tout court 2)clarifier certaines choses 3)clarifier certaines choses parce que tu penses que cela va permettre de reprendre la relation (en gros vous vous êtes quittés sur des malentendus).
Si ce que tu veux c'est le 2 ou le 3, alors je pense que c'est très clairement voué à l'échec parce que si elle pensait qu'il y avait encore des choses à régler je pense qu'elle aurait fait l'effort de te recontacter.

Peut être que j'ai rien compris à ton message mais il faut dire qu'il contient beaucoup de choses.
PandaDesCimes ont aimé ça
#1287643
Malheureusement mon sentiment c'est que c'est bien trop tard pour la reconquête. Elle aurait dû avoir lieu à mon avis après la lettre. La je crois qu"elle à tournée la page vu quelle ne t'as pas donné de nouvelle depuis.
PandaDesCimes ont aimé ça
#1287662
Bonjour Panda,

Je rebondis sur la réponse de Sandstorm :
- Quels points voulaient-elle éclaircir ?
- Qu'avez-vous discuté de pesant ?
- Dans quelle mesure sa lettre ne t'a pas / ne vous a pas fait réagir à l'époque ?
J'essaye juste de bien comprendre votre rupture.

Pour ce qui est du reste, la vraie question est :
- Veux-tu la reconquérir ?
- Qu'attends-tu de votre potentiel échange ?
Je suis surprise qu'au bout de 3 ans, tu aies besoin d'une discussion de "clôture".

Après, je ne suis pas aussi fermé que d'autres et je reste une vraie romantique. Elle est partie en laissant une porte ouverte, en disant que vous pourriez éventuellement vous revoir un jour et envisager de nouvelles perspectives si vous en avez l'envie tous les deux, et si vous avez évolué dans le bon sens pour construire. Si tu es prêt à accepter qu'elle peut avoir complètement changé de vie, rien ne t'empêche d'aller à la pêche aux infos et voir comment le poisson mord. Encore faut-il que tu y sois prêt et que tu saches pourquoi tu le fais...
Kael, PandaDesCimes ont aimé ça
#1287763
Ouf, je suis enfin un peu seul pour vous écrire (trop de monde dans les parages ces derniers jours pour être tranquille). Merci pour vos réponses :)

@Numéro 7

Oui, le seul problème est que je n'ai aucun moyen de me renseigner à part par sa propre famille ou ses amis, que je n'ai pas vus ni entendus depuis 3 ans aussi (ils sont à des centaines de km d'ici) et là bonjour le caractère intrusif de la chose :) . Reste le choix de la chute libre, en laissant le parachute à la maison, il me faudra dépasser mon aversion naturelle au risque!

@Sandstorm

Je pense que je ne dois pas toujours être clair dans la formulation de mes idées. La séparation commence à dater sérieusement, et j'ai nécessairement oublié certains détails de nos derniers échanges. En fait, nous ne nous sommes pas quittés sur des malentendus mais parce qu'elle ne supportait plus, et je le comprends à vrai dire, que ses attentes ne soient pas satisfaites : pour réussir ma reconversion en 1ère de médecine, il m'avait fallu pour des raisons financières retourner vivre chez mes parents, et ce manque d'indépendance financière et "territoriale", conjugué au manque de temps, a expliqué en grande partie sa décision. Elle se réjouissait de mon projet de reconversion, tout en souffrant du terrible manque de temps qu'implique un concours de première année de médecine réussi.

Je ne souhaite donc pas la recontacter pour connaître ce qui à l'époque a profondément motivé sa décision, je pense l'avoir bien compris: une histoire à laquelle on a coupé les ailes après quelques mois quand je suis entré en paces, une proximité de fait trop prononcée avec mes parents, et même un statut étudiant -qui lui n'a pas vraiment évolué, si ce n'est que je suis kinésithérapeute dans deux ans et que je vis depuis deux ans dans un appartement que j'apprécie beaucoup. Les points soulignés dans sa lettre concernaient le fait d'emménager dans un chez moi, de reprendre un fonctionnement plus responsable (pour réussir mon concours, je travaillais en permanence, négligeant tout le reste). Les exigences de la paces m'avaient obligé à ne la voir que le samedi, et parfois une heure le soir dans la semaine, alors que nous étions très amoureux; nous en souffrions beaucoup. La conversation de septembre 2015 au téléphone n'avait fait que réaffirmer l'incompatibilité entre ses attentes déçues et ce que je pouvais lui proposer, sachant que je rentrais en 2ème paces et que c'était alors ma dernière chance de réussir le fameux concours. Mes conditions de vie n'allaient pas s'adoucir avant l'été 2016. Pour tout dire, j'attendais un signe de sa part au printemps 2016, pensant qu'elle essaierait peut-être de savoir si j'avais réussi. Et puis, j'avais justifié son silence par le prétexte qu'elle devait se sentir un peu honteuse de me demander ça alors même qu'elle m'avait quitté entre les deux paces. Puis à l’automne 2016, j’ai failli la recontacter, mais apprenant alors indirectement par une connaissance en commun qu’elle n’aurait pas souhaité avoir de mes nouvelles (pas plus que je ne souhaitais en avoir d’elle si c’était pour entendre quelque chose de déplaisant), j’avais préféré garder le silence. Après avoir caché cette envie de la recontacter sous le tapis, j’ai rencontré quelqu’un début 2017 avec qui j’ai entretenu une relation sincère, parfois belle, mais qui n’avait pas l’intensité et la complicité de la relation passée. Cette relation aura duré jusqu’en août 2017, puis s’est interrompu du jour au lendemain. Bien que triste, j’ai vécu la rupture complètement différemment, à certains égards presque comme un soulagement. Depuis, j’erre un peu entre un grand nombre de conversations sur des applications, quelques rendez-vous, dont deux qui depuis l’automne auraient pu déboucher sur un début d’histoire. Mais la flamme n’est pas là, l’ombre de mon passé oui.
Je m’égare et te réponds : je souhaite idéalement la reconquérir en prenant mon temps, et c’est pour cela que je veux envoyer un message simple et léger car chez moi comme certainement chez elle, certaines données de l’équation ont évolué depuis trois ans. Après, c’est l’inconnu le plus total, et l’envie de s’écrire, de se parler, puis peut-être de se voir devront être interrogées pas à pas si l’opportunité se présentait. Si j’apprends qu’elle ne souhaite avoir aucune nouvelle, ou qu’elle vit qqch de son côté, évidemment, ce sera clair et net.

@ Stéphanie Vague

Comme je l’ai écrit à Sandstorm, je n’ai pas besoin d’une discussion de clôture  il suffirait d’ailleurs simplement que j’apprenne qu’elle n’est pas libre pour que je reparte dans un silence radio définitif.
Quant à la teneur de nos échanges, je ne sais pas ce que cela peut donner. Jusque là, je me tenais au principe qui veut que ce soit plutôt à la personne qui a quitté qu’incombe l’initiative de revenir si elle le désire un jour. En vertu de quoi je ne sais pas trop à quoi m’attendre sur le fond, ni très bien de mon côté comment faire ce pas vers elle (forme et fond)


A tout le monde : je pensais envoyer ce message avant de partir en vacances d’ici une semaine, mais peut-être devrais je attendre la mi-août et éviter de me gâcher mes vacances avec ça 
#1287765
PS: Numéro 7, tu ferais explicitement référence à sa dernière lettre toi? Cela ne risque pas d'être perçu comme très lourd trois ans après? Enfin, je suis un peu perdu, peut-être que cela peut toucher par la sincérité de la chose...
#1287768
"je souhaite idéalement la reconquérir en prenant mon temps, et c’est pour cela que je veux envoyer un message simple et léger car chez moi comme certainement chez elle, certaines données de l’équation ont évolué depuis trois ans. Après, c’est l’inconnu le plus total, et l’envie de s’écrire, de se parler, puis peut-être de se voir devront être interrogées pas à pas si l’opportunité se présentait. Si j’apprends qu’elle ne souhaite avoir aucune nouvelle, ou qu’elle vit qqch de son côté, évidemment, ce sera clair et net. "


compte tenu de la situation que tu as mieux expliqué, je pense qu'au bout de 3 ans, faudra effectivement tenté de reprendre contact.


Par contre fait bien attention de ne pas mal réagir si ton ex ne répond pas, te dis qu'elle ne souhaite pas de contact, répondu poliment mais sans plus etc...


Courage à toi
#1287781
Je ne sais pas ce qu'en pense les autres mais personnellement, revenir à la charge 3 ans après avec un message un peu bidon style léger me décevrait et me mettrait mal à l'aise.

Moi, et cela n'engage que moi, je préférerais recevoir un message de ce type : "Salut. Il y a trois ans, tu m'as écrit dans une lettre que si un jour nous avions tous deux œuvré pour être des personnes indépendantes et épanouis, et que nous pourrions peut-être nous revoir à cette occasion. J'ai changé, et évolué. Mais j'ai toujours envie de te revoir si cette envie est partagée. J'espère quoiqu'il en soit que tout va bien pour toi."

Alors là c'est un peu lourd et too much, mais c'est juste dans l'idée de donner la piste que j'ai en tête. Plus romantique et franche. Mais cela dépend aussi de la relation que vous aviez ou de sa personnalité.

Bien sûr, un message plus lambda est moins risqué mais le "mien" a le mérite de mettre les pieds dans le plat. Si elle y répondait, alors c'est que la porte est toujours un peu ouverte.
Kael, sandstorm ont aimé ça
#1287788
Je suis d'accord avec Stéphanie - même si je comprends que reprendre contact de façon " légère " est aussi plus " conventionnelle " et une façon très douce de prendre la température... mais le but est bien de savoir si une nouvelle relation est possible, autant aller à l'essentiel...

Tu dois comprendre, réaliser, ressentir même, que cette reprise de contact est 100% gagnante pour toi. Tu te donnes une chance de vivre avec elle une nouvelle relation ; tu te donnes une chance de rencontrer vraiment une autre personne dans quelque temps. A lire ta réponse à sand, votre relation semblait adulte, vos échanges très constructifs, calmes... ne " triche " pas, sois vrai, sois franc...
Kael, sandstorm, PandaDesCimes ont aimé ça
#1288109
Comme vous le voyez, je prends mon temps, je pars en vacances après-demain... bien d'accord que dans tous les cas, je serai gagnant, pour retenter quelque chose ou aller de l'avant, il faut juste que j'intériorise bien cette idée. Je pars marcher dans le Queyras pendant 8/10 jours, je crois que ça me permettra de faire un peu de penser à autre chose et de faire aussi le point. J'en ai parlé à ma soeur qui semble bien d'accord avec vous: envoyer quelque chose de léger donnerait l'impression que je viens de consulter mon carnet d'adresses d'ex, pas très flatteur ni très à la hauteur du souvenir qu'on a je pense tous les deux gardé de notre ancienne relation.
#1288110
Il y a sur le forum une femme tout en questionnement - très heureuse en couple et qui reste en contact - depuis 2 ans - avec son amour passé et ensembles ils évoquent tout ce qui auraient pu se passer si sa compagne à lui n'était pas tombée enceinte et si elle, ne s'était pas effacée... c'est dans le présent qu'on vit sa vie, pas dans le passé... J'espère que cette marche te sera salvatrice
#1288111
Hello Numéro7, il est tard et je n'ai plus les neurones bien connectés... Par ton message, tu veux me dire qu'il vaut mieux que je me manifeste une bonne fois pour toutes, advienne que pourra, plutôt que de fantasmer ce qu'aurait pu être ma vie avec elle? :)
#1288112
Et de regretter, plus tard, dans ton vieux fauteuil, de ne pas avoir eu une autre histoire d'amour avec quelqu'une... tu me fais un peu penser à John Marcher dans La bête dans la jungle...
Mauvais scénario de série B

Oui, tu as raison Elieza. Je veux régler ce[…]

Bonjour Leek , Et désolée pour toi ,[…]

Sexfriend

Bonjour, J'ai besoin de vider mon cœur, mer[…]

Toute nouvelle ici.

Bonjour Kylian, Merci pour l'info j'ai pu modifie[…]